Maurice Nadeau

  • C'est le récit d'un séjour effectué dans un monastère des Alpes-Maritimes à l'occasion d'une résidence d'écriture. La conjonction de ce lieu (un monastère) et de cette activité (l'écriture) provoque chez le narrateur une distorsion du réel. Dès lors, les événements qui se succèdent durant son séjour, comme les souvenirs qui reviendront en force à la suite de tel ou tel déclic, prendront des allures mystérieuses, aux limites du réalisme et du fantastique : son initiation amoureuse, en Italie, vingt ans plus tôt, le souvenir d'une amie chère, morte à Moscou sans le secours de son amitié, les habitants attachants et étranges de ce village des Alpes, la visite régulière du fantôme de sa mère dans les couloirs du monastère, et, en forme de résolution ouverte, un début d'initiation aux mystères de la Bible en compagnie d'un vieil érudit et d'un jeune homme très peu terrestre...

  • Le narrateur veut s'insérer dans une famille dont l'un des fils est son amant.
    Comment va-t-il être reçu ? quels vont être, à son égard, les sentiments du père, de la mère, des autres enfants ? les moeurs ont évolué, certes, mais cette famille exploite une ferme au fin fond d'une campagne oú rôdent encore les jeteurs de sort. comment, alors, trouver sa place sans perdre pied ? en nous faisant partager la vie de cette famille d'adoption et les rapports que tisse chacun de ses membres avec le narrateur, l'auteur d'un sentiment océanique, de mère biscuit, s'est lancé dans une vaste entreprise.
    Une écriture qui fait parfois penser à proust.

  • Mère biscuit

    Mathieu Riboulet

    Alors qu'il veille la dépouille mortelle de marie-louise, sa grand-mère adoptive, dite la mère biscuit, le narrateur, lui-même gravement malade, se remémore son enfance, son premier amour, antoine, le petit-neveu de cette paysanne qui l'a pratiquement élevé, puis se perd en rêveries sur ce qu'a pu être la vie de cette femme avant sa propre naissance.
    Entre hallucination et réalité, entre maladies mortelles et maladies d'amour, entre première et deuxième guerre mondiale revisitées du fond d'un lit d'hôpital, la révélation progressive de quelques principes de vie.

empty