Julien Rousset

  • Un entretien complété des éclairages de compagnons de route de Sagittarius : Raphaël Pichon, fondateur directeur de l'ensemble Pygmalion, Gilles Cantagrel, musicologue, spécialiste de Bach, Séverine Pacteau de Luze, historienne, Patrick Rödel, philosophe, Philippe Jaroussky, contreténor...

    Le confident :
    Michel Laplénie a une vingtaine d'années quand, étudiant à Vienne, chantant occasionnellement sous la direction d'Herbert von Karajan ou de Karl Böhm, il entend, pour la première fois, l'épithète « baroque » appliquée à la musique. Baroque ? Le mot, venu de l'architecture, est alors rarement utilisé pour désigner un répertoire musical oublié, englouti par le temps. Son emploi ne va pourtant cesser de s'accroître, et finira par désigner toute la musique allant de la fin de la Renaissance, en 1600, à la mort de Jean-Sébastien Bach, en 1750. Lully, Couperin, Purcell, Rameau, Haendel... Michel Laplénie a vécu de l'intérieur, pendant 40 ans, l'affirmation de cette catégorie musicale. Il fut, aux côtés de William Christie, l'un des pionniers des Arts florissants, avant de porter pendant trente ans l'ensemble baroque Sagittarius, depuis sa base en Aquitaine, à Blaye, jusqu'aux scènes internationales.

  • Le sociologue François Dubet est l'un des connaisseurs les plus respectés en France de l'éducation, de la jeunesse, et de la justice sociale.
    De la marginalité juvénile à l'étude du populisme, ses écrits font, depuis quarante ans, référence.
    Dans cette conversation avec le journaliste Julien Rousset, il revient sur son parcours intellectuel, sur les principaux sujets qui ont balisé son itinéraire de chercheur : l'école, l'université, les mouvements sociaux, notre rapport à l'égalité, les métamorphoses de la jeunesse, le long déclin de la social-démocratie, auquel cet homme de gauche ne se résout pas.
    Qu'a-t-il appris qui puisse nous aider à mieux comprendre la société contemporaine ? Cette question est le point de départ de cet entretien qui raconte aussi 40 ans de sociologie, triomphante dans les années 1970, souvent prise pour cible ces dernières années.
    Un échange dans lequel François Dubet s'exprime avec acuité, sincérité, et en toute liberté.

empty