Madame De Sévigné

  • Lettres choisies

    Madame De Sévigné

    • Folio
    • 21 November 2016

    Le choix auquel nous avons procédé vise à rendre compte du brio avec lequel Mme de Sévigné intègre dans l'écriture épistolaire une impressionnante variété de sujets et de centres d'intérêts, aussi bien littéraires que politiques ou religieux. L'histoire la passionne tout autant que l'actualité, les potins comme les grandes nouvelles. En outre, bien loin de Pascal, elle néglige les mises en garde contre un moi haïssable pour parler longuement, passionnément d'elle-même, et finit par livrer un autoportrait parmi les plus marquants de la littérature de son temps.

  • Correspondance t.1 ; mars 1646 - juillet 1675

    Madame De Sévigné

    • Gallimard
    • 1 February 1973

    «On ne peut contester à Marie de Rabutin Chantal, marquise de Sévigné (1626-1696), le titre de plus célèbre épistolière de France. Ses lettres écrites d'un ton libre et d'un style inventif nous introduisent dans sa familiarité et dans celle de son siècle. Si les lettres à sa fille, Mme de Grignan, nous la montrent mère passionnément attentive, on ne peut négliger le rôle qu'elle joue de témoin, souvent spirituel et amusé - mais aussi depuis l'affaire Fouquet, parfois inquiet et réprobateur -, des petits et grands événements du règne de Louis XIV.» Jacques Prévot.

  • « Je vous embrasse, ma chère bonne. Si vous pouvez, aimez-moi toujours, puisque c'est la seule chose que je souhaite en ce monde pour la tranquillité de mon âme. Je souhaite bien d'autres choses pour vous. Enfin tout tourne ou sur vous, ou de vous, ou pour vous, ou par vous. » (23 mars 1671) Pendant près d'un demi-siècle, Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (1626-1696), a écrit des centaines de lettres à ses amis et à son entourage, mais surtout à sa fille après son mariage avec M. de Grignan en 1669. Publiée au XVIIIe siècle, cette correspondance privée sera unanimement célébrée et servira de modèle à des générations.

  • Lettres de l'année 1671

    Madame De Sévigné

    • Folio
    • 23 May 2012

    L'année 1671 marque pour Mme de Sévigné le début de l'échange avec sa fille, partie s'installer en Provence. Dans ce journal d'une année, on ne lit pas seulement l'amour maternel : la mélancolie le dispute à un humour parfois féroce. Son ton mêle pudeur et impudeur, plaintes et gaillardises - ce qu'elle nomme son « libertinage de plume ». Virtuose de la langue, elle allie le noble et le vulgaire, le subtil et le concret. Rares sont les textes du XVIIe siècle qui nous permettent d'effectuer une telle plongée au coeur de la sphère intime, associant les soucis du quotidien et le questionnement spirituel, les états d'âme et les états des lieux, les réalités du temps et les chimères de l'imaginaire. Lectrice infatigable, raffinée sans préciosité, savante sans pédanterie, Mme de Sévigné se montre ici d'une liberté de ton unique.

  • Correspondance t.3 ; septembre 1680 - avril 1696

    Madame De Sévigné

    • Gallimard
    • 21 April 1978

    .

  • Les lettres de Madame de Sévigné

    Madame De Sévigné

    • Larousse
    • 5 February 2014

    Les lettres de la marquise de Sévigné sont considérées aujourd'hui comme l'un des plus beaux témoignages sur le siècle de Louis XIV. D'une plume alerte et enjouée, l'épistolière raconte à ses nombreux correspondants les grands événements de son temps, du procès du surintendant Fouquet à l'exécution des grandes empoisonneuses. Mais cette correspondance est surtout le plus vibrant témoignage d'amour d'une mère à sa fille, à qui la marquise enverra des centaines de lettres pour lui faire part aussi bien des derniers potins de la ville que de sa tendresse sans limite.

  • Lettres à sa fille

    Madame De Sévigné

    • Des femmes
    • 1 October 2020

    Lorsque sa fille, Mme de Grignan, la quitte pour rejoindre son mari en Provence, la marquise de Sévigné déploie soudain toute l'étendue de ses talents littéraires dans les lettres qu'elle lui envoie pour soulager sa peine que lui cause cette séparation. Par son oeuvre tissée dans la matière de son existence et de celle qu'elle aime le plus au monde, l'épistolière interroge ici la définition même de la littérature, et son rapport à la vie. Elle fait enfin entrer la relation mère-fille, occultée dans un monde d'hommes, dans les belles-lettres françaises.

    « Mais, mon Dieu, où ne vous ai-je point vue ici ? et de quelle façon toutes ces pensées me traversent-elles le coeur ? Il n'y a point d'endroit, point de lieu, ni dans la maison, ni dans l'église, ni dans le pays, ni dans le jardin, où je ne vous aie vue. Il n'y en a point qui ne me fasse souvenir de quelque chose de quelque manière que ce soit. Et de quelque façon que ce soit aussi, cela me perce le coeur. » M.d.S.

  • Lettres choisies ; extraits

    Madame De Sévigné

    • Hachette education
    • 1 January 2000

    Un ouvrage de la collection de référence des petits classiques : les Classiques Hachette.



    Le texte est complété par des informations sur l'auteur et un appareil critique détaillé :

    Analyse thématique de l'oeuvre, biographie, contexte historique...



    Particulièrement adapté à l'étude de l'oeuvre dans le cadre scolaire, cet ouvrage est recommandé par les enseignants.

  • Lettres choisies de Madame de Sévigné

    Madame De Sévigné

    • Collection xix
    • 14 November 2016

    Paris, dimanche 12 janvier 1654.Je suis agréablement surprise de votre souvenir, monsieur, il y a longtemps que vous aviez retranché les démonstrations de l'amitié que je suis persuadée que vous avez toujours pour moi. Je vous rends mille grâces, monsieur, de vouloir bien les remettre à leur place, et de me témoigner l'intérêt que vous prenez à mon retour et à ma santé. Mon grand voyage, dans une si rude saison, ne m'a point du tout fatiguée et ma santé est d'une perfection que je souhaiterais à la vôtre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le sevigne

    Madame De Sévigné

    • Mango
    • 20 September 2000
  • Lettres choisies et pensees

    Madame De Sévigné

    • Seine
    • 14 November 2001
  • Anglais Selected letters

    Madame De Sévigné

    • Penguin books usa
    • 1 September 1982

    Describes the social and intellectual life of seventeenth-century France, including gossip about the court of King Louis XIV

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    Épuisé

  • Lettres choisies de Mme de Sévigné

    Madame De Sévigné

    • Bnf collection ebooks
    • 24 November 2021

    « Si je vous écrivais toutes mes rêveries sur votre sujet, je vous écrirais toujours les plus grandes lettres du monde ; mais cela n'est pas bien aisé : ainsi je me contente de ce qui peut s'écrire, et je rêve tout ce qui peut se rêver : j'en ai le temps et le lieu. La Mousse a une petite fluxion sur les dents, et l'abbé a une petite fluxion sur le genou, qui me laissent le champ libre dans mon mail, pour y faire tout ce qui me plaît. Il me plaît de m'y promener le soir jusqu'à huit heures : mon fils n'y est plus ; cela fait un silence, une tranquillité et une solitude que je ne crois pas qu'il soit aisé de rencontrer ailleurs. Je ne vous dis point à qui je pense, ni avec quelle tendresse : quand on devine, il n'est pas besoin de parler. Si l'hippogryphe était encore au monde, ce serait une chose galante, et à ne jamais oublier, que d'avoir la hardiesse de monter dessus pour me venir voir quelquefois : ce ne serait pas une affaire ; il parcourait la terre en deux jours ! Vous pourriez même quelquefois venir dîner ici et retourner souper avec M. de Grignan, ou souper ici à cause de la promenade, où je serais bien aise de vous avoir, et, le lendemain, vous arriveriez assez tôt pour être à la messe dans votre tribune.
    Mon fils est à Paris ; il y sera peu : la Cour est de retour, il ne faut pas qu'il se montre. C'est une perte qui me paraît bien considérable que celle de M. le duc d'Anjou1 Madame de Villars m'écrit assez souvent et me parle toujours de vous : elle est tendre et sait bien aimer ; cela me donne de l'amitié pour elle ; elle me prie de vous dire mille discours de sa part. La petite Saint-Gérand m'écrit des pieds de mouche que je ne saurais lire ; je lui réponds des rudesses et des injures qui la divertissent : cette méchante plaisanterie n'est point encore usée ; quand elle le sera, je ne dirai plus rien, car je m'ennuierais fort d'un autre style avec elle. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Anglais Selected Letters

    Madame Sevigne

    • Penguin books ltd digital
    • 25 January 2007

    One of the world's greatest correspondents, Madame de Sévigné (1626-96) paints an extraordinarily vivid picture of France at the time of Louis XIV, in eloquent letters written throughout her life to family and friends. A significant figure in French society and literary circles, whose close friends included Madame de La Fayette and La Rochefoucauld, she reflected on both significant historical events and personal issues, and in this selection of the most significant letters, spanning almost fifty years, she is by turns humorous and melancholic, profound and superficial. Whether describing the new plays of Racine and Molière, speculating on court scandals - including the intrigues of the King's mistresses - or relating her own family concerns, Madame de Sévigné provides throughout an intriguing portrait of the lost age of Le Roi Soleil.

  • Extrait : "DE MADAME DE SEVIGNE AU COMTE DE BUSSY. A Paris, ce 25 novembre 1655. Vous faites bien l'entendu, M. le comte ; sous ombre que vous écrivez comme un petit Cicéron, vous croyez qu'il vous est permis de vous moquer des gens : à la vérité, l'endroit que vous avez remarqué m'a fait rire de tout mon coeur ; (...)"

  • Collection de vingt portraits du siècle de Louis XIV , que l'on peut joindre à la nouvelle édition des lettres de madame de Sévigné imprimées par P. Didot l'aîné Date de l'édition originale : 1818 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande

  • Lettres de Madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis. ALBUM / recueillies et annotées par M. Monmerqué,...
    Date de l'édition originale : 1862-1868 Sujet de l'ouvrage : Sévigné, Marie de Rabutin-Chantal (1626-1696 ; marquise de) -- CorrespondanceSévigné, Marie de Rabutin-Chantal (1626-1696 ; marquise de) -- Amis et relations Collection : Les grands écrivains de la FranceComprend : Notice biographique sur Madame de Sévigné / Paul Mesnard ; Lettres / [Marquise de Simiane] ; Lexique de la langue de Mme de Sévigné, avec une introduction grammaticale et des appendices / par E. Sommer Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande

empty