Rocher

  • Votre système immunitaire est une merveilleuse machine de défense et de réparation, une puissante source d'autoguérison, et donc votre premier médecin, votre premier vaccin !
    Le corps humain abrite des milliards de milliards de cellules, de bactéries et de virus. La majorité sont nos alliés, mais dans d'autres cas ils deviennent nos adversaires, sources de maladies auto-immunes - jusqu'au cancer. Comment ce système marche-t-il, et quels choix faire au quotidien pour vivre en paix avec tout ce monde de pollutions virales et autres qui nous entourent, à l'heure où les crises sanitaires se succèdent ?
    - Connaître le fonctionnement du système immunitaire, ses forces, ses failles.
    - Un focus indispensable sur l'épidémie de Covid-19.
    - De nombreux conseils pour stimuler votre immunité présente jusqu'au grand âge.

    Dans cet ouvrage, le professeur Joyeux nous explique la magnifique organisation et le fonctionnement de vos défenses, innées ou adaptatives, qui vous maintiennent en bonne santé. Il vous aide en outre à discerner et choisir parmi tous les vaccins proposés.

  • Premier livre de dany laferrière, satire féroce des stéréotypes et des clichés racistes, comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer se présente comme la joyeuse description d'une vie de bohème, version black.
    Deux jeunes noirs oisifs partagent un appartement dans un quartier pauvre de montréal.
    L'un d'entre eux, le narrateur, projette d'écrire un roman et, pour s occuper, connaît diverses aventures féminines en dissertant sur la trilogie blanc-blanche-nègre. car c'est un juste retour des choses, après avoir souffert de l'esclavage, que de séduire toutes ces jeunes donzelles innocentes ou curieuses. quant à son compère, bouba, il dort, dort, dort. et philosophe en lisant et relisant le coran, sur des airs de jazz.
    Cachez vos filles, blanches mères, les nègres sont en ville !

  • Céleste et Marcel, un amour de Proust Nouv.

    Mars 1918 - novembre 1922. Céleste Albaret et Marcel Proust vivent une relation fusionnelle, dans l'intimité de la chambre d'écriture. Il leur reste mille et cent nuits à partager.
    Marcel a quarante-sept ans, les jours lui sont comptés, il doit mettre le point final à La Recherche, et reconstituer le conte perdu, Robert et le chevreau. Céleste en a vingt-sept. Elle veille sur lui, sur son oeuvre, et s'interroge : tandis que les avions allemands bombardent Paris et que la grippe espagnole fait des ravages, quelle vie secrète mène-t-il hors de cet appartement ? Il rentre couvert d'éclats d'acier, recrée pour elle les constellations de feu et les soirées mondaines de ces Années folles.
    Le roman bouleversant d'un amour singulier, absolu, entre l'écrivain de génie et sa précieuse gouvernante, Céleste, qui fut son unique confidente.

    « Céleste a perçu le tintement discret. Elle va accourir. Il a besoin d'elle, de son corps rassurant. Chaque jour, elle accourt à son appel, telle une vierge sage vers son époux. Elle attend qu'il restitue pour elle l'enchantement de ce qu'il appelle «la vraie vie» : la frénésie de la création et du désir. »

  • Benjamin Castaldi se souvient de sa grand-mère Simone Signoret et d'Yves Montand, le père adoptif de sa mère Catherine Allégret, dont il fut proche jusqu'à la fin de leur vie, dans leur maison d'Autheuil. Il imagine avec tendresse leur rencontre, et fait le récit de cet amour extraordinaire.
    À travers ce couple mythique, toute l'histoire du cinéma français, mais aussi celle de la gauche, du communisme et de la fin des certitudes sont contées. Une vie jalonnée de succès - Casque d'or, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, La Veuve Couderc, La Vie devant soi ; Les Feuilles mortes, Le Salaire de la peur, La Folie des grandeurs, César et Rosalie, Jean de Florette... - et de combats pour la paix, pour tous ceux qui souffrent, tous ceux que l'on persécute.
    De Marseille à Hollywood, de Moscou à Paris, côtoyer ces deux monstres sacrés, c'est écrire une chronique du XXe siècle : depuis l'Occupation jusqu'à la chute du mur de Berlin, sur les plateaux de cinéma, les scènes de music-hall, dans la rue ou au bistrot.
    Enfin, ce livre nous fait entrer dans l'intimité d'une famille, celle de Benjamin Castaldi pour qui Montand et Signoret furent des modèles inoubliables trop tôt disparus.

  • Festival de Cannes, 1949. Dans sa suite du Carlton, Orson Welles est visé par un tireur. La balle l'a frôlé avant de briser un miroir. Mais qui peut en vouloir au réalisateur de Citizen Kane ? Pour assurer sa sécurité et démasquer le coupable, Orson engage Jérôme Dracéna, un détective privé cinéphile, aussi à l'aise sur un ring de boxe que devant une caméra. La Croisette et ses vedettes, Paris et ses pièges, des starlettes dangereuses et des producteurs à gros cigares... L'Assassinat d'Orson Welles nous plonge dans le monde pittoresque du cinéma de l'époque. Et la fiction est ici encore plus réelle que la réalité. Ce que va découvrir Jérôme Dracéna en essayant d'entrer dans la tête d'Orson Welles, génie romanesque et grand maître de l'illusion.
    Journaliste pour Paris Match, L'Express ou encore Vogue Hommes, Jean-Pierre de Lucovich a longtemps été un « infiltré dans le beau monde ». Après Occupe-toi d'Arletty ! (Plon, prix Arsène Lupin 2011) et Satan habite au 21 (L'Archipel, 2015), il a publié un livre de souvenirs très remarqué, People Bazaar (Séguier, 2016).

  • Ce volume propose, pour la première fois, une édition critique de Colline, ainsi qu'une édition diplomatique du manuscrit autographe de l'oeuvre que la bibliothèque nationale de France a récemment acquis. Une approche génétique et poétique permet de renouveler la connaissance de ce roman qui est à l'origine de la carrière littéraire de Jean Giono.

  • 1984

    ,

    • Rocher
    • 6 January 2021

    En 1984, alors que l'Océania est toujours en guerre contre l'Eurasia, Winston, dans un acte de désobéissance extrême, décide de tenir son journal... Il lui faut, en plus, redoubler de prudence lorsque la fille aux cheveux noirs prend contact avec lui. En Océania, les relations hors mariage sont proscrites, les amitiés doivent rester superficielles et il est interdit de se mélanger aux prolétaires. La Police de la Pensée veille, et Big Brother ne vous lâche pas des yeux.

    Le livre culte d'Orwell adapté en roman graphique.

  • Pour rendre à Jeanne, au-delà de la placequ'elle occupe dans l'Histoire, un peu de son humanité et de sa fragilité, Philippe de Villiersest parti sur ses traces : il a visité et revisité Domrémy, Chinon, Orléans et Compiègne,Le Crotoy et Rouen. Il a longé la Loire, refaitla route du Sacre et celle de la capture. Il s'estimprégné de l'air qu'elle a respiré, a renoué avec sa langue, son univers, les saisons de sonenfance. Il a relu les dernières minutes du procèset s'est laissé habiter par la force unique de cetteguerrière.Avec le style et le panache qui ont fait le succèsdu Roman de Charette et du Roman de SaintLouis, Philippe de Villiers dessine ici le portraitd'une Jeanne loin des stéréotypes, celui d'une âme simple et portée par la grâce, tout entière vouéeà la sincérité de son combat - à l'amour de sonpays, la France.

  • À partir d'une vingtaine d'affaires, Dominique Verdeilhan nous fait revivre plusieurs procès qu'il a suivis et interroge l'institution : pourquoi l'affairedu « petit Grégory » symbolise-t-elle l'échec de la justice ? Le dossier « Omarm'a tuer » s'apparente-t-il à une erreur judiciaire ? Comment justifier quePatrick Balkany et Jérôme Cahuzac n'aient pas eu le même traitement dans des dossiers similaires ? Maurice Papon a-t-il bénéficié d'une justice laborieuse ? En quoi le crime de Bertrand Cantat a-t-il marqué un tournant dans la lutte contre les violences faites aux femmes ? Pourquoi le cardinal Barbarin, d'abord condamné, a-t-il finalement été relaxé ? En quoi l'affaireDSK montre-t-elle l'opposition flagrante entre le système judiciaire américain et notre système français ? Comment le duo Gentil-Heaulme a-t-ilpu bénéficier d'un double acquittement ? La justice a-t-elle tiré les leçons dufiasco qu'a représenté l'affaire « Outreau » ?Au fil des dossiers qu'il rouvre, en s'appuyant sur ses propres archives, Dominique Verdeilhan décode les bases de notre justice pénale : de l'intime conviction au mandat de dépôt en passant par la prison avec sursis,la révision, la prescription, les circonstances atténuantes, la justice antiterroriste, l'influence de la presse, la souffrance des victimes...Un ouvrage qui conjugue la narration et la pédagogie.Chroniqueur judiciaire sur France 2 et France TV Info pendantplus de trente ans, Dominique Verdeilhan a couvert lesgrandes affaires judiciaires. Il est l'auteur aux éditions du RocherDes magistrats sur le divan (2017).

empty