Anabet

  • Maintenir sous la coupe de désirs enfantins une armée de citoyens irresponsables mais solvables est la grande affaire du capitalisme contemporain.
    Pour autant, notre clairvoyance collective n'a pas encore porté son attention sur la plus insidieuse des plaies sociales : le détournement de l'enfance par la grande industrie. Ce constat, nourri d'observations et de réflexions sur les valeurs promues à grand renfort de marketing par les médias lourds, est aussi l'incroyable révélateur d'une tare de notre société que l'on feint de ne pas voir : l'infantilisation générale, laquelle confine chacun d'entre nous au rôle de spectateur béat, de consommateur abruti et impulsif, ou d'électeur inconscient.
    Voici venu l'âge pédophile du capitalisme, un temps où les rires et les chants ne parviennent plus à maintenir l'illusion que c'est tous les jours le printemps.

empty