Diane Peylin

  • Le bal

    Diane Peylin

    "Il y a des jours où le temps s'arrête pour une longue respiration. Laissant naître des bulles d'air sous le crâne. Des jours entre parenthèses où les draps blancs des fantômes ne couvrent plus le regard des vivants." Au coeur de l'été, dans un village du sud-est, Robin rejoint sa femme, sa fille et sa mère dans la maison familiale. Dans ce lieu gorgé de souvenirs, il va tenter de se réapproprier son corps meurtri après une longue maladie. Mais les blessures que l'on voit sont rarement les plus profondes. Au cours de ces semaines caniculaires, des tensions apparaissent à l'ombre du mûrier. L'heure est venue pour chacun d'oser dire les présences invisibles qui les ont éloignés les uns des autres.

    Telle une peintre impressionniste, Diane Peylin sollicite nos sens et compose une ode à la nature. En faisant jaillir les mots qui sauvent, Robin et les siens, traversés par un élan vital, vont enfin panser leurs plaies. Le Bal est un cri d'amour poussé du sommet de la plus haute montagne.

  • La grande roue

    Diane Peylin

    C'est l'été. Emma a dix-neuf ans et l'impression de compter pour rien. Chez elle comme dans l'anonymat d'une fête foraine, elle se sent transparente, translucide. Au pied de la grande roue, pourtant, un homme vient l'accoster. Un homme qui la regarde. Qui l'écoute. Et lui promet le ciel. Elle sera sa « poupée rousse ». Il s'occupera de tout. Emma ne touche plus terre.
    La roue tourne... Dans la ronde de ses chimères s'invitent bientôt une femme en robe rouge, un montagnard vagabond, un commissaire de police... Qui sont-ils ? De quelle terrible vérité forment-ils le puzzle ? De quel tourbillon de mensonges ?

  • Un soir de tempête et de ténèbres, entre terre et mer, une frêle silhouette chavire contre le vent. Bonnet canari, bottes vertes, Englo, un petit garçon venu d'on ne sait où et envoyé là par sa mère, vient toquer à une porte. Un feu de bûches ; un bol de soupe ; on l'attendait...
    Cette famille sera la sienne, des gitans sédentarisés, un peu funambules, un peu magiciens - danseuses et ferrailleurs, cartomanciennes et guérisseurs. Peu à peu, malgré la violence, malgré l'abandon, Englo se fait à cette tribu. Mais sa place est-elle vraiment parmi eux ?

  • Il y a Rafa, le patriarche, Valente, le père, et Salvi, le dernier de la lignée. Ce sont des géants impassibles, aussi rudes que l'île où ils vivent. Chez les Orozco, on est pêcheur de père en fils. La peau dure. Les yeux secs. Le silence en héritage.
    Voilà neuf ans que Salvi a fui les siens pour la ville, de l'autre côté de l'océan. Mais la mort de Rafa le rappelle aujourd'hui. Sur cette île où l'on n'exprime jamais ses sentiments, où les manques, les cicatrices et les mensonges se transmettent de génération en génération, de mal de mer en mal de père...

  • Être née quelque part...
    Le 5 novembre 1978, deux cris percent la même nuit. L'un au pied d'un manguier, l'autre dans une chambre d'hôpital. L'un dans la misère de Madagascar, l'autre dans l'opulence occidentale. Le grand pile-ou-face de l'existence... Et pourtant. Les vies parallèles d'Eva et Miangaly, ces jumelles qui s'ignorent, rebattront toutes les cartes distribuées à leur naissance. Car la quête du bonheur, ici comme ailleurs, n'est jamais en ligne droite...

  • Chambre 442

    Diane Peylin

    Dans une chambre perdue en Thaïlande... Chambre 442. C'est là qu'elle croupit. La fillette devenue pute sans paillette. Dans le monde des milliers de femmes objets... Lee, devenue Lili, est l'une d'entre elles. Derrière la porte de la chambre 442, une vie d'horreur parsemée de bonheur. Le sang entre ses cuisses... Les robes de Miss Sheng... Des porcs suant sur ses seins meurtris...Une théière qui ne se vidait jamais... Les films de maître No... Sa fille, sa Marilyn... La ronde des souvenirs pour éviter le pire. Le pire...

    Sur commande
  • A 5 ans, Englo se retrouve du jour au lendemain dans une famille de tziganes sédentaires mais instables. Quel est ce poison qui les ronge ? Qui est vraiment Englo ? Quel est le lien qui les unit ? Adrienne, la petite voisine, est la seule à connaître la vérité...

  • Peu après un accouchement par césarienne, l'auteure apprend que les chirurgiens ont trouvé une tumeur maligne extrêmement rare sur l'un de ses ovaires.

  • Englo, un enfant sorti de nulle part, débarque dans la vie d'une famille de Tsiganes. Il est le fils de Peshan, une lointaine cousine. Au fil des pages, ce petit garçon va essayer de trouver sa place dans le coeur de cette communauté atypique et de cette maison si étrange.
    Mais sa présence déconcerte tous les protagonistes qui vont alors se fêler davantage les uns après les autres, dévoilant enfin, leur douleur et une étrange réalité...
    Par l'auteur de A l'endroit où elles naissent, Gagnante du Prix Femme Actuelle 2011.

  • Un voilier, des artistes et, au bout du voyage... la création.
    Depuis plus de dix ans, de l'océan Arctique à l'océan Pacifique, des artistes ont embarqué à bord de Chamade pour humer l'air du grand large, découvrir d'autres mondes et s'en inspirer.
    C'est en Alaska que Matthieu Berthod, Pierre Crevoisier et Diane Peylin sont venus tremper leurs plumes. Au gré des vagues, entre montagnes et brouillards, coups de vents et coups de c?ur.
    Des « marins à l'encre » qui ont navigué entre les îles aléoutiennes et découvert l'immensité des terres sauvages qu'une poignée d'humains disputent aux animaux, dans une nature toute puissante. Immergés dans l'univers surréaliste de cette «ultime frontière », entre saumons et autres rencontres plus improbables, ils ont fait le plein de ces émotions indispensables à l'écriture, dessinée ou romancée, de ce recueil de nouvelles.

  • Parce qu'elle veut connaître la couleur du ciel et le goût du miel, Noa va partir à la recherche de la vérité qui se cache, peut-être...
    De l'autre côté...

empty