Livres en VO

  • Le travail de Thu Van Tran incorpore un large éventail de pratiques : sculpture, écriture, cinéma et installations. À partir de son propre regard de migrante, elle explore les pièges de la mondialisation, embrassant le langage et la matière dans un processus créatif commun. Le Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac consacre pour la première fois une exposition personnelle à Thu Van Tran, après avoir collaboré par deux fois avec elle lors d'expositions collectives ; « Expériences Insulaires » en 2006, et « L'Homme de Vitruve » en 2012. Sculptrice, Thu Van Tran a réalisé des oeuvres monumentales (un bateau perché en haut d'un immeuble postmoderne fait par Ricardo Bofill à Noisy-le-Grand, un arc-boutant à la maison rouge à Paris) avec des matériaux modestes : bois, papier, cire, etc. Mais la matière première de ses oeuvres est l'une des plus évanescentes, la fiction. Les récits auxquels Thu Van Tran donne une forme tangible sont d'inspiration postcoloniale et ses oeuvres sont liées à l'histoire entrelacée du Vietnam et de la France.
    Beaux Arts Éditions invite à pénétrer l'univers singulier de Thu Van Tran, s'inspirant de la littérature, de l'histoire, de l'architecture et de la nature.

    Exposition au Crédac, du 19 avril au 30 juin 2019

  • Yoko Ono est une artiste pluridisciplinaire (film, son, participation, instruction, architecture, installation, environnement...) qui crée depuis le début des années 1950 avec une assurance et une inventivité hors du commun des oeuvres conceptuelles. Dès ses débuts, elle s'évertue à déconstruire l'art tel qu'on le conçoit à l'époque dans les musées, à interpeller, à militer pour la paix et pour l'égalité des sexes, souvent par le biais de performances.
    Après une rétrospective à Francfort en 2013 et au MoMA de New York, c'est le MAC de Lyon qui lui consacre sa première rétrospective française sur le principe d'une exposition à pratiquer, à voir, à entendre.
    Beaux Arts a été choisi pour éditer un hors-série sur cette artiste qui a traversé la seconde moitié du XXe siècle. L'édition retrace sa vie semée de souffrances terribles et de gloire.

    Exposition au macLyon, du 9 mars au 10 juillet 2016.

  • Le Louvre invite dès ce printemps l'artiste Eva Jospin dans la cour Carrée. Son installation Panorama, déclinaison monumentale de ses forêts de cartons, propose au visiteur de s'immerger au coeur d'une forêt mystérieuse. Le pavillon fermé, dont les parois de miroirs reflètent le bâtiment de Pierre Lescot, est posé sur la fontaine, qui devient à la fois pivot et support.
    Eva Jospin travaille le carton à découper, medium rarement utilisé, pour créer des oeuvres sous formes de bas-relief, voire de haut-relief. Avec Panorama, la perspective et la profondeur, composantes fondamentales du vocabulaire de l'artiste, sont travaillées à une échelle plus grande. L'oeuvre, spécialement conçue pour la cour Carrée du musée du Louvre, entreprendra ensuite un tour du monde dans plusieurs villes.

    Beaux Arts éditions accompagne cette installation avec un hors-série bilingue. Une rencontre avec l'artiste permet de mieux comprendre son oeuvre.

  • L'Hôtel-Dieu de Beaune ou Hospices de Beaune est un ancien établissement hospitalier du XVe siècle remarquablement conservé et connu pour ses magnifiques toitures en tuiles vernissées. Ce site bourguignon est devenu aujourd'hui un prestigieux musée qui abrite le célèbre polyptyque du « Jugement dernier » du Flamand Van der Weyden.

  • Joaillier attitré de l'Empereur Napoléon 1er, le fondateur de Chaumet, Marie-Etienne Nitot, réalise pour les Impératrices Joséphine puis Marie-Louise, les diadèmes et les parures officiels, mais aussi leurs bijoux de mode et de sentiments. Témoin de la création et de l'excellence qui caractérisent la Maison, le savoir-faire des chefs d'atelier se transmet de génération en génération. C'est Joseph Chaumet, chef d'atelier et maître incontesté de la Belle Epoque, qui donnera son nom à la Maison dont l'hôtel particulier, au numéro 12 de la place Vendôme, réunit l'atelier de haute joaillerie et le studio de création. Dans ce lieu de prestige, Chaumet crée des collections de joaillerie et de montres précieuses qui sont le reflet de l'élégance et de l'excellence parisienne.
    /> Le hors-série revient sur l'histoire de Chaumet et sur ses grandes commandes pour la royauté depuis sa création sous l'Empereur Napoléon jusqu'à aujourd'hui.

    Sur commande
  • L'exposition numérique des Baux-de-Provence nous embarque, cette année, pour l'Espagne. À travers un voyage, qui nous emmène de Barcelone, à Paris, ou sur la Côte d'Azur, pour découvrir un palais madrilène du XVIIIe siècle décoré de portraits de cour de Goya, de la cour espagnole aux jardins de Rusiñol, les portraits de Zuloaga, des plages de Soralla en passant par l'architecture Art-déco de Gaudí, de La Sagrada Familia au Parc Guell, c'est un siècle d'art espagnol qui se déroule sous nos yeux.
    Enfin, c'est avec Picasso que s'achève le spectacle et que nous entrons dans le XXe siècle ! Les Demoiselles d'Avignon, Guernica, ses oeuvres cubistes, celles de la période bleue ou rose, tout Picasso défile sous nos yeux. Le spectateur se déplace dans la galerie Dante, qui fait plus de 60 mètres de long et dont les murs s'élèvent jusqu'à 9 mètres de haut. Il baigne dans un monde où les images illuminent le plafond, rampent sur le sol et s'éclatent sur les arêtes.
    Beaux Arts éditions se fait l'écho de ce fabuleux voyage à travers les oeuvres de l'un des plus grands peintres du siècle dernier et de ses maîtres espagnols...

  • Lalique art

    Collectif

    Présentation des créations de cristal de la maison Lalique qui réinterprètent des oeuvres d'artistes du passé et contemporains comme des architectes, peintres sculpteurs, plasticiens et designers.

  • Depuis 2002, le Domaine Pommery donne rendez-vous, une fois par an, à des artistes phares de la scène contemporaine artistique internationale autour d'un thème précis. Cet événement baptisé « Expérience Pommery » prend place dans les Crayères Gallo-Romaines du célèbre domaine viticole, transformé pour l'occasion en un immense terrain de jeu pour les artistes. Cette année pour sa quatorzième expérience, le Domaine Pommery fait appel à Hugo Vitrani pour questionner la notion du souterrain, creuser des terriers et parcourir les tunnels qui constituent le labyrinthe de l'esprit humain...
    Beaux Arts Éditions rend compte, à la fois de façon scientifique et pédagogique, en faisant la part belle aux images, de cette exposition qui fonctionne comme une traversée des frontières physiques et mentales : l'art fait corps avec les lieux, entre éclat de lumière et pénombre, du monumental au détail, du spectaculaire à l'invisible, en passant parfois par l'inaccessible

  • Beaux Arts coédite avec les éditions du Louvre un guide du musée, vivant et accessible, destiné à un large public.
    On y présente l'histoire du Louvre, les étapes de son édification, son rôle au coeur de Paris, puis l'architecture du bâtiment et ses transformations successives, mais aussi l'histoire des oeuvres exposées, et notamment de 120 principaux chefs-d'oeuvre. Pour conclure, un reportage photographique commenté passe en revue les plus belles salles du Louvre et souligne ce qu'il faut absolument voir lors d'une visite au Louvre.

    Sur commande
  • Depuis 2002, le Domaine Pommery donne rendez-vous, une fois par an, à des artistes phares de la scène contemporaine artistique internationale autour d'un thème précis. Cet événement baptisé « Expérience Pommery » prend place dans les Crayères Gallo-Romaines du célèbre domaine viticole, transformé pour l'occasion en un immense terrain de jeu pour les artistes. Cette année pour sa douzième expérience, le Domaine Pommery s'expose avec « Bleu Brut », et fait appel à un commissariat exceptionnel : Daniel Buren, Bertrand Lavier, Stéphanie Moisdon, Judicaël Lavrador et bien évidemment Fabrice Bousteau, nous promettant ainsi une exposition sensationnelle.
    À l'occasion des 140 ans de la création du champagne brut, Vranken-Pommery-Monopole rend hommage à l'esprit visionnaire de Mme veuve Pommery (1819-1890) qui a permis cette révolution du goût dans le champagne en 1874. Ainsi, on s'embarque à travers l'histoire du Domaine Pommery et plus précisément l'histoire du Brut : sa genèse, sa création, son élaboration, la méthode et ses acteurs. Lettres, documents d'archives, objets de collection nous aident à comprendre cette invention et entrer dans cet univers sensible et poétique. La couleur bleu est également une donnée importante de l'histoire du champagne Pommery, et elle sera le fil conducteur de toute cette exposition. En adéquation avec la thématique certaines oeuvres de la collection Pommery sont réactivées (Buren, Dauriac, Vasconcelos, Lavier...). De nouvelles oeuvres sont aussi spécialement produites pour l'occasion venant ainsi compléter l'expérience et souligner le fait que l'exposition « Bleu Brut » parle non seulement du goût du champagne mais aussi du goût pour les Arts.
    Une déambulation ludique, poétique et lumineusement bleue dans le dédale des crayères monumentales du domaine Pommery.

    Sur commande
  • Avec l'exposition «Le monde vous appartient», dont le commissariat a été confié à Caroline Bourgeois, Palazzo Grassi propose une remise en question des limites traditionnelles de la géographie de l'art, de notre rapport à l'autre et au monde.
    Présentée à partir du 2 juin 2011, son ouverture coïncide avec celle de la Biennale d'art contemporain. Elle rassemblera les oeuvres d'une quarantaine d'artistes de 20 pays dont la plupart n'ont jamais été montrées dans les précédentes expositions de la Collection François Pinault.
    Caroline Bourgeois a été commissaire de nombreuses expositions, parmi lesquelles l'Argent, Joan Jonas, Valie Export, Cao Fei, Adel Abdessemed, Loris Gréaud, . ainsi que de plusieurs expositions de la Collection François Pinault, Passage du temps, à Lille, Un certain état du monde, à Moscou, Qui a peur des artistes ?, à Dinard.

    Sur commande
  • Découvrez Les Baux-de-Provence, carrières de lumières - Gauguin, Van Gogh : les peintres de la couleur, le livre de Thomas Schlesser

  • L'artiste Olivier Dassault est le petit-fils de Marcel Dassault, fondateur du groupe du même nom qui s'est distingué par ses innovations sur le marché de l'aéronautique, des nouvelles technologies, de la presse et du marché de l'art.
    Olivier a eu plusieurs vies : ingénieur de l'Ecole de l'Air depuis 1974, diplomé en mathématiques ainsi qu'en information de gestion. Il est pilote d'avion et a battu plusieurs records du monde de vitesse. Il mène également une vie politique très riche dans l'Oise et s'investit dans de nombreuses associations.
    Sa passion pour la photographie complète le parcours de cet homme à l'énergie débordante. Musicien hors pair, il a composé de nombreuses bandes originales de films et mis en musique plusieurs célébrations (dont, le feu d'artifice de l'an 2000 à Paris).
    C'est sur sa carrière de photographe que portera le hors-série Beaux Arts. Car c'est depuis plus de 40 ans, que l'artiste parcourt le monde avec son appareil Minolta XD7 avec lequel il crée des superpositions insolites. Il réalise ainsi des mutations situées entre la réalité et son interprétation. Beaux arts éditions revient sursa carrière et ses oeuvres.

    Sur commande
  • L'exposition « La Route de la soie » a montré, pour la première fois en France, la collection d'art contemporain de la Saatchi Gallery de Londres. La galerie a pour ambition de mettre en avant le travail de jeunes artistes rarement exposés. Cette exposition suit une route artistique allant du Moyen-Orient vers l'Asie à travers la création actuelle d'artistes iraniens, palestiniens, libanais, égyptiens, pakistanais, indiens, afghans et chinois.

  • La Villa Demoiselle accueille pour la première fois une sélection des oeuvres acquises au cours de sa vie par Henry Vasnier (1832-1907), directeur jusqu'en 1907 de la maison Pommery et l'un des plus généreux donateurs du musée des Beaux-Arts de Reims.
    Henry Vasnier légua à la ville de Reims près de 600 oeuvres destinées à un nouveau musée. Ce fonds exceptionnel est représentatif des audaces picturales et artistiques du XIXe siècle. Il comporte des oeuvres de l'École de Barbizon, du réalisme, de l'impressionnisme, du post-impressionnisme et de l'Art nouveau.
    Toutefois, le but de l'exposition est de dépasser les courants artistiques connus et d'oublier ses choix de notable aisé, acquéreur de valeurs sûres, longtemps conseillé par les experts et marchands parisiens. Il s'agit de présenter une sélection de tableaux révélant la personnalité méconnue d'un collectionneur discret. Sa collection révèle ainsi l'inflexion spontanée de son goût les 15 dernières années de sa vie durant lesquelles il acquiert des oeuvres symbolistes et parfois atypiques. Parallèlement, il défend Gallé, l'Art nouveau et se lance, un an avant sa mort, dans une incroyable aventure architecturale : la construction d'une villa, symbole d'art total, commandée à l'architecte Louis Sorel.

    Exposition « La collection d'Henry Vasnier », Villa Demoiselle, Domaine de Pommery du 06/11/2015 au 22/05/2016.

    Sur commande
  • L'Institut du monde arabe fête ses 30 ans. À cette occasion, cette édition retrace l'histoire de l'IMA depuis son ouverture sous François Mitterrand en 1987 et étudie la place originale qu'il a peu à peu prise dans le paysage culturel parisien.
    Le hors-série revient aussi sur le projet architectural de Jean Nouvel, accompagnée d'une visite des locaux, précise la nature de la mission - pédagogique - de l'Institut, rappelle l'historique des grandes expositions, et aussi les manifestions musicales et littéraires émanant des différents pays arabes.
    Un chapitre est consacré bien sûr aux projets d'avenir de l'IMA sous la houlette de Jack Lang.

  • Avec plus de 250 tableaux et dessins, la collection Leiden est actuellement la plus grande collection privée d'art néerlandais au monde. Ainsi nommée en hommage à la ville natale de Rembrandt, la collection se concentre sur le maître de Leyde et son école, et éclaire les thèmes et les personnalités - les plus importantes - de l'âge d'or sur 5 générations : Gabriel Metsu, Jan Steen, Jan Levens. Elle réunit des oeuvres exceptionnelles de beaucoup d'artistes de l'époque, dont 11 Rembrandt.
    Le hors-série revient sur la figure même de ce collectionneur, grand homme d'affaire et grand philanthrope, sur la genèse de la collection (comment en 10 ans peut-on acquérir autant de tableaux grands noms ?), ce qu'elle dit des artistes, des thèmes, et du siècle d'or. Beaux arts éditions s'attarde évidemment aussi sur les plus grands chefs-d'oeuvre qui jalonnent la collection.

    Exposition au musée du Louvre, du 22 février 2017 au 22 mai 2017.

    Sur commande
  • Depuis plusieurs années, le Musée Océanographique de Monaco offre la possibilité à de grands artistes contemporains d'investir les lieux et de mettre leur art au service de la protection des océans. Se sont déjà attelés au projet Damien Hirst en 2010, Mark Dion en 2011, Marc Quinn en 2012, ou encore Huang Yong Ping de 2010 à 2013.
    C'est au tour de Philippe Pasqua d'être invité pour une carte blanche, et l'artiste investit dans sa totalité le musée océanographique et propose un dialogue original avec les collections permanentes. Fasciné par le lieu, l'artiste crée douze oeuvres monumentales, dont sept inédites. Il exprime ici toute sa sensibilité et questionne le public sur sa relation à la nature, à la mort et à la renaissance. « À partir de ces sujets de prédilection, il joue avec le rapport ambigu que l'homme entretient avec l'univers marin, entre peur et fascination, pour confronter le public aux enjeux actuels de protection de la biodiversité », confie le commissaire de l'exposition.
    Beaux Arts éditions accompagne l'exposition, et revient sur la carrière et les oeuvres de cet artiste trublion, fasciné par la différence.

  • Catalogue de l'exposition « La Belle vie numérique ! », l'ouvrage montre l'importance grandissante du numérique dans nos vies et tente de définir comment les artistes des dernières générations ont transformé leurs pratiques ? Leurs outils de création ont-ils été influencés par les outils GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ? Comment reflètent-ils le changement de perception du monde ressenti par chacun de nous ? Quels regards portent-ils sur ce nouveau monde dont on ne perçoit plus les frontières entre réel et virtuel ?
    Depuis la fin des années 1980 le « numérique » a définitivement transformé notre vie, et ce, dans le monde entier.
    L'exposition tente de capter un instantané de notre époque, un selfie de cette ère en évolution permanente. Elle prend le pouls et questionne la scène artistique actuelle. Sociologues, performers, dessinateurs de bande dessinée et musiciens se mélangent à travers des thématiques qui interpellent et attirent l'attention de chacun d'entre nous.

    Exposition à la Fondation EDF, espace Electra, du 17 novembre 2017 au 18 mars 2018.

    Sur commande
empty