Voir De Pres

  • Le lambeau

    Philippe Lançon

    Journaliste et écrivain, Philippe Lançon raconte l'attaque de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, dont il a été l'une des victimes. Il a perdu beaucoup d'amis et a été très grièvement blessé au visage.

    Sans haine ni larmoiement, il nous parle de cette épreuve et de sa lente reconstruction.

    Ce récit rempli d'humanité, unanimement applaudi aussi bien par la presse que par le public, souvent qualifié de chef-d'oeuvre, est une lecture magistrale et indispensable.

  • « Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile.
    - Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je.
    - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés.
    - De quoi parlez-vous ?
    - Les cahiers... Ceux de Rose. » Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.
    Une plume magnifique au service d'une histoire bouleversante.

  • On retrouve Vernon, SDF et mal en point. Ses anciens amis se sentent coupables de ne pas l'avoir accueilli, tandis que d'autres cherchent toujours à récupérer l'enregistrement de la rock star défunte, Alex Bleach. L'histoire continue...
    « Rarement le lecteur s'émouvra pour une telle galaxie de personnages. » Thomas Mahler Le Point « Une comédie humaine d'aujourd'hui dont Balzac pourrait bien se délecter dans sa tombe. » Pierre Vavasseur, Le Parisien « Une grande fresque d'aujourd'hui. On se doutait que Despentes pouvait l'écrire, mais on ne savait pas qu'elle y parviendrait avec une telle grâce. » Frédéric Beigbeder, Le Figaro magazine

  • À l'âge de dix ans, abandonnée par sa famille, Kya doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l'abandonne à son tour. La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie. Lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même... Un roman bouleversant et merveilleux !

  • Vernon Subutex a levé le rideau de fer de son magasin de disques, durant vingt ans. Puis la crise du disque est arrivée et il l'a baissé, définitivement. Le chômage sans indemnités, la débrouille qui ne dure qu'un temps, la mort de son ami Alex Bleach, la star de rock qui le dépannait généreusement, et c'est la dégringolade, la galère, la rue. D'hébergements provisoires en rencontres éphémères, Vernon Subutex déambule dans Paris, poursuivi sans le savoir par ceux qui convoitent la vidéo en sa possession, le dernier enregistrement de la star du rock. Humour au vitriol, rythme intense, portraits magnifiques, descriptions sans concessions dans cette comédie humaine, inhumaine et urbaine, aussi effarante que réjouissante. Le roman que tout le monde s'arrache, pas étonnant : l'enfant terrible de la littérature française a frappé très fort.

  • Karel grandit dans la cité Antonin Artaud, au nord de Marseille, une cité fictive adossée au massif de l'Étoile et flanquée d'un bidonville, « le passage 50 », habité par des gitans sédentarisés. Il vit avec sa soeur Hendricka et son petit frère Mohand, infirme. Ils essaient de survivre à leur enfance, entre maltraitance, pauvreté des parents, et indifférence des institutions. Dans la communauté de gitans, ils trouveront l'amitié, l'amour, et un secret bien enfoui... Un roman magnifique, sombre et lumineux à la fois, sur la France des laissés-pour-compte.

  • Suite et fin des aventures de Vernon et de sa bande qui vont se faire rattraper par l'ennemi.
    La description d'une société rongée par les haines, les tensions et l'incompréhension entre les classes sociales, les appartenances culturelles ou religieuses, est sans concession. L'ultime volet de la trilogie romanesque de Virginie Despentes est saisissant. Un regard porté sur notre monde d'une âpreté inouïe, mais toujours sensible et chargé d'humanisme. Addictif et époustouflant !

  • Si c'est un homme

    Primo Levi

    « Pourquoi ?
    - Ici, il n'y a pas de pourquoi. » La réponse du kapo d'Auschwitz au détenu N° 174 517, Primo Levi, est emblématique de la déshumanisation des camps de concentration.
    Si c'est un homme témoigne sur un ton neutre de cette plongée dans les cercles de l'enfer : de la peur, de la faim, du froid...
    Un livre essentiel.

  • Turtle, quatorze ans, arpente la nature immense et majestueuse de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour compagnons. Elle a grandi seule, sous la coupe d'un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu'au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu'elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.
    Livre phénomène aux États-Unis, ce roman inoubliable sur le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d'un nouvel auteur au talent prodigieux.

  • Devant la chute drastique de la fécondité, la récente dictature théocratique militaire à la tête de la république de Gilead, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d'autres à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire et de travailler... En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.

    Le quotidien glaçant décrit dans ce classique de la littérature anglophone vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde nous rappelle combien fragiles sont nos libertés.

  • Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais il est en train de pourrir de l'intérieur. À cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Des secrets depuis longtemps enfouis vont les réunir, les forçant chacune à s'accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes. En dévoilant l'histoire des femmes des Testaments, Margaret Atwood nous donne à voir les rouages internes de Galaad dans un savant mélange de suspense haletant, de vivacité d'esprit et de virtuosité créatrice.

  • Tel un roman d'aventures, cette histoire vraie nous tient en haleine de la première à la dernière page. Celle de l'auteur, alors directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale, arrêté en février 2015 sous les yeux de sa petite fille, par des hommes cagoulés. Dans les geôles de Sibérie, il tente de comprendre cette mécanique de destruction, grossière et implacable, dont il est victime et qui porte un nom inventé par le KGB : kompromat. On lui promet quinze années de camp à régime sévère. Il va s'échapper.
    Un récit terrifiant et magnifique.

  • L'Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le Dr Simon fore la glace depuis ce qui semble être une éternité. Dans le grand désert blanc, il n'y a rien, juste le froid, le vent, le silence. Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
    Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d'amour et chronique scientifique.

  • Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des hommes ».

  • Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un orphelinat où l'on donne aux enfants de mystérieuses « vitamines » censées les apaiser. Un vieux gardien passionné d'échecs lui en apprend les règles. Beth commence alors à gagner, trop vite, trop facilement. Plus rien n'arrêtera l'enfant prodige pour conquérir le monde des échecs et devenir une championne. Mais, si Beth prédit sans faute les mouvements sur l'échiquier, son obsession et son addiction la feront trébucher plus d'une fois dans la vie réelle.

  • Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d'avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu'elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s'enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.

    Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d'esclaves, elle fera tout pour conquérir sa liberté.

    Un récit poignant et époustouflant. Une réflexion saisissante sur les fondements et la mécanique du racisme. Élu meilleur roman de la rentrée littéraire par les libraires.

  • Betty

    Tiffany Mcdaniel

    Betty est née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Avec ses frères et soeurs, elle grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l'écriture : elle confie sa douleur à des pages qu'elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu'un jour, toutes ces histoires n'en forment plus qu'une, qu'elle pourra enfin révéler. Betty raconte les mystères de l'enfance et la perte de l'innocence.

  • Siglo

    Ragnar Jónasson

    À Siglufjördur, « Sigló » pour les plus connaisseurs, petit port de pêche au nord de l'Islande, les ténèbres hivernales se sont dissipées. Le corps d'une adolescente est retrouvé gisant dans la rue principale.
    Un meurtre ? Peu plausible dans une bourgade aussi calme. Pourtant, non loin de là, dans une maison de retraite, un vieil homme sénile a écrit sur les murs de sa chambre : Elle a été tuée. Et s'il disait la vérité ? L'inspecteur Ari Thór qui se sent toujours comme un étranger à Sigló doit jongler entre son travail et sa vie de famille. De plus, l'enquête se complique et le temps presse : une nouvelle tempête de neige risque de paralyser toute la ville.
    />

  • Marnie et Taz ont tout pour être heureux. Jeunes et énergiques, ils s'aiment, rient et travaillent ensemble. Lorsque Marnie apprend qu'elle est enceinte, leur vie s'en trouve bouleversée, mais le couple est prêt à relever le défi. Avec leurs modestes moyens, ils commencent à retaper leur petite maison de Missoula, dans le Montana, et l'avenir prend des contours plus précis. Mais lorsque Marnie meurt en couches, Taz se retrouve seul face à un deuil impensable, avec sa fille nouvellement née sur les bras. Il plonge alors tête la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de responsabilités et d'insomnies, de doutes et de joies inattendues. Entre larmes et sourires, un roman merveilleusement optimiste.

  • 1909. Pour ne pas subir le même sort que sa mère, une Italienne de quinze ans quitte sa campagne natale et débarque à New York, son fils dans les bras...
    Nous voilà emportés dans une histoire vertigineuse, tumultueuse, d'une force romanesque incroyable, dans laquelle nous suivons les destins de Cetta et de son fils, Christmas.
    Le Gang des rêves foisonne de personnages formidables qui se battent pour conserver leur intégrité et leurs rêves.
    Un roman impossible à lâcher.
    Un bonheur de lecture que nous avons absolument voulu partager avec vous.

  • Mamie Luger

    Benoît Philippon

    Six heures du matin, Berthe, cent deux ans, canarde l'escouade de flics qui a pris d'assaut sa chaumière auvergnate. Huit heures, l'inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Luger passe aux aveux et le récit de sa vie est un feu d'artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de veuve noire et de nazi enterré dans sa cave. Alors aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sait pas à quel jeu de dupes joue la vieille édentée mais il sent qu'il va falloir creuser. Et pas qu'un peu.

  • La salle de bal

    Anna Hope

    Hiver 1911 dans le Yorkshire. Ella a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l'enfance, elle est expédiée dans un asile d'aliénés. Si elle espère d'abord être rapidement libérée, elle finit par s'habituer à la routine de l'institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté, mais sont réunis chaque vendredi dans une salle de bal. Ella y retrouvera John, un « mélancolique irlandais ». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris.

    À la tête de l'orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l'eugénisme et par le projet de loi sur les faibles d'esprit, il a de grands projets pour guérir les malades, dont les conséquences pourraient être désastreuses pour Ella et John.

    Récit passionnant d'une réalité historique méconnue. Un roman subtil et puissant.

  • En 1928, Remarque commet le sacrilège de donner pour la première fois la vision de la jeunesse qui fut sacrifiée durant la Grande Guerre, et à laquelle il appartenait.
    Écrit à la première personne, au présent, avec une sobriété qui souligne l'horreur quotidienne du front et de la vie dans les tranchées, ce roman pacifiste, réaliste et bouleversant dénonçant les atrocités et l'absurdité de la guerre a connu un succès phénoménal et reste un livre majeur.

  • Paris, 1941. La France est occupée. Joseph et Maurice, deux frères juifs âgés de dix et douze ans, partent seuls sur les routes pour tenter de gagner la zone libre.

    « Parmi les témoignages sans nombre consacrés aux temps maudits, celui-là est unique, par la nature de l'expérience, l'émotion, la gaieté, la douleur enfantine. Et conté de telle manière que l'aventure saisit, entraîne, porte le lecteur de page en page et jusqu'à la dernière ligne. » Joseph Kessel.

    Roman autobiographique publié en 1973, Un sac de billes est l'un des plus grands succès de librairie de ces dernières décennies.

empty