Au Pays Reve

  • Qui n'a jamais rêvé de parcourir la route du sel comme le firent, pendant des siècles, des milliers de caravaniers?
    C'est ce que Fanny et sa soeur décident de faire durant ce mois de juin 2016. Le long de chemins chargés d'histoire, depuis Cuneo dans le Piémont italien jusqu'à Nice, nos deux randonneuses vous entraînent au travers de paysages somptueux ponctués de rencontres pittoresques et originales.
    Dans ce récit entrecoupé de rappels historiques, les souvenirs d'enfance se mêlent à l'actualité tandis qu'on plonge peu à peu dans un lourd secret de famille.
    C'est à la fois drôle et intense, instructif et émouvant, sportif et tendre!

  • "«Un caillou dans le lac»  à l'image du corps humain, un lac paraît toujours calme visuellement mais quand nous jetons un caillou dans ce même lac tout est chamboulé ! Saviez vous combien de cailloux sont à l'intérieur de ce lac ? Imaginer les cailloux en nombre, comme autant de souffrance que l'être humain peut couvrir à l'intérieur de lui. Nous avons toutes et tous des souffrances multiples et nous essayons de vivre avec...
    Un sac à dos que nous portons, chargé de pierres : comment continuer à avancer avec toutes ces pierres qui nous abiment la santé ? Nos propres douleurs nous appartiennent, nous sommes uniques. Il faut donc essayer de lâcher prise pour arriver à retrouver du bonheur et surtout de l'énergie.
    Il est donc impératif de garder espoir, courage et motivation pour aller de l'avant : cela est l'unique solution à tous nos problèmes. Le fait de chercher à résoudre nos problèmes et à avancer est déjà le signe que nous saurons sûrement les gérer car le potentiel est à l'intérieur de chacun d'entre nous."

  • Quant on voit ce que notre plane`te e´tait au 1er Empire et ce qu'elle est devenu au XXIe`me sie`cle, on a de quoi se poser toute une panoplie de question a` choix multiples pour ne pas froisser les plus puissants. Booster la bourse, e´radiquer les de´chets radioactifs, supprimer la pense´e unique, dupliquer les bonnes initiatives en s'effac¸ant pour laisser place a` la caricature, faire avancer la science, contribuer dans le domaine de la recherche, de´velopper de nouvelles cultures, e´largir les esprits simples vers l'intelligence, deviner les pense´es les plus infimes, restructurer les monuments architecturaux, condenser tout ce qui est dispersé, unir les ide´ologies pour les rendre valide, changer le bas en le tirant vers le haut, diversifier les structures mole´culaires pour les rendre compatibles, et de´truire tout ce qui parai^t abstrait conduisent a` bien des risques surtout quand on ne sait plus quoi faire des ge^neurs. Quelque part dans les restes de la demeure, Linda, une jeune femme allonge´e par terre e´tait en train de dire, de murmurer tout bas en tenant son mari dans ses bras : « J'e´tais enceinte, et tandis que je le tenais dans mes bras, le coeur de mon mari s'arre^ta en moi. »

  • Anca, jeune femme volontaire et sensible au sortir de son adolescence, trace son chemin d'artiste émergente dans la période instable et troublée d'un pays en pleine révolution civile.
    Dans cette histoire, contemporaine et intemporelle, l'héroïne raconte son parcours personnel et artistique?: la découverte et l'affirmation de son art, ses émotions et ses doutes, sa relation intime aux êtres et au monde,... L'écriture sous forme de prose poétique sans ponctuation entraîne le lecteur dans une mise en abyme sonore et musicale de la narration?:
    «?Voilà pourquoi j'ose un nouveau rêve les yeux grands ouverts sur des ailleurs de comblement un rêve de renouveau une renaissance. Voilà pourquoi agrippée à la crinière d'une fabuleuse monture, je réinvente l'espérance. Je retrouve mon image d'avant. Celle du temps où jeune fille nubile, je sentais la sève ardente monter en moi du temps où je criais, je dansais, je chantais, je riais ...où je pleurais aussi parfois?» Ce roman biographique met la lumière sur les enjeux et les contraintes de la création artistique au quotidien, sa place et son importance dans le courant de l'Histoire?: «?L'art indique aux hommes leur raison d'être. Il leur révèle le sens de la vie, il les éclaire sur leur destinée et par conséquent les oriente dans l'existence.?» (Auguste Rodin)

  • Juin 1962, de toute l'Oranie, une flotte de bateaux de pêche, quittait le pays pour rejoindre la France, en longeant les côtes Espagnoles, fuyant une indépendance qui ne s'annonçait pas sous de bons auspices. Toutes ces personnes partaient d'un pays, qu'ils croyaient être le leur, pour une nouvelle terre, totalement inconnue pour la plupart d'entre eux. Un grand nombre posèrent leurs valises en Roussillon, où ils furent progressivement adoptés par la population locale, avant d'assimiler à leur tour, cette terre catalane, qui finira par devenir pour eux, une nouvelle patrie.

  • «Vous e^tes des produits marketing, des jolies poupe´es que l'on exhibe de la me^me manie`re que l'on met des poubelles multicolores pour faire de´veloppement durable : c'est tendance ! ».
    Une fois de plus, la Dame en Noir s'en prend a` ses conge´ne`res. Pour Olivia, il ne s'agissait pourtant que d'un petit reportage cense´ valoriser son travail a` la te^te du de´partement junior du groupe « Guillaumard International ». Mais alors que le gouvernement renforce sa politique de quotas en faveur de l'emploi des femmes au prix de l'e´mergence de groupes masculinistes pre^ts a` tout pour se faire entendre et que les candidats aux pre´sidentielles de 2032 parcourent l'hexagone en que^te d'ico^nes fe´ministes pour comple´ter leur « cabinet fanto^me », une promotion inattendue au sein de la direction vient faire voler en e´clats ses certitudes sur la place des femmes, pourtant majoritaires, dans la socie´te´ franc¸aise du IIIe`me mille´naire et l'engage a` prendre position dans l'espace public... Jusqu'a` l'Elyse´e : il fallait bien que c¸a arrive un jour !
    Ce premier roman qui s'inspire de l'expe´rience et de te´moignages de femmes est un hommage plein d'humour a` la force et a` l'amour qui les animent.

  • Un héritage inattendu... Un voyage au Portugal...Un étrange médaillon... Un accident prémédité... Une page d'Histoire qui se révèle... Un alphabet inconnu... Un bateau vers l'Atlantique... Des mercenaires espions... Une contrée énigmatique...
    Ainsi débute une histoire extraordinaire où le passé et le présent s'entrecroisent jusqu'au vertige, laissant Manoline et Victor en proie à leur destin. L'amour et la peur mêlés à ce récit passionnant nous amènent à retracer le passé d'un archipel disparu il y a 12 000 ans : le mythe de l'Atlantide recèlerait-il un fond de vérité ou existerait-il encore ? Manoline et Victor sortiront-ils indemnes de leurs aventures et parviendront-ils à en tirer un enseignement pour le futur ? Cette fresque haletante d'Amour et d'Histoire fleurit sur les ruines d'un passé où l'oeil invisible de l'Homme était encore ouvert sur les perceptions de son Monde.

  • Des anne´es apre`s la dernie`re naissance, au cours du de´litement des e´tats nations, beaucoup de´cide`rent de vivre en communaute´ regroupe´es en districts. Ariane de´cida de rejoindre Heisenberg qui avait fonde´ Tehuacan. Les hommes sans retouches - homo sapiens sapiens de souche wild type - y cohabitent tant bien que mal avec une population he´te´roge`ne a` longe´vite´ allonge´e, re´sidu de la cliente`le d'Eternity. Ceux qui avaient achete´ dans le temps un semblant d'e´ternite´ proclament leur foi « Nous avons l'e´ternite´ devant nous. Nous sommes les passeurs entre l'ancien monde et les temps a` venir »

  • L'immortalité est-elle possible dans le plan physique comme l'affirment Sri Aurobindo et Mère?? Et comme semble le prouver la longévité exceptionnelle d'un être aussi intemporel que le Mahavatar Babaji??
    Je ne sais pas. Mais quelle perspective d'aventure merveilleuse?! Le but n'est pas de fuir la mort mais de s'extirper de la désespérante médiocrité de l'existence humaine en laissant s'exprimer notre divinité intérieure magnifique qui, blottie dans le noyau de nos cellules, attend que nous ayons le courage d'évacuer nos vieilles croyances et nos vieilles mémoires obsolètes pour jaillir à la lumière, comme la graine sort de la terre, et nous propulser dans la permanence de l'amour pour le Tout et dans un immense silence intérieur supramental. Alors commence l'histoire d'un nouvel être humain et celle d'une nouvelle humanité?!

  • 7 août 2016 - 19 heures - Nice. Vincent, Franck, Michaël et Sébastien se retrouvent ensemble à la terrasse d'une brasserie. L'ambiance était plus feutrée qu'à l'accoutumée. Les murmures avaient remplacé les rires, le bruit des verres s'entrechoquant, les « Fred tu nous remets la même ? », tonnant de part et d'autre de la salle toutes les dix minutes. Marqués par le terrible traumatisme qu'a subi la cité azuréenne quelques semaines auparavant, ces quatre amis, à l'aube de la quarantaine, évoquent, au fil de leurs discussions, leurs souvenirs communs de jeunesse, en plein coeur des années 90.
    Les premiers pas au lycée, la tyrannie du professeur de Français, les parties de baby-foot ou de « contrée » acharnées, les mystères du monde féminin, la terrible angoisse de proposer un rendez-vous à une fille, les premiers baisers et chagrins d'amour, la découverte des soirées dans le Vieux-Nice et en boîte de nuit où certains se présentaient devant le videur en short, la folle ambiance du Stade du Ray, le déplacement à Paris pour la finale de la Coupe de France, les balades en deux roues sur la Basse Corniche entre Nice et Monaco...
    Cette promenade dans le passé, à travers la vie de 4 adolescents, c'est également le témoignage d'une époque : les grandes grèves de 1995 qui paralysèrent le lycée, le SIDA qui faisait des ravages, l'hypothèse pour les jeunes de se retrouver au chômage, la folie de la Coupe du Monde 1998...

  • "Mais pourquoi donc les méchants sont-ils méchants ? Vous êtes-vous déjà posés cette question ? Un patron vous parle mal, votre belle-mère vous tape sur les nerfs ou encore votre voisin vous cherche constamment des noises. Ces méchants du quotidien sont partout et envahissent votre existence à votre insu. Mais pourquoi s'en prennent-ils à vous ? Qu'est-ce qui les pousse à agir ainsi ? Si je vous pose la question, vous me direz probablement qu'ils ont toujours été comme ça ! Ce doit être dans leurs gènes. Ou peut-être penserez-vous que la vie les a poussés dans cette mauvaise direction.
    Mais aurez-vous le courage de reconnaître que vous aussi, parfois, vous n'agissez pas comme il le faudrait ? Aurez-vous le courage d'admettre que vous aussi il vous arrive de déraper ? Tous autant que nous sommes, nous partageons ce même constat : « nous sommes tous le méchant de quelqu'un d'autre. »"

  • Au Moyen A^ge, dans le labour a` l'heure ou` les hommes se battent pour survivre, un cure´ profite de la cre´dulite´ de pauvres pe^cheurs qui risquent leur vie pour nourrir leurs familles. Au po^le nord, c'est un chamane qui tente de garder la main mise sur son peuple. Un jeune e´quipage de quatre garc¸ons d'un co^te´ et un homme du nord de l'autre se lancent pour les uns a` la poursuite des ge´ants des mers et pour l'autre au devant de son destin. Tous n'en reviendront pas indemnes. Il fut des temps ou` la ne´cessite´ faisait loi. Pour survivre, il fallait se battre, s'adapter, e´voluer. La nature est ainsi faite, parfois cruelle mais tellement juste. Et puis un jour, un dro^le d'animal se leva. Il partit a` la conque^te de ce monde qui l'entourait prenant conscience de sa supe´riorite´. Il puisa, profita outrageusement jusqu'a` faire disparai^tre certaines espe`ces quand il n'e´tait pas occupe´ a` se faire la guerre. Regardez au plus profond des yeux ces grands animaux ! Regardez bien et vous y verrez, ce que tous nous sommes en train de perdre, notre... Humanite´.

    Sur commande
  • Sur le tarmac de ce petit aéroport perdu, un courrier moyen vient de se poser, ce ne sont pas les pilotes ou le co-pilote, ni le personnel de bord qui tente de sortir, mais une seule personne, hésitante, à cause de la hauteur entre le bas de la porte et le sol. Celui qui vient de sauter de cette porte haute, restée entrouverte, fait un tour dans cette obscurité, juste éclairée par la faible lueur de cette partie ouverte de la carlingue, où s'entassent des cartons... Devant l'impossibilité de remonter, cet homme, malgré le fait qu'il ne soit pas blessé, constate que cette porte entrouverte lui est interdite ; si il veut réveiller la personne qui a fait, avec lui, ce voyage sauvage, périlleux ; il doit se manifester très fort... Comment donc récupérer cette personne, son sac si lourd, plus son bagage léger personnel. D'un geste leste, précis, fort, il jette une lourde pièce qui fait office de réveil brutal... De ce pâle halo de lumière jaunâtre, sort alors une exclamation, suivie d'une silhouette menue, fragile, qui se dessine devant la porte entrouverte... sans voix... une femme telle une ombre déséquilibrée, se pose devant l'ouverture...

  • Au coeur d'un cercueil de verre, R3019 se réveille dans un hôpital perdu dans une ville sans âme, un monde sombre qui s'étale en tunnels et galeries. R3019 a perdu son nom : son amnésie a voyagé dans le temps et il ne se souvient plus de sa vie. Venise, sa ville natale va petit à petit revenir à sa mémoire de façon douloureuse et réveiller des lam- beaux de souvenirs pour le confronter à la dure réalité de son présent. La représentation d'une célèbre gravure de Flammarion va ressortir du fin fond des siècles et devenir la clé de son renouveau. En allant vers le soleil, le rêve fou d'un espoir va germer en lui, celui de créer l'aube d'un nouveau Monde : l'Amour, l'amitié, la science et l'Histoire se mêleront intimement pour l'aider dans son combat pour une nouvelle Humanité, dans sa lutte contre l'obscurantisme. Cette histoire de destins croisés est un prétexte à une réflexion sur l'Homme et son rapport au monde. C'est un imaginaire malléable, doté d'une profonde sensibilité dont l'aventure riche en rebondissements nous garde captifs jusqu'à son ultime page. L'action de ce livre se déroule dans un futur qui n'est peut-être pas si éloigné du nôtre...

    Sur commande
  • "Coraline est une lycéenne solitaire, effrayée par le monde qui l'entoure. Aussi quand elle assiste à un terrible accident, elle ne se doute pas que celui-ci va changer sa vie. Elle va devoir affronter ses plus grandes craintes, un homme mystérieux qui hante ses nuits et ses pensées, et une étrange maladie qui menace sa vie. Coraline va devoir comprendre son passé si elle veut sauver son avenir et trouver l'amour.
    Et si nos vies antérieures dictaient notre présent ?"

    Sur commande
  • Dans ce roman comme dans la vie, il n'y a pas de seconds rôles : les dialogues prêtés aux différents personnages, les situations éprouvées par eux, en font une partition aux accents parfois mélancoliques, graves, toujours empreinte d'ironie, et constituée de moments de souffrance, de grâce aussi, dans un univers de désolation moderne, où la bouffonnerie et le risible ne sont pas en reste.
    Qu'ont donc en commun Marc, un ancien professeur de philosophie devenu, au mitan de sa vie, journaliste free lance ; Pascal, avocat, à l'enfance marquée de manière indélébile par la guerre d'Algérie ; Raphaëlle, ex-figure de mode, écoeurée par l'univers professionnel où elle évoluait; cet ancien photographe de presse dont l'amie a perdu la vie en reportage de guerre ; cet écrivain italien désabusé ; et tous les autres, sinon un impérieux besoin de respirer un air rare, différent ?
    Pascal, l'un des héros du livre, évoque, à propos de son existence, un voyage sans fin. C'est précisément à ce voyage qu'est convié le lecteur. En toile de fond : Paris, ville dont l'auteur connaît bien des arcanes et dont il est, aussi, un infatigable arpenteur. Partition, toile impressionniste, aussi. Oeuvrée par touches successives, nuancées, où le regard critique de l'auteur, sans effets de grosse caisse, dépeint les travers d'une époque, la nôtre. Comme il dépeint aussi , sans logorrhée, mais avec une pudeur obligée, les existences de ses personnages qui sont autant d'appels.

    Sur commande
  • « Assis dans le café de la gare, Jack Lewis est là les yeux rougis ; il vient de rentrer sur Paris mais n'ose pas affronter le vide de l'appartement. Il observe l'arrivée impromptue d'une jeune fille, ébauche impressionniste, aux contours à peine esquissés. » Comment les êtres réagissent-ils face aux épreuves ? Où trouvent-ils donc la force de résister afin de se reconstruire ? Voilà les questions centrales que soulève ouvertement le livre. C'est la rencontre improbable entre trois personnalités très distinctes : un inspecteur taciturne, un prêtre originale, et une jeune soprano qui galère. L'on découvre ainsi que la différence peut être une véritable chance, une richesse même et un moteur pour évoluer dans l'existence. L'amour, donnée élémentaire de la vie, va jouer un rôle crucial dans le bouleversement que connaissent les protagonistes de l'histoire. Energie régénératrice de l'être, il va permettre à ces derniers de contrer de la façon la plus noble, les expériences douloureuses. Au-delà de cette quête d'équilibre, ce livre évoque tout naturellement le sens de l'existence, les fondements de l'être et jusqu'où nous sommes tous prêts à aller par amour.

    Sur commande
  • Les accords signe´s pour re´duire les e´missions polluantes n'ayant pas e´te´ suffisamment applique´es, le de´re`glement climatique risque d'engendrer de lourdes conse´quences. La faune et la flore, de´ja` fragilise´es depuis le de´but de l'e`re industrielle, auront-elles le temps de s'adapter aux nouvelles conditions de vie? Dans cet avenir incertain, comment trois amis pourront-ils contribuer a` aider l'humanite´? Leur espoir, leur coope´ration et leur foi vont les guider vers une arche qu'ils n'auraient jamais imagine´e...

    Sur commande
  • "Une bre`che a e´te´ ouverte entre les Mondes et les Cre´atures de l'Ombre sont libres. Seuls les Larimains, prote´ge´s par les gardiens des Me´moires Sacre´es, pourront obtenir le salut des Hommes. Gillian, jeune e´tudiante discre`te et sans histoires, va apprendre que le pendentif offert par sa Grand-Me`re n'est pas qu'un simple bijou. Convoite´e par les Confre´ries, crainte par les Cre´atures, la Croix de Larimar doit e^tre prote´ge´e a` tout prix. De Nantes a` Je´rusalem, Gillian va rencontrer l'Amour et de´couvrir le secret le mieux garde´ depuis plus de deux mille ans. Complots, mensonges, perversions... Notre he´roi¨ne vous entrai^ne dans une que^te palpitante, entre le Ciel et la Terre, qui vous tiendra en haleine jusqu'a` la dernie`re page."

    Sur commande
  • "Le Prieuré d'Entrevaux est une abbaye située dans la vallée du Var, il reste inaccessible au commun des mortels, pourtant son histoire est riche d'événements extraordinaires relatés dans divers ouvrages détenus dans les archives secrètes du Vatican que nous avons put collecter et faire vivre à nos héros selon une trilogie à suspens...
    (Livre 1) Zacharie Dvorak, médecin roumain émigré en France, il s'exile au Mali pour oublier la perte de son enfant, il rencontre Oracle, un étrange prêcheur avec qui il se lie. A son retour à Nice, il découvre par hasard le nom des hommes qui avaient assassiné sa fille, il va concevoir une vengeance horrible. (Livre 2) Zacharie Dvorak est un miraculé, il rencontre Abigail, ils s'aiment. Le Saint Père Urbain X est assassiné, son successeur Grégoire de Gaufridi meurt pendant le conclave dans d'étranges circonstances, Oracle lui succède et appelle Zacharie a Rome opères de lui. Shemyaza, un ange déchu par Dieu, erre sur la terre en soif de vengeance, il récupère un grimoire qui va lui redonner sa toute puissance, Zacharie Dvorak aidée par son amie Abigail va tenter de contrecarrer son projet. (Livre 3) Grace aux enquêtes et aux écrits retrouvés dans la bibliothèque du Prieuré d'Entrevaux que se révèle le passé des lieux et les événements extraordinaires qui s'y sont déroulés au fil des siècles depuis vingt siècles, c'est au coeur de ce domaine que Zacharie, Abigail et Josué vont trouver la force de vaincre les projets meurtriers de Shemyaza."

    Sur commande
  • Il pense profondément avoir trouvé l'amour de sa vie. Il voit dans cette nouvelle relation la suite logique de sa réussite personnelle. Il croit en cette femme comme il croit dans son nouveau pays.
    Leur relation est ambivalente?: d'un côté ils se complètent et ils ont des goûts et des projets communs, d'un autre côté ils découvrent assez vite ce qui les sépare. Leur amour est fort au départ, puis il continue à l'aimer et elle se laisse distraitement aimer. Ils ont des enfants et là leur relation commence à vaciller.
    A la fois perplexe et lucide, il essaye de comprendre, de rattraper leur relation, de sauver la famille naissante. Il cherche ses appuis dans son monde d'avant comme dans son monde présent. Il s'explique mieux, à travers cette relation amoureuse, les rapprochements et les divergences socio-culturelles des deux mondes dont elle et lui sont issus. En même temps, il met au banc d'essai la synthèse, qu'il pensait avoir parfaitement réussie, entre sa personne d'avant et celle d'après son exil.

    Sur commande
  • « Le 18 octobre 2016, jour de son cinquante cinquième anniversaire que Martine, mon épouse, s'éteignait à 17h20 alors que je lui tenais la main, allongée inconsciente sur son lit de la Cellule de soins palliatifs à l'hôpital Joseph Ducoing. Son état désespéré nous avait contraints à l'y transférer neuf jours plus tôt, après l'avoir assistée nuit et jour à la maison pendant plus d'un an et tenté, les enfants et moi, de lui faire partager encore tous les instants de bonheur possibles... » Cependant un « secret » la hante, une investigation semble alors nécessaire pour démêler le vrai du faux, alors que Alain Gaden lève le voile sur la tragique vérité, la loi fait alors barrière...
    />

    Sur commande
  • Une leuce´mie foudroyante pre´cipite Sylvia et Gabin dans la perte, de son conjoint pour l'une, et de son pe`re pour l'autre. Didier s'e´teint brutalement un 28 de´cembre 2016.
    Il laisse un petit blondinet de moins de 3 ans derrie`re lui. La narratrice e´voque avec une since´rite´ de´concertante son deuil, son cheminement e´motionnel et les pre´mices de sa reconstruction. Elle nous livre ainsi un te´moignage bouleversant dans son approche de la mort d'un e^tre cher. Son histoire retrace le combat d'une femme avec elle-me^me, en proie a` la douleur, la cole`re, au doute, a` la culpabilite´, a` l'angoisse. On y de´couvre la force d'une me`re qui s'adresse a` son fils pour lui raconter un papa qu'il aura si peu connu. Nous la suivons dans l'inventaire affectif des souvenirs heureux de sa tribu unie, dans son de´sir de me´moire devenue re´serve d'amour ine´puisable comme autant de traces d'un passe´/pre´sent qui devient sous sa plume une sorte d'he´ritage pour son enfant. A` travers cette expe´rience du deuil, Sylvia nous parle e´galement de son rapport a` la vie, du regard des autres sur son chagrin, de son besoin de transmettre. Tanto^t abattue, parfois re´volte´e, mais toujours digne, elle veut tordre le cou aux ide´es rec¸ues, aux fausses repre´sentations, re´inventer le statut des veuves et lutter contre l'oubli. E^tre lue pour e^tre mieux comprise, enfin.

    Sur commande
empty