Langue française

  • Comment représenter et se représenter les transformations des territoires habités ? Quels regards et quels outils sont inventés pour le faire ? Et pourquoi ces modes de représentations prennent-ils tant d'importance aujourd'hui ? Ces questions traversent le présent ouvrage collectif auquel ont contribué des chercheurs issus de champs disciplinaires variés, comme l'architecture, l'urbanisme, l'anthropologie, la philosophie, la géographie, la sociologie, etc.
    Les textes réunis dans cet ouvrage explorent l'hypothèse selon laquelle il est nécessaire de passer d'une approche statique des phénomènes urbains à une démarche et des méthodes plus aptes à penser les espaces de l'édifice, de la ville, du grand territoire, dans une logique de devenir caractérisée par des changements, des mutations, des bifurcations, mais aussi des cycles, des résurgences et des récurrences.
    De Naples à Cali, de Berlin au Monténégro, de Rennes au Grand Paris en passant par Milan, les territoires en transformation se croisent, se répondent et forment une géographie mouvante jalonnée des images du photographe Adamo Maio. Ils sont appréhendés à travers des prismes variés : la danse, la cartographie, les restes urbains, le cinéma, le tourisme, l'hodologie, etc.

    AVEC LES CONTRIBUTIONS DE:
    Chiara Barattucci, Anna Barret, Céline Bodart, Philippe Bonnin, Stéphane Bonzani, Roberto D'Arienzo, Estelle Degouys, Clément-Noël Douady, Laurence Feveile, Paola Figueroa, Federica Gatta, Alain Guez, Elisavet Kiourtsoglou, Claire Lagesse, Annarita Lapenna, Margaret Manale, Sandra Parvu, Anne Philippe, Emmanuelle Roberties, Lisa Rolland, Marion Roussel, Mathias Rollot, Alice Sotgia, Chris Younès, Véronique Zamant, Piero Zanini, Ornella Zaza.
    Photographies de Adamo Maio.

  • Cet ouvrage collectif réunit des contributions à une proposition qui pourrait paraître énigmatique : explorer les saisons des villes. Il s'agit ici d'essayer de comprendre à la fois ce qui fait saison en ville et, en même temps, d'élargir l'idée même de saison au-delà des quatre périodes repérées dans les climats tempérés. Architectes, urbanistes, géographes, anthropologues, sociologues et philosophes questionnent, sous différents angles, les accords et les disjonctions des situations et des processus matériels et symboliques contemporains, qui se différencient par leurs cycles, rythmes, et durées. Le résultat est un ouvrage chorale qui propose de considérer l'approche par les saisons comme un mode de compréhension de la conjugaison des espaces et des temps habités.

empty