Littérature traduite

  • Il existe à New York une rue au nom évocateur: Division Avenue. Elle se situe dans une partie spécifique de Brooklyn, le quartier juif orthodoxe. C'est là que vit Surie Eckstein, qui peut s'enorgueillir d'avoir vécu une vie bien remplie: mère de dix enfants, elle passe des jours tranquilles avec sa famille. Alors qu'elle pensait être ménopausée, Surie découvre qu'elle est enceinte. C'est un choc. Une grossesse à son âge, et c'est l'ordre du monde qui semble être bouleversé. Surie décide de taire la nouvelle, quitte à mentir à sa famille et à sa communauté. Ce faisant, Surie doit aronter le souvenir de son ls Lipa, lequel avait - lui aussi - gardé le silence sur une part de sa vie. Un secret peut avoir de multiples répercussions; il permettra peut-être à Surie de se réconcilier avec certains pans de son passé.
    Avec Division Avenue, Goldie Goldbloom trace le portrait empathique, tendre et saisissant d'une femme à un moment charnière de son existence. Et nous livre un roman teinté d'humour où l'émancipation se fait discrète mais pas moins puissante.

  • Issue de la bonne société de Perth, Gin est albinos et vit dans un asile de fous, où elle a été placé par un beau-père cruel. contrainte d'épouser l'étrange M. Toad pour échapper à cet enfermement, Gin atterrit dans un village perdu au fin fond du bush australien. Loin de tout, elle n'a gardé de son ancienne vie que son piano à queue qui l'aide à surmonter l'ignorance des villageois et les épreuves de sa nouvelle existence. Quand deux prisonniers de guerre italiens sont placés chez eux comme ouvriers agricoles, Gin reprend goût à la vie en se rapprochant d'Antonio. Goldie Goldbloom réalise un travail d'orfèvre en présentant ces personnages , plantés dans un coin sauvage de l'Ouest australien, tout en abordant des thèmes universels : le pouvoir de la musique, les relations familiales, le premier amour.

empty