Pauline Mari

  • Hans Hartung et le cinéma.
    Cet essai explore une facette de Hans Hartung (1904-1989) d'apparence improbable : les liens de ce géant de la peinture abstraite avec le cinéma. Il n'existe aucun film de Hartung, ni d'inclination réelle de sa part pour le septième art. Mais une enquête au coeur d'innombrables archives jusqu'alors inédites révèle des réseaux insoupçonnés : ce sont, entre autres, des réalisateurs comme Alain Resnais, Henri-Georges Clouzot, Jean-Luc Godard, Éric Rohmer, plus récemment Larry Clark, qui ont admiré l'homme et sa peinture. Sa vie de héros antinazi, ex-légionnaire amputé au genou, traversé d'expériences cauchemardesques, mais déterminé à peindre ses « taches », passionnait. Qu'il ait été parodié, glorifié dans des décors de film, ou qu'il ait nourri des rôles campés par Anthony Perkins comme Maurice Ronet, Hartung est un fascinant point aveugle du cinéma. Cet essai le montre en « névropathe », en « escroc », en « dandy lettriste », en « artiste pascalien », et les caméras qui se sont emparées de lui livrent, en retour, des cadrages nouveaux sur son esthétique. Enfin, l'auteur exhume une constellation de films des années 1960-1970 sur l'art et les artistes. Autant d'éléments illustrés par une iconographie rare qui offre de Hartung une image bouleversée, réinventée : un « Hartung Nouvelle Vague ».

  • Au seuil des années 1960, l'op art surgit et crée l'émulation. Une foule de graphistes publicitaires, d'arrangeurs de vitrine et de couturiers s'empare de ce mouvement artistique. Mais un autre art lui prescrit un renouveau profond : le cinéma. Sur quinze ans, les auteurs de films les plus variés exploitent sans égal un génie des formes, révélant ainsi un mariage pathologique, celui du voyeur et de l'halluciné. Le cinéma a trouvé dans l'op art sa victime consentante : une esthétique hallucinée, apte à sublimer un décor à moindre frais, apte à traduire des états mentaux délirants, ou des visons impossibles.

    Avec une préface de Arnauld Pierre.


    Avec le soutien de Sorbonne Université, de la Fondation Hartung-Bergman, et de ADHEX TECHNOLOGIES.

  • Tout ce qu'il faut savoir et savoir faire dans toutes les matières :
    Une double page par notion, avec :
    Le cours, clair et complet, illustré par de nombreux exemples ;
    Un exercice corrigé pas à pas pour montrer à l'enfant comment bien appliquer le cours dans les exercices ;
    De nombreux exercices progressifs pour s'entraîner + un exercice bilan à la fin de chaque leçon pour évaluer la validation des connaissances ;
    En anglais : les fichiers audio MP3 des mini-dialogues à télécharger gratuitement sur www.parascolaire.hachette-education.com ;
    Tous les corrigés détachables dans le Guide Parents.

    EN PLUS ! le Guide Parents détachable (des conseils pratiques, des dictées d'entraînement) + un dépliant/poster détachable (une frise historique, un planisphère) + les tables de multiplication, les chiffres romains et un tableau de conjugaison.

  • C'est la première séance de piscine pour la classe de CE1 de Maîtresse Susie. Alix et Paulin sont très impatients : pas étonnant, ils nagent déjà très bien. Pour Nino, c'est autre chose. Il a une trouille bleue de l'eau mais, par crainte des moqueries, s'est inscrit dans le groupe des dauphins... Mais Nino va vite s'apercevoir qu'il n'est pas le seul à avoir des complexes : Dorian se trouve trop gros dans son maillot, Violette a honte de ses verrues et Hassan a un troisième téton. Nino parviendrat- il à avouer sa peur de l'eau à la classe ?

  • Une chronologie de l'histoire de l'art signée Bescherelle. Un ouvrage complet, fiable et attractif qui s'adresse à tous les curieux d'histoire de l'art.

    Un panorama vivant de l'histoire de l'art.
    - L'ouvrage commence en 1401 avec le concours emblématique pour la réalisation des portes du Baptistère à Florence et s'achève avec un dossier sur l'art dans la mondialisation.
    - L'histoire de l'art de la Renaissance à nos jours est ainsi déroulée, sous une forme documentée et vivante, à travers plus de 145 dates clés, donnant à voir les oeuvres fondatrices et les moments clés dont elles sont le symbole.

    Une organisation claire, une mise en page rythmée.
    - Au début de chaque période, une grande frise chronologique.
    - Au fil des doubles pages, la présentation de chaque oeuvre, l'accent étant mis selon le cas sur sa forme, sa signification, sa réception...
    - À intervalles réguliers, des dossiers sur des problématiques transversales ou des genres majeurs de la période considérée.

  • Une immensité. Un monde à part. Une histoire de violence façonnée par une colonisation pénitentiaire dont les vestiges sont aujourd'hui promus au rang de trésors nationaux. L'Australie est un pays de rêve né de la folie de navigateurs perdus dans les confins du Pacifique. Il fallut ensuite aux administrateurs venus de la lointaine Europe conquérir, éliminer, repousser toujours plus loin son peuple aborigène. L'Australie est un continent de cicatrices dont le coeur sec a longtemps battu au rythme de la pire des ségrégations. Ce pays géant est taillé pour l'aventure. Les vagues qui se fracassent sur ses rivages vous transforment l'âme. Ses dizaines de milliers de kilomètres de pistes qui burinent les visages, forgent les caractères et redonnent aux hommes qui les empruntent le goût de la redécouverte de soi-même. Et voilà que le visiteur se retrouve sur la côte, saisi par la passion de l'océan Pacifique et par la beauté de ses villes.

  • De « abandon » à « zoom », 580 définitions sont à la disposition du lecteur pour découvrir et comprendre les droits de l'enfant, le droit à la protection et au respect, les libertés et les devoirs. Presque tous les domaines sont abordés : l'éducation, la famille, la santé, la protection des données personnelles, la salubrité de l'environnement, les migrations, le développement durable, l'égalité, la non-discrimination, la justice et la paix. Un livre complet mais tout à fait accessible à un enfant de 10 ans.

  • Vous voyez, ces jours où l'on a choisi la mauvaise culotte et que l'on sait que l'on va devoir se la traîner toute la journée ? Pour Emma, sept ans, chaque jour est l'un de ceuxlà.
    Déjà, elle est petite. Ensuite, elle est marron (des yeux, des cheveux et des sourcils). Et surtout, elle est timide.
    Heureusement, il y a son accordéon, dont elle adore jouer et derrière lequel elle peut se cacher.
    Jusqu'au jour de la répétition générale du spectacle de Noël à l'école...

  • 2 textes qui traitent le handi-cap en positif et de plus, vu du côté handicapés.

  • Des images spectaculaires pour découvrir le monde autrement !

    Qui sont les ancêtres des chevaux ? Quelles sont les principales races et robes qui existent ? Comment le cheval entend, sent et se déplace-t-il ? Comment bien monter ton poney, le soigner et communiquer avec lui ?

    Avec ce livre, laisse-toi emporter au grand galop ! Cours avec les troupeaux de chevaux sauvages et les zèbres, assiste aux premiers pas d'un poulain, observe la vie d'une famille de chevaux, apprends à maîtriser les différentes allures et à démêler le crin de ton poney... Te voilà aux côtés de ton animal préféré !

    Pour voyager dans le monde des chevaux, survole avec un drone des troupeaux au galop ou des cow-boys au travail, et découvre les vidéos des premiers pas d'un poulain ou des mouvements du trot.

    En bonus :
    Des contenus exclusifs dans une appli gratuite !
    1. Télécharge gratuitement l'application SnapPress.
    2. Scanne les pages du livre qui portent le symbole du drone.
    3. Découvre 9 vidéos de chevaux filmées par un drone, une interview d'un pilote de drone, des jeux et plein de surprises.

  • L'objectif de cette collection est de ré-enchanter l'histoire, la raconter comme on raconte un roman. Des ouvrages courts et illustrés qui s'adressent au plus grand nombre, dans le sens noble du terme.

    Georges Bischoff propose de revenir aux origines et comprendre Strasbourg à travers son histoire, qui est incroyablement romanesque.
    La capitale alsacienne n'est pas le berceau de l'Europe sans raison. Son emplacement et son histoire font de cette ville un exemple d'ouverture et d'avant-garde. Il faut revivre sa fondation, se rappeler son esprit libre lorsqu'elle devient cité-état au XIIIe siècle, intégrer son rôle intellectuel et humaniste avec notamment la naissance de l'imprimerie, mettre en perspective son déchirement à chaque guerre. Enfin, s'inspirer de sa résilience, fruit de son esprit d'ouverture et de liberté.

  • Une nouvelle Chronologie Bescherelle ! Un récit global et vivant de l'histoire de l'art, qui donne à voir des oeuvres clés tout en éclairant les lignes de force de chaque période.
    Un récit qui embrasse tous les arts visuels : la peinture, l'architecture, la sculpture, la gravure, les arts décoratifs, la photographie ou même la vidéo en tant que composantes d'oeuvres contemporaines. Un ouvrage pour tous ceux, très nombreux, qui s'intéressent à l'art ! Une fabrication adaptée avec un papier épais, mettant en valeur les reproductions

  • Tout ce qu'il faut savoir et savoir faire dans toutes les matières  :Une double page par notion, avec  :le cours, clair et complet, illustré par de nombreux exemplesun exercice corrigé pas à pas pour montrer à l'enfant comment bien appliquer le cours dans les exercicesde nombreux exercices progressifs pour s'entraîner + un exercice bilan à la fin de chaque leçon pour évaluer la validation des connaissancesEn anglais  : les fichiers audio MP3 des mini-dialogues à télécharger gratuitement sur www.hachette-education.comTous les corrigés détachables dans le Guide ParentsEN PLUS  ! le Guide Parents détachable (des conseils pratiques, des dictées d'entraînement) + un dépliant/poster détachable (une frise historique, un planisphère) + les tables de multiplication, les chiffres romains et un tableau de conjugaison.
    />  

  • Le guide de l'achat durable et solidaire à Nantes ! Pour remplacer sa cafetière ou son téléphone, changer de jean ou trouver un resto, offrir du muscadet sans oublier de passer prendre des chips... Le territoire nantais offre une variété d'options pour se mettre à l'heure des défis actuels : le respect des ressources et des humains, la sobriété énergétique et le partage des richesses.

  • Confectionnez vos robes de créatrices sur mesure !

    Vous rêvez de jolies robes pour toutes les saisons ? Vous voulez coudre des modèles tendance, affirmés, à l'image des créatrices de ce livre ? Laissez-vous guider pas à pas et en photos par Atelier Charlotte Auzou, Pauline Alice, Coralie Bijasson et Orageuse, et réalisez des modèles recherchés et accessibles. Grâce à ce livre, créez les robes de vos rêves, choisissez vos tissus et personnalisez les robes proposées par quatre talentueuses créatrices !

    Véritable source d'inspiration pour les couturières à la recherche de nouveaux modèles et d'un peu de challenge, ce livre propose :
    - 8 modèles de robes de créatrices, tendance et originaux, à votre image.
    - 2 feuilles de patrons à taille réelle, en six tailles (du 34 au 44).
    - De nouvelles techniques à découvrir et expérimenter.

  • "L'auteur a mené ici une enquête sur les conditions de cette renaissance et sur les réalisations historiques afin de redonner place à des institutions organiques.
    "

  • Un siècle de sculpture suspendue et abstraite, à travers plus de 50 oeuvres réalisées par 30 artistes de 15 nationalités différentes.
    Cet ouvrage présente un siècle de sculpture abstraite (1918- 2018) sous l'angle inédit de la suspension aérienne. Depuis les sculptures de Marcel Duchamp, Man Ray et Alexander Rodtchenko à la fin des années 1910, en passant par Alexander Calder ou Bruno Munari au début des années 1930, Soto, François Morellet, Daniel Buren, Julio Le Parc dans les années 1950, puis Sol LeWitt ou encore Robert Morris et plus récemment Xavier Veilhan, Ernesto Neto, ou encore Haegue Yang.
    Si nombre de ces oeuvres suspendues demeurent statiques, certaines d'entre elles font écho au principe du « mobile », accrochées au plafond et livrées ainsi aux forces invisibles de l'air. Cette nouvelle esthétique est liée à un regard moderne plus dynamique, ainsi qu'à la remise en question des modalités traditionnelles de présentation des oeuvres et par un accrochage zénithal.
    Ce genre est lié à l'imaginaire cosmogonique, à la conquête de l'air puis, après-guerre, à celle de l'espace, mais aussi à la peur du vide, aux lustres, à la pendaison, à l'escalade, à la chute autant qu'à la lévitation ou encore au flottement.

  • Exposition organisée par le MAMAC, Nice, du 10 mai au 29 septembre 2019, dans le cadre de Nice 2019 : L'Odyssée du cinéma - La Victorine a 100 ans.

    Au coeur des années 1960, tandis que les publicitaires, les grandes enseignes et la mode s'emparent de la géométrie euphorisante de l'Op Art, le cinéma, art du mouvement et de la lumière, l'active et le renouvelle en profondeur, loin du pastiche attendu. Cinéastes et décorateurs de tous horizons, y compris parfois de la télévision, en quête de modernité formelle et d'instabilité perceptive, y puisent un langage et des thématiques.
    Cette exposition d'envergure propose une expérience fondée sur le dialogue entre des oeuvres optico- cinétiques et des films de fiction. Elle explore l'aventure d'une fascination ambivalente allant de la citation à la parodie de l'art cinétique, de la sublimation à la dérision, de la simple apparition « d'oeuvres signe » à une réinvention du langage cinématographique sous l'influence des expérimentations des artistes.

  • Cet ouvrage, édité sous la direction de Xavier Douroux à l'occasion de l'exposition présentée au FHEL en 2017, cherche à montrer la vision d'un artiste, Hans Hartung qui s'est imposé comme une des figures centrales d'une peinture libérée des règles classiques comme de la tentation d'un nouvel académisme : une peinture abstraite, où prime une facture très expressive - une mise en forme qui donne naissance à des formes amples et à des contrastes de couleurs puissants.
    Cette peinture, tout en étant émancipée, demeure habitée par un sens aigu du contrôle, une adhésion choisie à la maîtrise.
    L'oeuvre de Hartung entre en résonance avec celles d'autres artistes : ceux que l'on relie historiquement à « l'abstraction lyrique », mais aussi de grands noms de la scène internationale.

    Illustré par un ensemble inédit d'oeuvres provenant des collections de la Fondation Hartung- Bergman.
    Mise en persperctive de l'oeuvre d'Hartung avec une sélection de peintures d'artistes internationaux.
    Enrichi de textes de spécialistes tels que Xavier Douroux, Thomas Schlesser, Juliette Evezard ou Judicaël Lavrador.

  • Ce livre n'est pas une simple galerie de portraits comme on en trouve dans les musées. Les figures rassemblées dans cet ouvrage sont des témoins, "des personnes en mesure d'identifier la main de Dieu dans leur vie". Il y a dans ce projet d'écriture, mené à bien par Marie-Pauline du Breuil, un pari, ou plus exactement une conviction fondamentale. "Dieu habite toute existence, y compris la plus ordinaire, en la transfigurant par la puissance de son amour".
    Il fallait choisir des chrétiens parmi d'autres, divers dans leurs vocations, non pour être des modèles, mais comme des "transparents" de ce Dieu à l'oeuvre en chacun. On pourra mesurer la pertinence de la sélection, en lisant chacun de ces récits pour lui-même, mais aussi en découvrant dans l'ensemble de l'ouvrage la trace de Celui qui donne sens, cohérence et élan à nos histoires d'hommes et de femmes.

    Sur commande
  • 9791090029705 Titre de l'ouvrage: La République organique en France Auteur:
    Marie-Pauline Deswarte Editeur: Via Romana Date de parution : 13/03/2014 Reliure: Broché Prix public/catalogue hors taxes: EUR 20,85 TVA: 5.5% Prix public taxes comprises: EUR 22,00 Nombre de pages: 260 Langue: français Sujet: Entreprise / Droit Description: Marie-Pauline Deswarte s'interroge sur l'incapacité récurrente de notre droit constitutionnel contemporain à défendre une société de vie. Longtemps la France a vécu selon les principes organiques du droit naturel transmis par la Grèce et Rome, puis approfondis et défendus par l'Église catholique. Ces principes constituaient son arbre de vie ; ils avaient produit, en particulier dans le domaine juridique, des fruits de civilisation exceptionnels. Mais, depuis que la Révolution a coupé les racines de l'arbre, la vie de notre pays ne cesse, à ses yeux, de s'étioler et menace même de s'éteindre tout à fait. Désormais dénaturés, les anciens principes deviennent en effet cause de notre décadence. Tel est le défi de notre époque : retrouver l'intelligence de notre « vivre-ensemble ». Les siècles passés nous disent qu'il faut entreprendre ce combat et que nous devons le gagner. C'est ce à quoi nous convie l'auteur.
    Biographie de l'auteur: Marie-Pauline Deswarte, professeur émérite de l'Université d'Artois (droit administratif, droit constitutionnel, libertés publiques et idées politiques), a aussi enseigné à celle de Paris XIII et à l'école de droit du Vermont aux États-Unis. Ses travaux, publiés dans les grandes revues scientifiques juridiques, sont centrés sur la notion d'intérêt général et ses rapports avec le bien commun. Une telle approche la prédisposait à jeter un regard tout à fait original sur la façon dont le droit actuel défend les intérêts particuliers et apprécie l'intérêt général défini par les pouvoirs publics. Cette originalité a été reconnue par l'Académie des sciences morales et politiques qui a couronné en 2003 son livre Essai sur la nature juridique de la République (préface de L. Favoreu) publié chez L'Harmattan, coll. Logiques juridiques.

  • La confrontation des écrits artistiques et musicaux de Jean-Jacques Rousseau se révèle féconde en ce qu'elle permet d'observer avec précision, à travers l'esprit d'un intellectuel du siècle des Lumières, la manière dont la musique peut être pensée et vécue, pour devenir finalement l'aune à laquelle tous les arts sont appréciés.
    Posé tout d'abord comme référent, l'objet musical soumet en effet, dans le discours de Rousseau, les autres arts à l'épreuve de sa propre spécificité ; pensé encore comme modèle d'une conception particulière du beau, il fournit l'instrument d'une appréciation des autres disciplines, met en jeu leur propre statut et leur ordonnance hiérarchique. Ainsi, bien plus qu'une pratique, l'art musical devient, pour Rousseau, une norme esthétique, autorisant que des arts, il juge en musicien.
    Exprimé avec conviction dans ses écrits musicaux (principalement le Dictionnaire de musique et l'Essai sur l'origine des langues), ce parti fédère par ailleurs plusieurs de ses oeuvres littéraires, biographiques et politiques. Par son analyse, Marie-Pauline Martin propose ainsi de relire certains écrits du philosophe à la lumière d'un enthousiasme, et même d'une foi absolue, en l'effet moral de la musique.

empty