Coëtquen Editions

  • Benoit Morisset est le papa de Thibaud, jeune autiste de 20 ans. Il décrit dans ce récit la vie de son fils, depuis sa naissance jusqu´à aujourd´hui. Moments d´angoisse et de souffrance, mais aussi beaucoup de situations cocasses, des moments de rire et d´espoir.

    L'autisme est un trouble grave qui affecte les interactions sociales, la communication et le comportement. Ces troubles peuvent se manifester différemment selon les personnes qui en sont atteintes. Thibaud est un autiste parmi beaucoup d´autres avec ses particularités propres.

    Sa non-conscience du danger a entraîné plusieurs fugues, obligeant sa famille à sécuriser la maison et à être toujours vigilante. Sa sensibilité à la douleur a pu rendre très compliqué une simple coupe de cheveux et a pu mettre en évidence des défaillances énormes en termes d´accès aux soins pour les personnes autistes. Ses rituels obsessionnels ont réservé de nombreuses surprises, sur la voiture familiale, décorée au feutre aux couleurs de Darty, ou sur tous les produits d´entretien qu´il a discrètement réétiquetés aux noms de ses marques préférées. A l'école, le charmeur d'un autre monde a séduit enfants, instituteurs et institutrices, même s'il ne pouvait pas suivre le cursus de ses petits camarades, ni communiquer avec eux. Grâce aux structures qui l´ont accueilli et aux prises en charge dont il a pu bénéficier, il a progressé et ouvert des portes entre son monde et le nôtre même si Thibaud a appris à lire, écrire et utiliser son ordinateur d´une manière surprenante. Et comment ne pas tomber sous son charme quand il imite Julien Lepers en train d´animer Questions pour un champion !

  • Un matin d'octobre 2010, Clotilde se réveille avec une forte fièvre. Les semaines suivantes, les courbatures et la fatigue persistent. Elève de première au Lycée français de Vienne, la jeune fille voit son état de santé se dégrader, alors que les épreuves anticipées du bac approchent. Alternant séjours à l'hôpital et cours au lycée, Clotilde se bat contre le mal qui est en elle (la maladie ne sera diagnostiquée qu'au bout de deux ans), car elle a trois objectifs : passer son bac, l'obtenir et intégrer Sciences Po. Qui de la maladie ou de l'adolescente remportera la partie ?

  • Ce livre est l´un des premiers témoignages francophones sur la douleur chronique. Le Dr Violon et le Professeur Queneau (de l´Académie nationale de médecine) signent respectivement la préface et la postface de l´ouvrage.

    Les personnes souffrant du même

  • Malgré les progrès de la science, il n'existe pas de traitement pour guérir les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Le papa de Joëlle Carbonnier-Oudard a eu cette maladie invalidante. Dans ce livre, elle retrace son histoire, les premiers troubles de la mémoire, le diagnostic, les exercices avec une orthophoniste pour stimuler son cerveau, la mise sous curatelle renforcée, les fugues, la pose d'un bracelet électronique et les différents stades de la maladie. Elle espère qu'au travers de ce livre, les familles et les aidants confrontés à ce grave problème de dégénérescence du cerveau de l'un de leurs proches réussiront à mieux appréhender ce fléau. Elle a tenu à écrire ce livre-témoignage pour lui rendre hommage, avec un peu de légèreté, pour caractériser le tempérament « pince-sans-rire » de son père.

  • A travers son témoignage, l'auteure, aveugle de naissance et maman de deux jeunes enfants, tente, avec sérieux et humour, de faire changer le regard de la société sur ce handicap encore trop mal connu. En emmenant les lecteurs visiter son quotidien, elle aimerait que l'on cesse de surhandicaper les aveugles et que l'on tienne compte de l'impact des paroles ou actes souvent disproportionnés et inappropriés qu'ils subissent. Son seul souhait est de permettre à tout le monde de mieux vivre ensemble, dans la considération de l'autre et le respect de chacun. Plongés dans une multitude de situations réellement vécues, les lecteurs pourront entrevoir son point de vue personnel et ainsi mieux appréhender les rapports entre voyants et non-voyants.
    />

  • Souffrant d´une maladie orpheline à sa naissance, Jean-Marc Brien connaît les opérations, les soins et les centres pour handicapés, ainsi que les remarques acerbes de bien-portants et la lourdeur de l´administration.

    Soutenu par sa famille et ses proches, Jean-Marc décide de vivre de la manière la plus autonome qui soit, aidé par ses auxiliaires de vie, six personnes qui se relaient auprès de lui 24h/24.

    Cathy Fouilleul est l´une de ces auxiliaires, une « fée » apportant ses compétences et sa bonne humeur à son employeur.

    Car même s´il est handicapé, le malade est un employeur, et l´auxiliaire de vie, un(e) employé(e). Leurs relations sont fixées par un contrat de travail et une rémunération.

    Membre et administrateur de la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs de Normandie), Jean-Marc Brien s´est toujours investi pour trouver des solutions pour les personnes handicapées, mais également pour améliorer le sort des auxiliaires de vie.

    Dans cet ouvrage, Jean-Marc et Cathy, ainsi que d´autres auxiliaires de vie, aidés par Jocelyne Paderi, racontent leur quotidien : comment se passe une journée type ? Comment faire la toilette à une personne handicapée ? Quelle formation faut-il suivre pour devenir auxiliaire de vie ? Quelle est la rémunération ? Comment accompagner une personne à mobilité réduite dans toutes ses activités, comme les loisirs ? Comment recruter une auxiliaire de vie ?

  • « J´ai 32 ans, toutes mes dents et toujours pas d´enfant. De visites chez des docteurs plus ou moins compétents en courbes de température, d´examens ubuesques et d´inséminations en fécondations in vitro, voilà déjà 6 ans que je mène mon combat contre l´infertilité. » En juillet 2011, un blog apparaît sur la toile juste après l´échec de la 1ère FIV de l´auteur. Un blog sur l´infertilité et le combat que mènent celles qui veulent avoir un enfant sans y parvenir. Une vision sincère et drôle de cette douloureuse attente... Un blog rose comme un bonbon pour offrir un peu de douceur au milieu de tous ces protocoles et de toutes ces déceptions... En octobre, après plus de 30 000 visites sur le blog et près d´un millier de commentaires des lectrices de cette petite communauté d´infertiles, une maison d´édition propose de transformer le blog en livre en publiant les posts sous forme de chapitres. C´est parti pour l´aventure, lançons les rotatives ! « Un jour, nous serons des mamans heureuses ! » « Merci pour ton témoignage plein d´humour ! C´est rare de voir des filles qui osent partager cette difficile expérience et c´est fou ce que j´ai pu me reconnaître dans tes récits... Autant sur ton parcours que sur tes ressentis. » Une lectrice du blog.


    Dans ce livre, Marie raconte son parcours, depuis les premiers examens chez son gynécologue jusqu´aux fécondations in vitro et les procédures d´adoption. Un ouvrage utile pour les couples qui se trouvent dans la même situation ainsi que pour les professionnels de santé, qui n´ont parfois pas conscience du quotidien de leurs patients et de l´épreuve qu´ils traversent.

  • Dystonie ? Oui, dystonie ! Tel fut le diagnostic qui nous fut un jour asséné dans un cabinet médical après de longs mois, voire de nombreuses années d´errance.

    Cette maladie méconnue nous a tous frappés les uns après les autres : l´un ne pouvait plus tourner la tête, un autre ne parvenait plus à écrire, les paupières d´une troisième s´obstinaient à rester closes. Bref, nos muscles nous jouaient des tours et certaines parties de notre corps étaient affectées par des mouvements involontaires totalement incontrôlables.

    La maladie nous a réunis et nous avons fait le constat que beaucoup de patients dystoniques se terrent dans leur coin à l´abri des regards condescendants d´autrui et dans l´attente de nouvelles avancées de la médecine. Dans la faible mesure de nos moyens, nous avons décidé d´agir : nous sommes neuf à avoir transcrit nos témoignages dans l´espoir que nos expériences pourront vous aider ainsi que votre entourage.

    Les droits d'auteur de ce livre seront versés à l'Unité de Recherche sur les Comportements et Mouvements Anormaux (URCMA).

  • L'épilepsie, deuxième maladie neurologique après la migraine, concerne 500 000 personnes en France. Cette affection perturbe inéluctablement la vie quotidienne, familiale, sociale et professionnelle des malades. Les crises et leur retentissement dans tous les domaines de la vie, les traitements médicamenteux, les idées reçues, la solitude ont fait le quotidien de Véronique Laplane pendant 17 ans. Cette maman de trois enfants a pourtant tenté de vivre normalement, en dépit de la forme sévère de l'épilepsie qui l'affecte. A partir de mots simples, elle relate son combat contre la maladie à travers un témoignage poignant dont le dénouement est plus qu'encourageant. Un véritable plaidoyer en faveur de la médecine. Préface du professeur Philippe Ryvlin.

  • Le petit Beur nantais, c'est moi, Samy, huit ans, dernier d'une famille algérienne de cinq enfants. Je suis en septième avec la mère Pécot chez les chers frères de l'école Saint Pierre à Nantes, et je détiens le record de la marque la plus haute aux pissotières. Je suis arrivé avec toute la smala il y a six ans en 1962.

  • Ce livre est un petit guide destiné à l'usager du vélo pour le sensibiliser au bordel urbain dans lequel il s'est fourré. Quel est ce monstre sanguinaire qui cherche à m'écraser contre le trottoir ? Quel est cet individu inconscient, surgissant de nulle part pour me barrer le passage ? Qui sont tous ces ­énergumènes qui me pourrissent la vie alors que je me rends tranquillement à mon travail sur mon vélo ? Des gens, tout ­simplement. Des citadins qui agissent comme à leur habitude, sans réfléchir et en mettant le bazar partout où ils passent. Car entre l'agressivité des automobilistes et l'inconscience des ­piétons, sans oublier la bêtise des autres cyclistes, le trajet ­quotidien à travers la capitale a vite fait de se changer en ­véritable parcours du combattant.

empty