Sciences humaines & sociales

  • En révélant la saga criminelle de Steven Avery, la série documentaire « Making A Murderer » a secoué l'opinion publique bien au-delà des frontières de l'Amérique. Plus fort que la fiction, ce thriller du réel a convoqué des millions de téléspectateurs au banc des jurés : le système judiciaire américain aurait manipulé les preuves et condamné à tort un homme innocent. Pour la deuxième fois de sa vie.
    Car Steven Avery a déjà été victime d'une injustice. En 1985, il a été emprisonné pour un crime qu'il n'avait pas commis. Blanchi au bout de dix-huit ans grâce à une analyse ADN, il s'apprêtait à obtenir réparation quand il a été de nouveau arrêté, pour le meurtre brutal d'une jeune femme dont les restes calcinés ont été retrouvés devant chez lui.

    Sur commande
empty