Baptiste Lignel

  • Sur commande
  • "Le 30 octobre 1988, nous sortions de table et j'ai accompagné Keith à son studio sur Broadway où il devait travailler. En une après-midi, il a produit une exposition complète, sous mes yeux et sous mon objectif. Nous n'échangions que très peu, un commentaire, une critique ici ou là, la musique de sa boom box remplissant l'atelier. Comme un enfant dans un magasin de jouets, je découvrais les oeuvres alors qu'elles se formaient devant moi, sans croquis ni esquisse, d'un trait assuré. Pas d'erreur, ni de correction possible. J'avais alors 14 ans et j'avais entre les mains mon tout premier appareil photo. Keith et moi étions amis depuis un an et demi, et l'avons été un an et demi de plus, jusqu'à sa mort".
    Ce petit livre est le récit en images de cette journée très particulière.

    Sur commande
  • Sauvage est un livre engagé qui interroge les rapports de l'Humain au Vivant. Des sentiments toujours présents, mais aussi les phases successives de l'histoire longue de l'humanité, qui l'ont mené à un système économique dominant catastrophique. Ce qui invite aujourd'hui au besoin de rentrer en résistance, et à penser d'autres rapports possibles. Dès l'ouverture du livre, Gilles Clément nous invite à une promenade à travers une forêt onirique, ses réflexions se prolongent dans de piquantes notices botaniques. Baptiste Lignel a arpenté la France - métropolitaine et ultramarine - pour témoigner, en photographies, des manières et des lieux où le concept de « sauvage » - l'exploitation du Vivant - se déploie. Ses images noir et blanc empreintes de poésie graphique s'accompagnent de la précision journalistique de leurs légendes.

  • «Je me suis retrouvé là par hasard. Envoyé pour quelques heures pour une commande. Mais ce que j'ai vu m'a donné envie de revenir, pour prendre le temps de raconter cet endroit en profondeur. Entre patients et soignants j'ai vu de la complicité et du jeu, j'ai vu de la joie et de l'humour, j'ai vu de la tendresse. Mais surtout j'ai vu de l'amour.» Face à la vie. Un an à Garches, est né d'une rencontre entre un photographe, Baptiste Lignel, et la chef de service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Raymond Poincaré, Dr Nicole Delépine. Après avoir prévenu le photographe de la spécificité de son service refusant les protocoles standardisés de l'hôpital public, Dr Delépine lui en a ouvert les portes, pendant un an.
    Comment raconter ce qui nous fait le plus peur: la maladie et la perte d'un enfant? Baptiste Lignel a choisi de photographier la vie - une vie faite de moments de jeux, de rigolades, mais aussi de moments de doutes et de deuil.
    La maladie n'est pas le sujet, c'est le quotidien partagé par des patients, des parents et des soignants que le hasard de la vie a réuni dans un service hospitalier, souvent pour de longs mois.
    Aux photos de Baptiste Lignel viennent s'ajouter les témoignages recueillis par Taina Tervonen, retraçant le parcours de trois patients. L'ensemble a été mis en forme par l'Atelier Large Design, pour une approche intimiste et respectueuse d'un sujet dont on aurait tendance à vouloir détourner le regard.
    Face à la vie. Un an à Garches invite, au contraire, à ouvrir les yeux et les oreilles, et à partager des instants de ses vies remplies d'émotions.

empty