Soren Mosdal

  • Contraint à l'exil au tournant de l'an mil, Erik Torvaldsson surnommé Erik le Rouge, part fonder une colonie à Greenland, la grande île des régions boréales. Le milieu est terriblement hostile, mais Erik et les siens parviennent à établir une implantation humaine durable. Le patriarche aux cheveux rouges, encore redoutable malgré le passage des années, dirige fermement la petite colonie dans le respect des traditions. Mais le fragile équilibre social et politique se rompt lorsque Leif, son fils cadet, revient de Norvège converti à la religion chrétienne et accompagné d'un prêtre venu prêcher la nouvelle foi. Le choc est inévitable entre le fils et le père, entre les anciens et les modernes, entre les païens et les chrétiens...Convulsif, violent, sanglant et néanmoins toujours très humain, Erik Le Rouge, roi de l'hiver raconte avec passion une histoire éternelle et universelle de confrontation entre générations, sur fond d'histoire authentique de la Scandinavie. Porté par l'énergie sauvage de cette chronique des temps anciens, Søren Mosdal dépeint avec un talent graphique remarquable l'âpre beauté du nord extrême. Une histoire forte et une signature à suivre.

  • Basquiat

    ,

    • Soleil
    • 5 February 2020

    Cette biographie retrace la carrière éclair et la vie trépidante de Jean-Michel Basquiat qui marqua la scène artistique new-yorkaise de la fin des années 70. Punk, jazz, hiphop, graffitis : son oeuvre toute entière est imprégnée des grands courants culturels de l'époque qui rythmaient le bouillonnant Lower Manhattan où il résidait.
    Ce roman graphique, qui s'appuie sur des faits réels, imagine aussi la lutte permanente entre l'artiste, ses créations et les démons intérieurs qui finirent par le détruire.

  • Découvertes à l'occasion de la publication du premier fanzine de leur trilogie (Rockworld - Noizeworld - Boilworld) les histoires de Mosdal et Ørsted ont immédiatement été relayées dans les quatre derniers numéros de Turkey Comix et n'ont pas manqué de marquer les esprits rigolards par leur débauche de potacherie, de mauvais goût bien senti et de clins d'oeils affirmés à divers pans de la sous-culture musicale. Le contraire eut été étonnant, tant l'association des deux auteurs fait mouche, Mosdal s'étant ici dégagé de l'influence de Muñoz pour libérer un trait vif aussi déréglé que précis, Ørsted composant quant à lui ses scénarios et dialogues au scalpel avec une verve et une efficacité relevant du prodige. C'est bien simple, on a le sentiment d'avoir rarement autant ri à la lecture d'une bande dessinée, tant les « aventures » de Charley et Mickey associent à merveille les humours irrésistibles de ses deux auteurs. Lorgnant autant du côté du buddy movie (et surpassant d'ailleurs largement les films de la bande Apatow & Cie) que de l'étude de moeurs (les quarantenaires adolescents, l'univers des concerts underground), Rockworld se pose définitivement comme un livre hilarant, rocambolesque et populaire (dans le meilleur sens du terme), dont les lourdeurs graveleuses dissimulent mal les finesses sociologiques.

  • Des années 20 aux années 70, de Paris à Lima, de Georges le notaire breton à Werner l'officier allemand et Diego le bel architecte péruvien, on suit le destin de Madeleine, femme moderne et à jamais insoumise. Un récit adapté d'une histoire vraie.

empty