FeniXX réédition numérique (Association des Amis de l'abbaye de Boscodon)

  • Les Terrassettes en "Embrunois", Le dernier bastion habité de ce coin des Hautes-Alpes avant la Haute-Provence ! Un hameau tardif, accroché sur les hauteurs de Boscodon, fondé sur la fin du XVIIIe siècle par des pâtres et des migrants, sur des pentes arides dédaignées par les nouveaux tenants des terres monastiques. C'est là que Jean, un "aventurier" natif de Medeyrolles en Auvergne, viendra bâtir son nid après avoir épousé - le 12 janvier 1790 - dans la "chapelle de Boscodon", Marie-Magdeleine Bernard, issue à la fois d'une lignée de "Bailles" et d'une vieille famille de Combe-Meyranne. Jean Granger va partir - un triste matin de 1795 - pour, dit-il, retourner en Auvergne du "côté de Clermont". Il ne reviendra jamais aux Terrassettes !... Là-haut, durant des décennies, ses descendants, la famille Granger-Bernard, poursuivront une existence miséreuse sur les pas de Marie-Magdeleine, la "Mémé Granger", devenue un jour - bien malgré elle - une "veuve blanche" ; celle qui réussira l'exploit héroïque de subvenir seule, par ces temps difficiles, aux besoins de ses trois petits. Elle quittera pourtant, une nuit, sur la pointe des pieds, ce monde et la "Terre des Bailles". À travers ce récit plein d'enseignements qui, bien que romancé, s'appuie sur des faits authentiques, l'auteur, un enfant du pays, descendant direct par sa mère de Jean Granger de Medeyrolles, vous plongera avec passion le temps d'une lecture dans les rudes conditions de vie de ses ancêtres du début du XIXe siècle. Avec le petit berger des terres froides, aujourd'hui secrétaire général de la mairie de Crots, vous verrez surgir - au détour d'une page - des personnages grandeur nature quelquefois inquiétants, mais toujours émouvants, ou se dessiner - à travers la magie des mots - tout le charme et la poésie des paysages ou des décors familiers qui servent de cadre à l'action. Une courte saga du terroir Haut-Alpin, facile à lire, qui vous enchantera.

empty