Beaurepaire

  • Le professeur Otto Lidenbrock fait l'acquisition du manuscrit d'une saga islandaise dans lequel il découvre accidentellement un vieux parchemin écrit en caractères runiques. Avec l'aide de son neveu Axel, il parvient à le déchiffrer. Il s'agit des révélations d'un obscur alchimiste qui prétend avoir trouvé un passage menant au centre de la Terre : l'entrée est la cheminée du cratère d'un volcan éteint.
    Lidenbrock décide aussitôt de partir avec Axel pour l'Islande. Accompagnés du guide Hans, ils vont

    Sur commande
  • La cabine

    Julie Dubois-Dumont

    Elles sont trois jeunes adolescentes, très différentes les unes des autres.
    Valentine est timide et réservée, alors qu'au contraire Léontine est dynamique et spontanée. Apolline, elle, est rebelle et un peu hautaine.
    Elles n'ont donc semble-t-il rien en commun. Et pourtant... à y regarder de plus près...
    Elles ont toutes les trois le même âge, un prénom qui se termine en « ine », le même lieu de vacances - Cayeux-sur-Mer - et surtout, la même mystérieuse vieille dame qui les contacte sur Skype.
    Simple hasard... vraiment !
    N'y aurait-il pas quelque chose de plus profond qui les relie ?

  • Une jeune femme se réveille à l'hôpital, manifestement amnésique suite à un choc psychologique dont elle ignore tout.
    Le docteur Martin, chef du service de neuropsychiatrie, lui propose alors une étrange expérimentation financée par une fondation américaine qui fait des recherches sur le cerveau et la mémoire.
    Sa rencontre, chargée d'émotion, avec une autre jeune femme perturbée par la mort récente de son père et dont le visage lui a paru étonnamment familier va la décider à accepter l'expérience...

  • Les cristaux scintillent au soleil comme des millions de diamants. La traversée du plateau est plus longue que ce qu'ils imaginaient, mais ils abordent finalement l'ultime arête. Elle est très étroite. En lame de couteau. Elle fend le ciel en un seul jet. Directe et sans détour, une face à l'ombre, l'autre en plein soleil. Elle est un fil tendu entre terre et ciel. Seul chemin vers l'absolu et la liberté. Elle est un fil de lumière que tout alpiniste rêve de suivre, en jouant au funambule pour accéder au monde d'en haut...

    Jean est un jeune guide de haute montagne savoyard habitant en haute Maurienne avec son amie Carine. Il vit sa passion sous toutes ses formes à toutes les époques de l'année. Aussi bien en amateur qu'en professionnel. Mais une série d'évènements va le replonger dans un passé qu'il croyait révolu et l'amener à découvrir d'autres massifs montagneux du globe.

  • Ce livre vous offre un voyage à travers quatorze villes du nord-est de la France, de leurs origines jusqu'à l'aube du Moyen Âge.
    Présentant leurs toutes premières implantations par des témoignages et vestiges peu connus, cette traversée des âges vous permettra également de vivre les jeunes heures de chacune.
    Je vous invite à m'accompagner pour cette balade qui vous apportera un regard nouveau sur ces villes du XXIe siècle, dont l'une peut-être est la vôtre !

  • Les dames de mai

    Alain Lentillon

    Mai 1916. Étienne, soldat au 109e régiment d'infanterie territoriale, est au repos dans un petit village à l'arrière du front. Au cours de cette période de répit, après les rudes combats de la Marne et du Soissonnais, Étienne va se lier d'amitié avec une jeune veuve : Pauline.
    Cette rencontre insolite est connue grâce aux nombreux courriers qu'Étienne a rédigés pendant cette période et qui ont été retrouvés par hasard près de cent ans après.
    Ce roman, inspiré de cette histoire vraie, est un hommage à ces femmes de l'ombre qui ont apporté leur soutien aux soldats des armées françaises durant la Grande Guerre.

  • Robustes moraines

    Renaud Delmelle

    Ô moraines, robustes moraines, sachez m'accueillir dans votre progression séculaire ! Dans les mouvements de la Terre, où mon esprit chavire et me dévoile la pauvreté de mon âme. Où le rationalisme stérile de mes pensées ne me permet de conclure qu'à verser des larmes de dépit, à le condamner lui-même au profit de quelque chose de fatalement indéfinissable. Jugez de la bienséance toute relative de ma carcasse nauséabonde sans faire preuve de la moindre forme de clémence. Introduisez dans mes fluides vitaux la puissance de ces paysages montagneux où la sagesse flotte dans l'air et ne demande qu'à me pénétrer. Éveillez en moi la beauté dans sa forme la plus brute, la plus naïve. Et la liberté... Cette notion bien vague, du moins toute relative. Aujourd'hui, c'est décidé, je change d'orbitale.

    En Belgique, le voyage psychédélique, philosophique et musical d'un jeune disquaire misanthrope à travers le rock progressif.

    Sur commande
  • La véranda

    Dominique Lancastre

    L'auteur nous conte les souvenirs d'un enfant qui, le soir, à la nuit tombée, quelque part sur une île des Antilles, se cachait sur la véranda pour écouter des histoires inoubliables.
    Il fit encore très chaud cette nuit-là ; l'oncle René arriva tard, accompagné de Richard et Émilien, deux de ses amis.
    La véranda s'apprêtait à vivre l'un de ses meilleurs moments, car Richard et Émilien connaissaient autant d'histoires que mon oncle René. La bouteille de rhum trônait déjà sur la table, toujours présente, comme pour marquer le coup d'envoi.
    . C'est ainsi que le lapin géant, l'homme chien et les soucouyans firent leur apparition pour la première fois sur la véranda.
    Ce fut Richard qui commença le premier.
    />

  • Des ouvrages de plus en plus nombreux évoquent les problèmes qui se posent aujourd'hui à l'Église. Leurs auteurs, selon leurs compétences, leurs croyances et leurs degrés d'appartenance à l'institution, décrivent, analysent, défendent ou critiquent la manière dont l'Église catholique fait face à la crise actuelle. Pourquoi ajouter un livre de plus au dossier ? Simplement parce qu'il semble important de mettre à la portée des gens simples les propos de ces auteurs qui s'expriment dans un langage le plus souvent savant, sociologique, philosophique ou théologique.
    Le monde n'est pas parfait, l'Église non plus, mais j'aime le monde et j'aime l'Église. Entre les deux, dans mon esprit, la tension est permanente, l'équilibre instable. L'acrobate, qui jongle sur la corde raide, utilise un balancier, pour moi il se nomme confiance, pour ne pas dire trop vite : foi en Jésus-Christ.

    Afin de nous convier à son raisonnement, l'auteur, prêtre du diocèse de Metz, utilise la démarche : " VOIR, JUGER, AGIR ". Après avoir observé, autant que possible avec le coeur et la raison, la situation actuelle du monde en ces temps de crise et son rapport à l'Église, il utilise sa formation en sciences humaines et sociales et ses lectures habituelles pour analyser la situation de l'Église et de l'individu contemporain dans un monde en mutation. Enfin, ce livre est l'occasion d'apporter des propositions susceptibles, sans prétention, d'aider l'Église à relever les défis auxquels elle est appelée à faire face.

    Sur commande
  • Les deux mythes de la côte et de la pomme ont porté un sérieux coup à la postérité d'Ève, longtemps considérée dans notre culture comme la première femme, Mère de l'humanité tout entière. Créature tout à fait secondaire (la côte), ayant trahi la confiance de Dieu (la pomme), ses descendantes ont traversé l'Histoire en pointillé, reconnues seulement pour leur double fonction, celle très noble de perpétuer notre espèce, et celle moins glorieuse de servir les hommes. La révélation par Darwin de cette incroyable erreur culturelle a mis un terme à nos préjugés mais elle n'a guère modifié nos habitudes.
    Les grands changements survenus au cours des deux derniers siècles ont permis aux femmes de s'affranchir progressivement de cette image et de disposer de droits identiques à ceux des hommes, mais sont-elles pour autant leurs égales ? Cette sacro-sainte égalité tant convoitée par les féministes ne comporte-t-elle pas un risque d'indifférenciation menaçant la sexuation de nos sociétés ?
    De nouvelles femmes sont là, présentes dans un espace qui était exclusivement masculin, imposant aux hommes un nouvel équilibre précaire. Les violences et la mauvaise répartition des rôles en témoignent. Des nouvelles femmes certes, mais pour quel futur, car l'évolution rapide des techniques nous conduit vers un avenir imprévisible. Ceci nous autorise à échafauder des hypothèses souvent controversées sur la coexistence des hommes et des femmes dans la société de demain.

    Hughes Baumel est né en 1926. Il a été professeur de chirurgie à la Faculté de médecine de Montpellier jusqu'en 1995, dirigeant un service de chirurgie digestive et de transplantation hépatique. Auteur de trois ouvrages médicaux et de nombreuses publications, il est membre de l'Académie nationale de chirurgie, Officier de la Légion d'honneur et Commandeur des Palmes académiques.

  • Depuis la Révolution, la Bibliothèque municipale de Reims conserve un des plus anciens, des plus rares et des plus précieux manuscrits en slavon ecclésiastique dont la valeur est aussi bien religieuse que littéraire. Il s'agit de l'Évangéliaire slave dit Texte du Sacre.
    Précisons qu'avant la Révolution, cet Évangéliaire avait appartenu au chapitre de la cathédrale de Reims à qui Charles, cardinal de Lorraine, l'a offert en 1574.
    « Il n'existe pas de manuscrit en Europe qui ait été plus mentionné, plus signalé à l'attention des érudits et dont on ait plus réclamé une reproduction matérielle », écrivait Henri Menu, il y a déjà cent ans, au sujet de cet Évangéliaire.
    Ainsi, plus célèbre que connu, l'histoire de cet Évangéliaire commence comme un conte dont le personnage principal est une princesse - Anne de Kiev.

  • Une quête initiatique...
    Sur son autoroute, Romain fuyait cet étrange " nulle part " menaçant et oppressant. Il pressentait qu'il allait bientôt resurgir et lui retirer à nouveau sa vie passée, pour le rejeter vers l'avenir et l'angoisse de l'inconnu. Mais il savait aussi que la Vie l'avait toujours protégé dans les moments les plus éprouvants comme les plus extrêmes, lui ouvrant à chaque fois une nouvelle porte donnant vers un nouveau chemin à suivre, à tenter... La Vie, elle, saurait l'écouter, lui répondre, puis il plongerait alors son regard dans cet infini qui l'arracherait à son image et à sa solitude... Romain s'était promis de " vivre la vraie vie ", comme il se plaisait à dire...
    Parti à la recherche de son futur, Romain va faire d'incroyables découvertes sur son passé...

    Sur commande
  • « Labyrinthe pour un ado » déroule une tranche de vie d'un adolescent dans les années 1960. Conscient très tôt des conditions de vie difficiles dans lesquelles se trouve sa famille, il décide alors de prendre son avenir en main et, volontairement, quitte le collège et s'oriente vers le monde du travail. Il entre en apprentissage dans l'industrie sans connaître réellement le sort qui lui est réservé.
    Sa première expérience du mois de juillet 1961, au sein d'une équipe de compagnons confirmés, lui donna le goût de pour-suivre la voie qu'il s'était fixée.
    Embarqué à 15 ans dans la rudesse d'un atelier bruyant, il sut mener de front sa vie d'apprenti par alternance, puis de jeune professionnel, qu'il enrichit par des cours du soir, au fur et à mesure de deux années laborieuses.
    Cette riche vie professionnelle, ajoutée à la pratique du sport et l'ouverture aux autres, aussi bien dans le domaine socio-éducatif que récréatif, l'achemina très tôt à son émancipation de jeune adulte.
    Ce parcours atypique lui réserva des moments de découragement, de peines et de douleurs qu'il dut affronter. D'autres, de grandes satisfactions, de joie, de bonheur et d'amour l'aidèrent à poursuivre.

  • Michel, retraité de soixante-quinze ans, fait tranquillement son marché, lorsque soudain son regard s'arrête sur un visage.
    Il vient d'apercevoir son amour de jeunesse qu'il n'a pas revu depuis plus de cinquante ans. Flash-back sur le passé, toutes les émotions ressurgissent : le départ pour la guerre d'Algérie, son retour où il apprend que Mireille s'est mariée.
    À partir de cet instant, il ne vit que pour la revoir et se pose beaucoup de questions :
    Est-elle toujours mariée ? Que devient-elle ? Que signifie cette rencontre ?

  • Des lettres pour apaiser les maux est une histoire vraie. C'est un étonnant témoignage sur la Grande Guerre, sur la condition des femmes restées seules pour assurer les travaux des champs et sur les situations insolites engendrées par cette période trouble.
    Avant qu'Etienne ne quitte son petit village de l'Isère rhodanienne pour rejoindre son régiment, ils vont avec son épouse Marie-Louise faire le serment de s'écrire le plus souvent possible. Ils tiendront leur promesse pendant toute la durée du conflit en correspondant pratiquement tous les jours.
    Marie-Louise va méticuleusement conserver toutes les lettres et les cartes postales échangées. L'intégralité de ces courriers retrouvés récemment constitue la base de ce roman.

  • Sur commande
  • Ce récit a été rédigé à partir de lettres envoyées par cet appelé à sa fiancée Odile qui deviendra sa femme, durant les longs dix-huit mois de son service militaire en Algérie, pendant une guerre qui n'en portait pas le nom et dont il détaille à loisir les opérations de pacification dont était chargé son régiment, ce « baroud » sans fin dont il ne tire aucune gloire, aucun plaisir.

  • La plupart des journaux de langue française, paraissant au XVIIIe siècle dans divers pays de l'Europe occidentale, ont déjà été largement étudiés.
    Par contre, peu nombreuses sont les études sur les journaux de langue française paraissant alors en Europe orientale.
    En publiant cette étude, nous voulons soulever un voile de l'oubli qui recouvrait jusqu'à présent l'existence d'un de ces journaux en 1776 - la Gazette de Leopol, en présentant son histoire aussi complète que possible, ainsi que son très riche contenu, pour qu'elle puisse enfin occuper la place qui lui revient à côté d'autres journaux de cette époque déjà étudiés.
    Ivan Krevetskyï expliquait qu'il faut prendre en considération que " l'Ukraine n'est pas seulement le peuple qui parle la langue ukrainienne, mais en premier lieu, le territoire sur lequel vit ce peuple et tout ce qui s'y trouve ". Aussi, il soulignait qu'en ce qui concerne l'histoire de la presse, il faut, certes, faire une distinction entre la presse nationale ukrainienne et la presse en Ukraine publiée dans d'autres langues. Ainsi, s'il affirmait que la Gazette de Leopol était le premier journal en Ukraine, c'est parce que, chronologiquement, il a paru avant que soit édité le premier journal en langue ukrainienne.

  • Magie t.1

    Michael Quillent

    Loin à l'est, dans les terres inconnues où très peu de personnes osaient s'aventurer, des murmures et des chuchotements se faisaient entendre. L'Être savait que son heure viendrait. Les autres ne pourraient rien contre ça, contre la dévastation, contre la peur, contre la mort. Cette fois-ci, il gagnerait. Le monde serait à lui. Les étincelles de Magie se reproduisaient à l'infini et il s'en gavait tel un ogre privé de nourriture pendant des jours.
    Déjà, les Déchiqueteurs disparaissaient et apparaissaient comme par enchantement dans des cercles de fumée suspendus en plein ciel pour massacrer toute forme vivante.
    Comment les combattre ? Comment empêcher Faligor de faire régner le chaos sur le monde ?
    Seuls les Élus le pourraient. Au nombre de quatre selon la prophétie et empreints de Magie, ils vont devoir partir affronter le Mal dans une quête périlleuse et fantastique.

  • L'adoption des Constitutions dans cet ordre : États-Unis d'Amérique, Pologne, France est citée dans tous les livres d'histoire.
    Cet ordre doit être reconsidéré.
    La Constitution de l'Ukraine qui date cependant du 5 avril 1710 n'est jamais citée.
    Ce n'est qu'en novembre 2003, que le Conseil de l'Europe a enfin soulevé le voile de l'oubli, après trois cents ans de silence imposé, tant par la Russie tsariste que par le régime soviétique. Toutefois, ce long oubli ne diminue pas la valeur et l'importance de ce document.

  • Le jour où Alfred découvre une mystérieuse mallette gris métallisé remplie de billets, son sang ne fait qu'un tour :
    " Je suis riche... Putain, je suis riche ! " Chaque liasse comprend vingt billets de cinq cents, il y a trois cents liasses serrées les unes aux autres.
    Pour conserver cet argent, il va lui falloir être très prudent, très méfiant...
    Que veut cet homme qui descend nonchalamment à la cave ? Et si c'était le propriétaire de la mallette venu pour récupérer l'argent ?
    Une seule alternative pour " régler " le problème. Et après ?
    Fuir pour garder cet argent " tombé du ciel ", quitte à abandonner sa femme et sa fille, quitte à faire encore bien pire.

  • La vie peut sembler bien étrange parfois, la mienne a croisé le chemin de l'anorexie. J'avais alors dix-sept ans et tout pour être heureuse, néanmoins mon mal-être était suffisamment profond pour basculer dans le gouffre de l'autodestruction.
    Plus de quinze ans après, je souhaite partager mes pensées les plus intimes, mes angoisses, ainsi que mes premiers pas vers la guérison.

    À travers ce témoignage sous forme de journal, voyagez au coeur de la maladie en partageant jour après jour les pensées de l'auteur, vivez à travers l'écriture son séjour à l'hôpital, laissez-vous emporter par l'analyse de ses lectures et découvrez les solutions afin de sortir totalement du cauchemar que représente cette terrible maladie : l'anorexie.

  • Les terres d'Erya viennent de subir une terrible défaite face au machiavélique grand prêtre Ardhjil Fahssar, serviteur de Rhaban et détenteur de la Pierre noire, l'éblouissante Obsidienne. Ce dernier, animé par de sombres desseins, ne compte d'ailleurs pas en rester là.
    Démuni face à ce grand péril, Galaad, prince d'Erya, découvre que le soutien dont il a tant besoin réside là où il ne s'y attendait pas. Tout d'abord, il y a cette rébellion qui fait beaucoup parler d'elle dans les territoires qu'Ardhjil Fahssar a conquis. Puis, cette famille qu'on lui a présentée : Balthus, le père, savant hors normes, dont la dernière invention va révolutionner l'art de la guerre ; Hector, son fils, qui s'est illustré au cours des derniers affrontements ; et Tara, sa fille adoptive, savante en devenir au passé énigmatique.

    Galaad doit-il fonder là tous ses espoirs de reconquête ?

  • Destin d'un petit garçon » raconte l'histoire vraie que fut le bouleversement provoqué par une maladie infantile dans la vie d'un enfant de sept ans, en octobre 1953.
    Atteint de troubles du comportement et d'un état de santé précaire, il est placé chez un curé d'un petit village de montagne. Il y restera deux ans. Deux années durant lesquelles, il vivra au quotidien la rude vie du monde de la montagne, bien loin de sa vie habituelle de petit citadin.
    À l'école, dans une classe unique et mixte, il devra se faire une place parmi ces petits montagnards qui le considèrent un peu comme un « extra-terrestre ».
    Placé comme berger en alpage, pendant la période de transhumance de juin à septembre, il vivra - là-haut, perché à plus de deux mille mètres d'altitude - des aventures « extraordinaires » qui resteront gravées dans sa mémoire, pour toujours.

    Cette ouverture à la vie par une éducation extrêmement libre mais riche en expériences, au contact - notamment - du curé et de sa servante, lui aura fait découvrir les vraies choses de la vie : simples, utiles et instructives, parfois heureuses et parfois... pas du tout.
    Elle contribua, tout au long de cette période, à rendre la santé à ce petit garçon, et joua sans conteste, un rôle important dans sa complète guérison.

empty