Actes Sud Junior

  • Zeus, qui a vaincu Atlas, ne lui laisse qu'une alternative : soit il accepte de porter le ciel, soit il est envoyé sous terre. Le chef des géants accepte et se retrouve envoyé de l'autre côté de la Méditerranée, dans un endroit reculé où se rejoignent le ciel et la terre.
    Après des milliers d'années d'isolement à porter le ciel, Atlas reçoit la visite d'Heraclès, le demi-dieu qui cherche à récupérer les pommes d'or du jardin des Hespérides, puis celle de Dédale, qui lui propose de construire une tour qui supporterait le poids à sa place.
    Mais Atlas, en grand professionnel, rechigne à abandonner sa tâche. Jusqu'au jour où ses fesses se mettent à le démanger terriblement...

  • Meryptah et le mystère de la tombe de Toutânkhamon Illustré par Hélène GEORGES Le pharaon Toutânkhamon vient de mourir, sa tombe se trouve dans la Vallée des Rois ; on raconte qu'elle renferme des richesses encore jamais égalées. Fils d'artisans chargés de décorer les sépultures royales, Meryptah et Nakht habitent dans un village à Thèbes-Ouest. Un soir qu'ils jouent dans les montagnes, les deux garçons perçoivent des voix : des voleurs sont en train de piller le riche tombeau de Toutânkhamon. Pour les enfants, c'est le début d'une dangereuse aventure au coeur de la vallée interdite, pour tenter de protéger les trésors sacrés du pharaon.

  • États-Unis, avril 1869. Le Président Grant doit s'arrêter dans la petite bourgade de Promontory pour réunir les deux voies ferrées entre l'Est et la côte pacifique. C'est un événement que tous les habitants, y compris les écoliers, s'apprêtent à célébrer. Dans la classe de Mlle Picqles, les jumeaux Flint ont soudain un comportement bizarre. Même Lili, leur voisine et amie de toujours, n'y comprend rien... La tension monte, accompagnée de regards noirs et de remarques acerbes. Peu de temps avant la cérémonie, on découvre que les jumeaux ont disparu. Une fugue ? Une dispute qui tourne mal ? Quel est ce lourd secret qui les déchire ?

  • Un jour, Paul perd conscience en pleine cour de récréation. Il apprend brusquement qu'il est diabétique. Désormais, Paul devra contrôler son sang au bout des doigts six fois par jour et avoir une pompe à insuline accrochée à lui. Pas facile tous les jours quand on a simplement envie d'être un garçon normal. Alors Paul essaie d'abord de lutter contre son corps en jetant sa pompe à insuline dans une bouche d'égouts. Comme ça, pour vérifier si ce qu'on lui dit est vrai, ou s'il est en mesure maîtriser cette maladie qui ne se voit pas. Mais quelques heures plus tard, c'est le coeur qui s'emballe, le corps qui tremble, la soif terrible... et le séjour à l'hôpital.
    Dans cet apprentissage de la maladie, Paul découvre un précieux réconfort auprès d'Anaïs, son amie d'école, et d'Arthur, jeune malade rencontré à l'hôpital. Grâce à eux, il va accepter d'expliquer sa maladie aux autres élèves de l'école, pour mieux la connaître lui-même.

  • Un beau matin, Adrien annonce à sa mère et à son beau-père que, désormais, il faudra le vouvoyer et l'appeler Louis. Après avoir tenté de le raisonner, ces derniers doivent se rendre à l'évidence : Adrien se prend pour le nouveau roi de France ! Vêtu de collants en satin clair et portant une perruque, il exige que toute la famille se plie à ses ordres, même les enfants de son beau-père, qui voient évidemment ce nouveau caprice d'un très mauvais oeil. Pour détendre l'atmosphère, la grand-mère d'Adrien leur propose de passer le week-end chez son vieil ami, Hubert de la Roselière...
    Au programme : un week-end dans un manoir humide et glacial, et une foule de corvées à assumer comme ramasser et couper du bois, s'occuper du potager... L'occasion pour le jeune roitelet de découvrir les coulisses de la vraie vie de château, et de remettre en question par la même occasion ses ambitions royales !

  • La Rebecca des Premiers jours a maintenant 14 ans, exilée à Paris avec sa famille depuis trois ans. Pour de courtes de vacances elle retourne à Alexandrie et se fait une joie de retrouver les lieux de son enfance. Seulement voilà, rien ne se passe comme elle l'avait imaginé. Les retrouvailles tant attendues avec sa meilleure amie de l'époque sont un véritable choc :
    Marina a choisi de balayer le passé et ne veut plus parler à Rebecca - elle reviendra sur sa décision. Quant à Daoud, son amoureux du désert, il n'est tout simplement plus là. À Alexandrie, elle retrouve cependant les odeurs de son enfance, le rythme de la ville. Finalement Rebecca est assez heureuse de rentrer à Paris où elle se sent chez elle. Elle n'est plus une exilée.

  • Joris, dont les parents viennent de se séparer, passent pour la première fois des vacances avec son père et sa nouvelle famille. Il supporte mal cette situation et rejette en bloc toutes les tentatives pour l'apprivoiser. Sur les conseils de sa mère, il commence à écrire un journal intime, qu'il nomme Force 8, pour pouvoir s'épancher sur son sort. Il y détaille notamment ses réticences vis à vis d'Olivia, la jeune fille handicapée de sa belle-mère, qui se déplace en fauteuil roulant. Pourtant, au fil des jours, Joris apprend à connaître les membres de cette famille. Entre les sorties sur le marché et la pêche aux crabes, il se rapproche peu à peu d'Olivia, allant même jusqu'à prendre sa défense lorsqu'un jour une vieille dame lui parle méchamment.
    La fin des vacances s'avère finalement plus difficile que prévue car, contre toute attente, Joris a découvert une seconde famille...


  • je m'appelle madeleine et ma soeur, c'est camille, mais nous ne voulons pas être des petites filles modèles.
    et mon frère, lui, ne veut pas être un " amour d'enfant " ! on en a assez des robes en dentelles et des chaussures à boucles. tout ça, c'est la faute de ma mère et de son obsession pour la comtesse de ségur. nous, on aime les chanteuses et les héroïnes de la télévision, les films qui font froid dans le dos et les bandes dessinées. on veut être des enfants normaux ! alors, tous les trois, on s'est mis d'accord l'opération " je hais la comtesse ! " peut commencer.


  • Lucie a été élevée par sa grand-mère. Cette dernière étant malade depuis quelque temps, la petite fille doit retourner vivre avec son père et sa nouvelle compagne qui attendent un enfant. Le décès de la vieille dame est éclipsé par l'arrivée du bébé, Lucas, et Lucie a le sentiment d'être seule avec son chagrin. Alors elle s'enferme dans sa chambre et entame une grève de la vie : elle ne s'amusera plus, ne parlera plus ; elle restera dans sa chambre avec son oiseau, Cerise, cadeau de sa grand-mère. Pourtant, au fil des jours, Lucie admet que le petit Lucas est très mignon et que la tristesse est bien plus difficile à vivre seule entre quatre murs...

  • Bien que Marcel n'aime pas le foot, il est le meilleur ami de Lucien, alias Lulu. Alors le jour où Marcel le snobe pour tenir la main de Lucie et lui faire des yeux d'amoureux, Lulu est vert de jalousie et se sent profondément trahi. La guerre est déclarée, la classe entière choisit son camp. À tel point que Lulu se sent un peu dépassé par les événements... Au cours d'une dispute entre les deux «clans», Marcel disparaît. Où est-il bien passé ? Lulu se sent un peu idiot et surtout inquiet. Il se résout à demander l'aide de Lucie. Il aura également la surprise de découvrir que Cassandra, sa voisine de classe qu'il ignore nonchalamment depuis plusieurs jours, est en fait plutôt sympa et très utile dans cette chasse au Marcel ! La compagnie des filles aurait-elle finalement quelques bons côtés ?

  • Fleur de Printemps se délecte d'une nouvelle histoire que lui raconte son grand-père.



    Il était une fois un sage empereur du Pays du Milieu qui, très âgé, devait songer à sa succession. Comment départager ses fils jumeaux Kan et Li, tous deux brillants mais aux personnalités si différentes ? Il décide de leur soumettre une énigme : comment choisir le nouvel empereur ?! Kan, le brave chasseur, et Li, le grand penseur, cherchent en premier lieu à se démarquer l'un de l'autre.
    Kan, en capturant un dragon pour impressionner l'empereur, ravive les tensions entre le peuple des dragons et celui des tigres. Li, en écoutant la parole des sages. Pour rétablir la paix au Pays du Milieu, les garçons vont devoir unir leurs talents. Au cours de leurs aventures, les deux frères comprendront que réunir des éléments opposés, c'est savoir régner avec sagesse.

  • Dans la famille Mage, il y a Balthazar, apprenti président de la République et Gaspard, son frère jumeau, futur écrivain. Balthazar vient d'être élu au conseil municipal des jeunes et passe désormais tout son temps à réfléchir à des « idées nouvelles » pour ses concitoyens. Pourtant l'idée du tonnerre, c'est Gaspard qui l'a le jour où leur mamie s'est fait voler son nouveau nain de jardin baptisé Grognon. Mamie est trop triste, alors Gaspard convainc son frère de remplacer Grognon par le buste de Marianne à la mairie... Mais au retour de leur expédition, ce sont les pompiers qui les attendent chez leur mamie, toutes sirènes dehors : Grognon a été retrouvé perché sur le toit. Le mystère de sa disparition restera entier ! Une aventure pleine de rythme et d'humour.

  • Se cacher pour pleurer ? ce n'est pas forcé, je sais.
    Ce n'est pas honteux de pleurer, et ce n'est pas parce qu'on est un garçon qu'on n'a pas le droit. c'est magie la première qui m'a dit qu'un homme qui pleure, c'est beau. que ce soit un petit garçon ou une grande personne. ça prouve qu'il a des sentiments, qu'il n'est pas un crétin sans coeur, un robot-macho qui roule des mécaniques.

  • Journée pédagogique à l'école, et personne pour me garder ! maman n'a plus qu'une solution :
    M'emmener avec elle à son bureau.
    Mais là, figurez-vous que le patron de maman vient de se faire enlever par d'affreux " rapteurs " ; c'est elle qui doit verser la rançon ! moi qui rêve d'être une héroïne de cinéma, je ne vais pas perdre une aussi belle occasion de vivre l'aventure de ma vie ! même si je passe encore pour une vraie calamité.

  • J'ai onze ans et je crois que demain sera le jour le plus important de ma vie.
    Demain ma vie d'alexandrie va se terminer et celle de paris va commencer. nous quittons l'egypte, nous partons pour toujours comme l'on fait d'autres avant nous pour montréal, new york, milan... " une vie qui finit, une autre qui démarre ", dit mon père le visage rieur mais avec des yeux tristes. cette nuit, je répète à voix basse " je pars pour toujours, je pars pour toujours. " c'est comme une chanson triste et gaie à la fois qui ressemblerait au visage de mon père.

empty