Policier & Thriller

  • Octobre 1471. Edward IV est assis sur le trône d'Angleterre. Les York règnent en maître.
    Margaret Beaufort, comtesse de Richmond, attend patiemment tout en complotant pour que son jeune fils, Henry Tudor, en exil en France, puisse être couronné roi légitime d'Angleterre.
    Margaret bénéficie d'une garde rapprochée soigneusement sélectionnée. Mais quand l'un de ses hommes de main les plus fidèles, Jacob Cromart, est assassiné dans l'église Saint-Michel, une évidence s'impose : il y a un traître parmi eux.
    Margaret missionne Christopher Urswicke de découvrir qui l'a trahie.
    Comment un homme a-t-il pu être assassiné au coeur d'une église où tout est verrouillé et où il n'y aucun signe d'effraction. ? S'il veut protéger les autres partisans de Margaret, Urswicke doit résoudre un étrange mystère où les apparences vont se révéler trompeuses.

  • En 1820, aux Amériques, le commerce des fourrures est un moyen périlleux de faire fortune. À peine le jeune William Wyeth s'est-il engagé auprès de la compagnie de trappeurs la plus téméraire de l'État qu'il manque de se faire tuer. Il découvre alors la force des liens entre les hommes, dont la survie ne dépend que de leur solidarité. Chasse au bison, nuits passées à dormir sur des peaux de bête, confrontations aux forces de la nature ou aux tribus indiennes, la vie de trappeur est rude, mais William a soif d'aventures. Il a quitté sa famille pour le grand Ouest, sauvage et indompté. Il devra réunir plus de courage et d'habileté qu'il ait jamais cru avoir pour en sortir vivant.

  • Chaz Perrone, docteur en biologie marine, est plutôt gâté : il a épousé une belle et riche héritière, Joey, affiche une flopée de maîtresses, s'est dégoté un job de planqué en Floride et un juteux mais très illégal business avec un groupe d'agroalimentaire qu'il fournit en faux certificats. Et même si Chaz est notoirement fainéant, ventre mou et ignorant, il s'en sort toujours. Oui mais voilà, un jour, notre homme se met à douter. Persuadé que sa femme soupçonne ses magouilles en tout genre, il décide de la balancer par-dessus bord lors d'une croisière. C'est le début de la fin : la malheureuse survit et s'entiche d'un ex-flic converti en justicier free-lance. Plutôt que de dénoncer Chaz à la police, ces deux-là vont s'atteler à faire de sa vie un enfer...

  • Les seigneurs

    Richard Price

    Dans le Bronx du début des années 1960, de jeunes Italo-Américains d'une cité populaire trouvent dans leur bande le courage d'affronter les réalités d'une vie difficile : l'ennui, le manque de perspectives, des parents braillards et parfois violents, des profs dépassés et résignés.
    Elle leur apporte aussi des problèmes : les rivalités avec d'autres bandes, noires ou irlandaises, l'obligation de respecter un code d'honneur et de protéger le territoire. Richie, le chef, Perry le balaise, Eugene le tombeur et leurs copains font semblant de ne pas voir la vie d'adulte qui les attend au coin de la rue et ne pensent qu'à leurs plaisirs : les boums, la drague, les beuveries, la déconne, les vannes, les blagues idiotes. Jusqu'au jour où il faut se résigner à faire le grand saut...

  • Au cours de l'été 1860, un fait divers atroce bouleverse l'Angleterre, déclenchant à travers tout le pays une hystérie médiatique sans précédent. Qui a tué le jeune Saville Kent, trois ans, dernier-né d'une famille de respectables bourgeois de la campagne anglaise ? Parmi les membres de la famille, chacun semble coupable car chacun a quelque chose à cacher. Immédiatement, les journaux s'emparent de l'affaire, et l'enquête, menée par Jack Whicher, célèbre détective de Scotland Yard, dévoile à tout le pays l'intimité d'une famille au-dessus de tous soupçons. Récit d'un scandale, acte de naissance du pouvoir de la presse, mais aussi du roman policier anglais, L'Affaire de Road Hill House est avant tout une histoire aussi vraie que captivante

  • Meurtres, accidents, drames en tous genres... Porter Wren, chroniqueur de faits divers dans un tabloïd new-yorkais, est un habitué des turpitudes quotidiennes de l'humanité. Mais en observateur prudent, il s'est toujours gardé de s'embarquer dans le type d'histoire qu'il raconte. Jusqu'au jour où il est abordé par une séduisante jeune femme, la veuve d'un cinéaste en vogue dont le meurtre n'a jamais été élucidé. Elle détient des secrets. Il n'aurait jamais dû accepter de les partager... À mesure que se noue ce drame étouffant, Colin Harrison révèle un à un les fils mystérieux qui, nulle part comme à New York, relient les bas-fonds les plus sordides aux sphères les plus élevées de la réussite.

  • Âgé d'une vingtaine d'années, A. vient d'hériter d'Axton House, un mystérieux domaine niché dans les bois de Point Bless, en Virginie. A. ignorait avoir un parent éloigné nommé Ambrose Wells qui vivait aux États-Unis, et savait encore moins que le pauvre homme s'est récemment défenestré le jour de son 50e anniversaire, tout comme l'avait fait son père, au même âge, trente ans plus tôt. Accompagné de Niamh, mystérieuse jeune femme qu'il présente comme sa garde du corps, A. va de surprise en surprise. Quel sens donner à ces suicides ? Où est passé le majordome qui s'est enfui le jour de la mort d'Ambrose Wells ? Prenant possession des lieux, Niamh et A. vont tenter de résoudre les nombreuses énigmes auxquelles ils sont confrontés. Quel mystère abrite le labyrinthe du jardin ? Que cachent les pièces secrètes d'Axton House ? Et que penser de cette rumeur qui voudrait qu'à chaque solstice d'hiver, sous le pâle halo lunaire, un mystérieux rassemblement s'y produise ? 

  • Fils d'une prostituée thaïe et d'un soldat américain qu'il n'a jamais connu, Sonchaï Jitpleecheep est un flic atypique. Inspecteur le jour, il dirige, à la nuit tombée, un des bordels les plus réputés du 8e District, le quartier chaud de Bangkok. Un mélange des genres à l'image d'une ville où la frontière entre légalité et interdits disparaît dans les volutes d'opium. Jusqu'au jour où un G.I. est tué lors d'un rituel érotico-barbare par une de ses protégées. Un délire sadique qui s'est mal fini ? Pas si sûr, car très vite, Bangkok se met à grouiller d'agents de la C.I.A. Mauvais pour les affaires. Et pour Sonchaï, les nuits chaudes de Bangkok ne sont pas prêtes de finir : un crime à résoudre, une fille à absoudre et quelques espions à renvoyer chez eux.

  • Surprenant, émouvant, lumineux. Après quarante années à laver et repasser toutes les chemises duvoisinage, Robert Sutton a décidé de vendre son pressing de Lough-borough Junction, quartier pauvre du sud de Londres. C'est un jeune Anglais d'origine pakistanaise, Akeel, qui répond le premier à sa petite annonce ? Il est sérieux, poli, intelligent et ambitieux, mais ce n'est pas vraiment le genre d'héritier que Robert avait en tête... Une année durant, les deux hommes que tout oppose vont se côtoyer, s'apprivoiser et, de méfiance en confidences, nouer une amitié singulière. Autour d'eux, Londres palpite : deux clochards beckettiens, une jeune fille au pair amoureuse de son employeur, une vieille dame sénile, un poète jamaïcain, un père de famille factotum de la mafia locale... Robert et Akeel observent en devisant cette ronde étourdissante. Et Robert se demande s'il livrera à son jeune successeur la clé de la « chambre des vies oubliées », cette pièce où il conserve ses secrets, et ceux des autres...

  • Après avoir perdu une main lors d'un règlement de comptes, Kline, un détective privé, se voit confier une enquête au sein d'une société secrète composée de mutilés volontaires, où un meurtre a été commis. Mais, pour cela, Kline doit gagner la confiance des membres de cette étrange secte. Or cette confiance se paie cher : pour accéder à certains niveaux de la hiérarchie, il convient d'être à chaque fois davantage amputé... Jusqu'où Kline sera-t-il prêt à aller pour découvrir l'insoutenable vérité ? Les voies de la confrérie sont-elles impénétrables ?

  • Né en 1942, James Waddington a enseigné le théâtre, et est lui-même auteur de pièces de théâtre et d'articles - notamment sur le sport, le dopage et la religion. il vit au nord de l'Angleterre et partage son temps entre l'écriture et le vélo. Un tour en enfer est son premier roman.

  • Il a six ans et il s'appelle Luke Nightingale. Lors d'une froide après-midi de novembre, dans une allée de Central Park, sa vie bascule. C'est là, aux abords du Muséum d'histoire naturelle, qu'il fait la connaissance de Daniel. L'amitié qui va naître de cette rencontre ne ressemble à aucune autre. Claire, la mère de Luke, s'occupe d'une maison d'édition spécialisée dans les romans à suspense. En instance de divorce, elle n'a guère le temps de s'occuper de son fils et de son nouvel ami. Il y a pourtant quelque chose d'anormal chez Daniel. Exigeant et exclusif, il s'emploie à faire le vide autour de Luke comme s'il se nourrissait de son malheur. Ça tombe bien : Luke est souvent malheureux. Mais ne pourrait-il l'être encore plus ? Peu à peu, ce qui n'était en apparence qu'une amitié entre deux enfants prend les allures d'une manipulation terrible dont il devient vital pour Luke de se défaire.
     

  • David Remler, célèbre psychothérapeute new-yorkais, est veuf depuis trois ans. Le jour où une belle et mystérieuse jeune femme, Samantha Kent, se présente à son cabinet, il en oublie toute réserve professionnelle. Souffrant de l'emprise d'un mari manipulateur et, à bout de force, elle se déclare prête à aller jusqu'au meurtre pour retrouver sa liberté. Lorsqu'une nuit, elle appelle David pour lui annoncer qu'elle est passée à l'acte, celui-ci se précipite chez elle sans réfléchir. Il découvre le corps du mari poignardé, mais Samantha a disparu sans laisser de traces... Pour la police arrivée sur les lieux, il est le coupable idéal, d'autant que les indices s'accumulent contre lui. David comprend alors qu'il est tombé dans un terrible piège...

  • Les Etats-Unis sont en mal de chefs-d' oeuvre. L'influent Lipowitz fonde une société destinée à repérer au berceau des génies propres à régénérer l'art américain. Le principe est simple : l'activité artistique s'étant toujours nourrie de la souffrance, à chaque prodige en herbe est attribué un manager chargé de transformer sa vie en cauchemar. Harlan, jeune musicien et critique à la dérive, chaperonne le petit Vincent que la vie a doté de talents exceptionnels, d'une mère nymphomane et fauchée, d'un physique ingrat et d'une affreuse fratrie. Harlan veille à enrichir ce terrain prometteur en multipliant les interventions traumatisantes.

  • John Williams est né en 1961 à Cardiff, au pays de Galles. Après une brève carrière musicale, il se consacre à la littérature et au journalisme. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont la « Trilogie des Docks » qui comprend le recueil de nouvelles Cinq pubs, deux bars et une boîte de nuit (L'Esprit des péninsules, 2001), et les deux romans Cardiff dead et Le Prince de Galles (L'Esprit des péninsules, 2005). Parallèlement à son travail d'écrivain, il occupe le poste de « crime consultant » chez l'éditeur Serpent's Tail, où il a publié des auteurs de noir aussi considérables que George Pelecanos, Vicki Hendricks, Ken Bruen ou David Peace. Son dernier roman, Temperance Town, paraîtra simultanément à L'Esprit des Péninsules.

  • Le bass n'est pas délicat, mais il est résistant et prolifique. Au combat, il est fort comme un boeuf, mais se fatigue facilement. Sa nature démocratique fait de lui le poisson idéal pour les concours sur les lacs de Louisiane et de Floride et un « rêve-de-marketing-devenu-réalité » pour l'industrie des articles de pêche. Sur ce terrain de chasse, quelques gros requins corrompus du milieu de la pêche font la loi. Le privé R. J. Decker, venu enquêter en Floride sur la mort singulière d'un pêcheur d'élite, va découvrir le dessous des cartes. Maître incontesté du polar déjanté, Carl Hiaasen signe là une comédie noire à la fin de laquelle on ne sait plus si l'on doit rire ou pleurer.


    « Avec une verve percutante, Carl Hiaasen entraîne des personnages d'une très réjouissante truculence sur les eaux traîtresses d'une intrigue tissée serré, qui explore vertement les dessous d'une Amérique aussi cruelle que crédule. » Christian Gonzalez, Le Figaro Madame

empty