Langue française

  • Après s'être attaqué à l'univers d'Harry Potter, Alexandre Arlène
    revient avec un recueil parodique des dessins animés des studios
    Disney. Retrouvez vos héros préférés dans des positions délicates ou
    carrément absurdes, mais toujours hilarantes. Avec au dessin, Gyom,
    les auteurs s'amusent à détourner les codes des plus célèbres
    personnages de notre enfance, avec juste ce qu'il faut d'impertinence
    et d'humour noir.

  • Cette bande dessinée, à l'humour fin et subtil, empreinte de poésie
    et de romantisme, a été écrite, dessinée, colorisée, imprimée et
    façonnée, pour votre plaisir uniquement. Pour personne d'autre. Pas
    même pour la personne qui se tient à côté de vous. (D'ailleurs, on ne
    l'aime pas beaucoup, il serait judicieux de vous éloigner.) C'est
    donc là le concentré -pas du tout- intégral des célèbres films
    d'animation en un livre d'une dimension tout à fait respectable de 21
    par 16 centimètres. Un concentré des films de notre enfance, et même
    ça déborde un peu.

  • Szenttamás, petite ville de Voïvodine, dans lEmpire austro-hongrois à la veille de la Première Guerre mondiale. István Gallai, personnage principal et narrateur, évoque son adolescence au cur dun monde rural où cohabitent Serbes, Souabes et Hongrois, pauvres et mieux lotis. Il se soustrait à une vie besogneuse et brutale grâce à sa cithare et à son imagination. Autour dIstván, gravitent Ádám Török, lindomptable de la rue Zöld, Stefan Krebs le meunier souabe hostile aux Hongrois et aspirant à la fortune, sa fille Rézi, garçon manqué, Gilike le petit porcher rêveur qui raconte des histoires avec ses doigts ou János Váry le châtelain cynique et hautain. Tous ces personnages se croisent, se rapprochent ou saffrontent sur trois scènes, le moulin et le barrage du Sziv, le château et surtout la terrasse du calvaire. Istvan y découvre sur une peinture de la Passion, le soldat à la fleur, figure dissonante qui va le plonger dans une quête permanente de lorigine du bonheur et la fuite dans limaginaire. Mais pour István, convaincu dêtre servi par la chance, le passage à lâge adulte va saccomplir dans la tourmente et changer bien des choses pour lui-même et ses proches.

  • This multifaceted book examines the free market reform of the Chinese healthcare system in the 1980s and the more collectivist or socialist counter-reforms that have been implemented since 2009 to remedy some of the problems introduced by marketization. The book is based on an ethnographical study in a Chinese county from 2011 to 2012, which investigated local people's experience of healthcare reforms and the various ways in which they have adapted their own behavior to the constraints and opportunities introduced by these reforms. It provides a vivid depiction of the morality and emotionality of people's experiences of the Chinese healthcare system and the myriad frustrations and sometimes desperation it induces not only among patients with significant health problems and their families, but also healthcare practitioners caught between their desire to do right by their patients and the penalties they personally incur if they do not adhere to institutionalized cost-saving measures. The people's experiences within China's health sector presented reflect many similar experiences in the wider Chinese society. The book is thus a valuable resource for researchers and graduate students interested in China's healthcare reforms and scholars concerned with issues of contemporary Chinese society. 

empty