Editions Du Mot Passant

  • Divorcé depuis peu et exerçant au Puy-en-Velay, l'inspecteur Desgranges ne s'attendait nullement à rencontrer par hasard Natacha Chambonet, une amie de fac depuis longtemps perdue de vue et exerçant le métier d'experte pour une compagnie d'assurances.
    Il s'attendait encore moins à passer avec elle les fêtes de Noël sur les hauteurs des Estables, à proximité du Mont Mézenc, pour enquêter sur une mort apparemment peu suspecte. C'était compter sans le sens de l'observation de la jeune femme ! Mais s'attendait-il à rester bloqué des jours et des jours au coeur des neiges dans cette région rude et isolée ? Certes pas ! Pas plus qu'à se retrouver avec de nouveaux cadavres sur les bras ! Passant avec bonheur du roman de terroir au roman policier, l'auteur perd le lecteur sur les traces enneigées d'un dangereux criminel, au fil des déductions cartésiennes de son héroïne.
    Parviendra-t-elle à démêler avant son ami l'inspecteur l'écheveau menant à la découverte du coupable ? Un vrai "polar rural" au sein de paysages hivernaux aussi majestueux qu'inquiétants...

    Sur commande
  • Délaissant toute autre activité, Nicole Provence se donne entièrement à sa passion : Ecrire.
    Refusant de se laisser emprisonner dans un genre unique, elle rédige, romans, nouvelles, et polars dans lesquels se mêle un irrésistible parfum de terroir. L'Etang de la Marée " emmène le lecteur dans un village de l'Isère, Meyrieu-les-étangs, dominé par le Mont Jovis qui a donné son nom à l'étang de Montjoux. Un jour d'été, deux soeurs jumelles Ludine et Mareska montent dans une barque pour se promener sur l'étang de la marée.
    Un étang maudit. Elles ont sept ans quand le drame se produit. La barque chavire, l'une se noie. Accident, malveillance, ou conséquence d'une effroyable jalousie ? Mais qui de Ludine ou de Mareska sera réellement sauvée et laquelle des deux va s'emparer de l'âme de l'autre pour dicter sa loi ? Vingt ans après, une présence invisible est toujours auprès de la jeune fille survivante. Qui est-elle et quelle âme est réincarnée dans le félin aux yeux jaunes, si proche de la jeune femme ? Le style percutant de Nicole Provence nous fait tressaillir à chaque page et nous entraîne avec passion et angoisse dans une histoire qui nous tient en haleine jusqu'au bout.

  • Au petit matin du 7 novembre dans les vapeurs d'un brouillard intense, Simon, le passeur, fait traverser le Rhône à un homme qui, replié sur lui-même, les mains dans les poches, reste obstinément silencieux.
    Mais quelques minutes après avoir été débarqué sur la lône du rivage, il tire un coup de revolver dissimulé derrière la maison du passeur comme s'il avertissait celui-ci que la prochaine balle lui serait destinée. Mais alors pourquoi le passeur va-t-il nier avoir entendu les coups de feu alors que tout le village de l'autre côté du fleuve les a entendus ?Que se trame-t-il cette nuit du 7 novembre dans les méandres de la lône ? Une ambiance à la Simenon au bord du Rhône, fleuve magique et secret.
    Cette histoire par ces descriptions et ces dialogues ciselés, nous tient en haleine du début à la fin dans ce huis clos, dans un petit village au coeur de la France.

empty