Asphalte

  • Andalousie, 1916. Les tensions se multiplient dans la Vega de Grenade : les journaliers manquent de travail et de pain, tandis que les caciques s'enrichissent en profitant de la guerre pour spéculer sur leur production. C'est dans ce contexte tendu que Lucero, alias Federico García Lorca, va forger sa veine poétique avant de rejoindre Madrid et l'avant-gardisme irrévérencieux de Dalí et Bunuel. Il vivra des échecs retentissants au théâtre, subira la censure et la persécution homophobe de l'époque, mais connaîtra le succès et deviendra pour le peuple espagnol une icône de la liberté.
    Aníbal Malvar revisite ici une des pages les plus noires de l'Espagne et s'affranchit du devoir du biographe pour réécrire la tragédie d'un des rares auteurs qui fut de son temps un "classique vivant" . Traduit de l'espagnol par Hélène Serrano.

  • Casino amazonie

    Edyr Augusto

    Bélem, dans le nord du Brésil. Dans ce pays où tout jeu d'argent est illégal, le docteur Clayton Marollo associe sa passion des cartes et son carnet d'adresses bien garni pour ouvrir des salles clandestines qui accueillent, nuit après nuit, hommes politiques, notables, trafiquants et vrais joueurs. Gil, jeune homme élevé quasiment dans la rue, se fait remarquer par le tout-puissant Marollo, qui en fait son bras droit.

    Il se rend vite indispensable, jusqu'à l'arrivée de Paula, jeune joueuse de poker extraordinairement douée, qui fait tourner les têtes et suscite bien des convoitises dans ce milieu très fermé. Roi, dame, valet : ces trois-là vont se convoiter, se haïr, se perdre. Bienvenue dans les eaux troubles de Belém. Edyr Augusto nous plonge à nouveau dans les bas-fonds de la capitale de l'Amazonie, lieu de tous les trafics, en multipliant les portraits d'une humanité-mosaïque.

  • Haïti noir

    Collectif

    Guide de voyage alternatif, Haïti Noir permet de (re)découvrir la "? perle des Antilles ? " sous la plume de 18 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le lieu qu'il a choisi. Découvrirez ainsi ? : Martissant vu par Marie Lily Cerat Pétion-Ville vue par Louis-Philippe Dalembert Ville Rose vue par Edwidge Danticat Kenscoff vu par M. J. Fievre Les Gonaïves vues par Mark Kurlansky Saint-Marc vu par Yanick Lahens Pacot vu par Josaphat-Robert Large Gokal vu par Kettly Mars Cap-Haïtien vu par Nadine Pinede Ozanana vu par Rodney Saint-Eloi Morne du Cap vu par Madison Smartt Bell Christ-Roi vu par Patrick Sylvain Croix-des-Bouquets vu par Marie Ketsia Theodore-Pharel Lalue vu par Evelyne Trouillot Puits Blain vu par Katia D.
    Ulysse Port-au-Prince vu par Gary Victor Carrefour-Feuilles vu par Marvin Victor Delmas vu par Ibi Aanu Zoboi Nouvelles écrites en français ou traduites de l'anglais par Patricia Barbe-Girault

  • Shangrila

    Malcolm Knox

    Dennis Keith, alias DK, cinquante-huit ans, cent quinze kilos, vit camouflé derrière ses Ray-Ban et retiré dans un village de retraités avec sa vieille mère, ses troubles obsessionnels compulsifs et sa paranoïa. Sa routine est perturbée par l'arrivée d'une jeune journaliste qui compte écrire sa biographie. Car DK, premier champion du monde de surf, était une légende dans les années 1970. Bon gré, mal gré, il accepte de se replonger dans ses souvenirs...

    Shangrila est un roman sur la culture surf, mais aussi un grand livre sur l'ambition et la célébrité.

  • Margarita : un paradis caribéen pour touristes européens. Edeltraud Kreutzer, originaire de Düsseldorf, se rend sur cette île pour comprendre les circonstances de la mort de son fils, Wolfgang, retrouvé noyé sur la plage où il tenait un bar. Perdue dans cet environnement radicalement étranger, elle fait appel à José Alberto Benítez, un avocat local qui va l'aider dans ses démarches. Leurs recherches mettront au jour une autre île, bien éloignée des hôtels all-inclusive : la Margarita de la jungle bureaucratique, des passe-droits en tout genre, mais aussi celle des combats de coqs qui ont tant fasciné Wolfgang...
    Avec L'Ile invisible, Francisco Suniaga nous emmène dans un Venezuela peu connu des lecteurs européens, loin de tout exotisme ou romantisation. Une oeuvre foisonnante, érudite, désabusée, qui touche à la quintessence du grand roman latino-américain. Traduit de l'espagnol (Venezuela) par Marta Martínez-Valls. "Francisco Suniaga sait varier les rythmes pour nous surprendre, nous immergeant tantôt au coeur d'une administration défaillante, tantôt dans la fureur des combats de coqs".
    Michel Dufranne, Le Soir

  • La légende de Santiago

    Boris Quercia

    • Asphalte
    • 11 October 2018

    Santiago Quiñones est au bout du rouleau. Sa fiancée Marina ne l'aime plus, ses collègues policiers le méprisent et il est rongé par la culpabilité depuis qu'il aidé son beau-père gravement malade à mourir. Un soir, il tombe sur un petit dealer sans envergure, à la sortie d'un restaurant chinois connu pour être une plaque tournante de la drogue. À l'intérieur, le cadavre d'un trafiquant et une livre de cocaïne pure, que Santiago empoche sans se poser de questions, profitant de l'aubaine. Mais ce faux pas ne va pas tarder à le rattraper...

    Dans La Légende de Santiago, Boris Quercia met en scène, dans une nouvelle aventure, son personnage de flic en perdition Santiago Quiñones, doté d'un sens de l'honneur aussi tordu que solide.

  • 1990, Nevers. Katia, lycéenne rebelle, étouffe au bord de la Loire et rêve d'indépendance. Elle tombe follement amoureuse de Pierre-Yves, libre et anticonformiste comme elle aimerait l'être. Mais la soif d'absolu du jeune homme va plus loin que la sienne.
    1990, Zagreb. Le tube « Fuck you Yu » fait danser la jeunesse yougoslave, qui se reconnaît dans ses paroles iconoclastes. Et souvent mal comprises : la chanson va devenir un hymne à l'éclatement de la Yougoslavie.
    1990, Vukovar. Dans cette ville pluriculturelle, personne n'est censé savoir qui est serbe et qui est croate. Mais est-ce vraiment le cas ?
    Dans Demain la brume, Timothée Demeillers met en scène des destins malmenés par l'Histoire, dans une Europe où les frontières se renforcent au lieu de s'effacer.

  • Décembre 2042. La dissension couve dans la ville nouvelle écologique de Xoxox, au milieu de la forêt des Landes : ses habitants n'en peuvent plus de son labyrinthe d'impasses, dans lequel les touristes se perdent lors du carnaval annuel. Réfugiés dans les égouts, ils plaident pour l'ouverture de boulevards et d'avenues. Pourtant, Xoxox ne sera jamais réaménagée, du moins pas tant que vivra son bâtisseur, l'architecte autoritaire et mégalomane Gravimal, qui veille à préserver sa création du haut de sa demeure monumentale.
    Débarque alors Paoletta, mystérieuse Italienne armée de deux révolvers. Il est aisé de deviner qui est la cible de cette tueuse à gages... Mais qui est son commanditaire ? Dans La Ville des impasses, Aymen Gharbi nous entraîne dans une curieuse construction narrative et urbanistique, peuplée d'énergumènes sublimes et de magouilleurs grimaçants, où l'absurde et la démesure règnent

  • Basse saison

    Guillermo Saccomanno

    Villa Gesell est une station balnéaire argentine à 400 kilomètres de Buenos Aires. Débordant d'activité en été, elle se vide de ses touristes à la basse saison, laissant en vase clos ses habitants et leurs secrets.

    Le moindre fait divers est minutieusement retranscrit par Dante, l'unique rédacteur de la gazette municipale El Vocero. Et l'hiver lui donne bien du travail : une rumeur d'abus sexuels dans un établissement scolaire chic de la ville provoque une véritable chasse à l'homme, tandis qu'un bébé bolivien est assassiné par des adolescents désouvrés. Des militants écolos luttent contre un projet de construction démesuré en pleine forêt, et des accusations de corruption planent sur la gestion de la ville. Pour sauvegarder la prochaine saison touristique, responsables politiques et notables tentent d'étouffer les affaires les plus graves, mais Dante parvient toujours à faire passer ce message : il y a quelque chose de pourri à Villa Gesell.

    Avec Basse saison, portrait choral d'une ville transie par le froid et l'ennui, en proie aux éléments et aux passions humaines, le lecteur découvre l'envers du paradis estival. Ce roman d'une grande ambition stylistique, aux fils narratifs nombreux mais parfaitement maîtrisés, est l'oeuvre la plus aboutie, mais aussi la plus dérangeante de Saccomanno.

  • Paris noir

    Collectif

    Guide de voyage alternatif, Paris Noir permet de (re)découvrir la Ville lumière sous la plume de 12 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le quartier qu'il a choisi.

    Vous découvrirez ainsi :

    Le Quartier latin vu par Salim Bachi.
    Montorgueil vu par Didier Daeninckx.
    Oberkampf vu par DOA.
    La Gare du Nord vue par Jérôme Leroy.
    Belleville vu par Dominique Mainard.
    Daumesnil vu par Laurent Martin.
    Les Grands Boulevards vus par Christophe Mercier.
    Les Batignolles vues par Patrick Pécherot.
    Ménilmontant vu par Chantal Pelletier.
    Le Marais vu par Jean-Bernard Pouy.
    La rue de la Santé vue par Hervé Prudon.
    Les Halles vues par Marc Villard.

    Présenté par Aurélien Masson.

  • Guide de voyage alternatif, Londres Noir permet de (re)découvrir la capitale britannique sous la plume de 17 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le quartier qu'il a choisi.

  • Barcelone noir

    Collectif

    Guide de voyage alternatif, Barcelone Noir permet de (re)découvrir la capitale catalane sous la plume de 14 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le quartier qu'il a choisi.

    Vous découvrirez ainsi :

    Montjuïc vu par Raúl Argemí.
    El Carmel vu par David Barba.
    Sant Gervasi vu par Lolita Bosch.
    El Born vu par Antonia Cortijos.
    Nou Barris vu par Cristina Fallarás.
    Poble Nou vu par Isabel Franc.
    Raval vu par Francisco González Ledesma.
    Villa Olímpica vu par Andreu Martín.
    Grácia vu par Valerie Miles.
    Eixample vu par Imma Monsó.
    Le barrio Gótico vu par Santiago Roncagliolo.
    Le parc Turó vu par Jordi Sierra i Fabra.
    Eixample San Antoni vu par Teresa Solana.
    Barceloneta vue par Eric Taylor-Aragón.

    Présenté par Carmen Ospina et Adriana V. Lopez.

  • Guide de voyage alternatif, Los Angeles Noir permet de (re)découvrir la cité des anges sous la plume de 17 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le quartier qu'il a choisi.

  • Delhi noir

    Radhika Jha

    Guide de voyage alternatif, Delhi Noir permet de (re)découvrir ce géant asiatique sous la plume de 14 auteurs locaux, chacun livrant une nouvelle noire inédite sur le quartier qu'il a choisi. Découvrez ainsi : - Ashram vu par Omair Ahmad - R. K. Puram vu par Nalinaksha Bhattacharya - l'université de Delhi vue par Siddharth Chowdhury - Lodhi Gardens vu par Radhika Jha - Nizamuddin West vu par Ruchir Joshi - Jantar Mantar vu par Tabish Khair - Defence Colony vu par Palash K.
    Mehrotra - l'Inter State Bus Terminal vu par Meera Nair - Bhalswa vu par Manjula Padmanabhan - Rohini vu par Uday Prakash - Green Park vu par Hirsh Sawhney - Delhi Ridge vu par Irwin Allan Sealy - Paharganj vu par Mohan Sikka - Gyan Kunj vu par Hartosh Singh Bal Nouvelles traduites de l'anglais (Inde) par Sébastien Doubinsky.

  • Nicolas a été de tous les théâtres d'opérations : Congo-Brazzaville, Bosnie, Irak... Jusqu'au jour où les séquelles physiques et psychologiques de la guerre du Golfe mettent fin à sa carrière de soldat. Reconverti en porte-flingue pour un clan corse basé à Paris, il ronge son frein. Et saute sur l'occasion quand on lui propose une mission à Marseille : intégrer la protection rapprochée du maire, menacé par un dealer de la Castellane. Mais c'est un traquenard : « le Parisien » n'a été embauché que pour porter le chapeau d'un règlement de comptes...

    Déterminé à se venger, Nicolas se lance dans une course-poursuite effrénée du Vieux-Port à Belsunce en passant par les Goudes et le stade Vélodrome, aidé par la belle Djamila et par Jean-No, ancien docker connaissant Marseille comme sa poche.

    Efficace, énergique, étonnant : Le Parisien est à l'image de son personnage principal !

  • Hakim

    Diniz Galhos

    À l'aéroport de Roissy, Hakim dit au revoir à sa femme Rita et à leurs deux enfants. Tandis qu'ils partent en vacances, lui reste travailler à son grand projet : sa BD, qu'il doit terminer. Une fois sa famille déposée, Hakim prend le RER pour rentrer chez lui. Mais la découverte d'un bagage abandonné dans la rame va contrecarrer ses plans. Oui, bien sûr, il y a très peu de risques que ce sac contienne une bombe... Et pourtant.
    Et si... Et si ça n'arrivait pas qu'aux autres ? Une seconde suffit à Hakim pour se rendre compte qu'avec sa couleur de peau, son jogging trop court (petit problème de lessive) et sa grosse barbe (de hipster, mais qui peut passer sans mal pour une barbe de salafiste), il a tout le profil du coupable idéal, du terroriste. La seule solution ?
    La fuite, effrénée...

  • L'histoire de l'émergence de la samba à Rio de Janeiro à travers le portrait d'un quartier populaire, le Largo do Estacio, dans les années 1920. Malfrats, immigrés et prostitués se croisent dans ses ruelles et dans ses bars, où s'encanaille aussi la bohème de l'époque, ses poètes, ses musiciens et ses fils de bonne famille déchus. De ce creuset naîtra le plus brésilien des gens musicaux :
    La samba...
    Paulo Lins nous embarque dans une grande fresque rythmée de portraits, s'intéressant plus particulièrement au sort de trois des habitants du Largo : Brancura, le proxénète le plus respecté du quartier, qui deviendra un célèbre compositeur de samba ;
    Valdirene, la plus belle et la plus disputée de ses prostituées ; et Sodré, le fils d'immigrés portugais qui lutte pour réussir. Récit sensuel, historique, musical, Depuis que la samba est samba est un voyage au coeur d'une ville, au coeur d'une culture.

  • Je suis l'hiver

    Ricardo Romero

    Fraîchement émoulu de l'école de police, Pampa Asain est muté dans la petite ville de Monge, à plus de 400 km de Buenos Aires. Là-bas, il n'y a rien - une route, un bar, une quincaillerie, des maisons abandonnées - et il ne se passe rien, du moins en apparence. Jusqu'à ce soir d'hiver où un appel de la centrale l'envoie au bord d'un étang ;
    Là-bas, il tombe sur le corps d'une jeune fille pendue aux branches d'un arbre. Presque malgré lui, et d'une manière qu'on peut qualifier de peu orthodoxe, Pampa va enquêter en pleine tempête de neige et découvrir les étranges secrets de cette petite communauté...
    Entre Fargo et Twin Peaks, Ricardo Romero nous mène dans un territoire au plus profond de l'Amérique où nos tragédies se font insignifiantes devant l'immensité de la nature.

  • 1977

    Guillermo Saccomanno

    Buenos Aires, 1977. La dictature argentine mène sa "? guerre sale ? " ? : toutes les nuits, des escadrons de la mort abattent des militants ou les emmènent vers une destination inconnue. Professeur de littérature, Gómez tâche de faire profil bas alors que le nombre de disparus grandit autour de lui. Jusqu'au jour où l'un de ses élèves, Estéban, est raflé dans sa salle de classe même. Rongé par l'insomnie et la paranoïa, Gómez passe ses nuits dans des bars interlopes en quête d'aventures avec des hommes de passage.
    Il va jusqu'à entamer une relation trouble et violente avec un policier qui l'effraie autant qu'il le fascine. Mais son conflit intérieur entre morale et survie va devenir intenable quand un jeune couple de dissidents se réfugie chez lui. Dans 1977, Guillermo Saccomanno nous rappelle que l'Histoire se répète, et que les avertissements du passé sont rarement entendus. Traduit de l'espagnol (Argentine) par Michèle Guillemont.

  • Taxi

    Carlos Zanón

    • Asphalte
    • 6 September 2018

    « Il faut qu'on parle », annonce un matin Lola à son mari Sandino, chauffeur de taxi. « Ce soir, à mon retour », répond celui-ci avant de se laisser absorber par la ville. Et il ne rentre pas, entamant une odyssée de sept jours et six nuits, s'abrutissant de travail pour éviter cette discussion fatidique, car il le sait : sa femme, lasse de ses infidélités, veut le quitter.

    Sandino parcourt Barcelone, ses quartiers, ses rues, chargeant client après client, tous pénitents dans son taxi transformé en confessionnal. Histoires, conversations, mensonges, fantômes du passé, collègues, amis, maîtresses : au fil des heures et de l'insomnie, tout se mélange dans la tête du chauffeur, qui ne demande qu'à devenir quelqu'un de meilleur. Dans cette fuite vers l'avant, Sandino tâche de venir en aide à sa collègue Sofía et à son ami Ahmed, mais ce faisant, c'est lui-même qu'il va mettre en danger.

  • « Non à Bruxelles ! », « La faute de Bruxelles ? », « Les dernières décisions de Bruxelles ». Tant d'expressions galvaudées par les politiciens, les éditorialistes et la presse. Mais de quelle Bruxelles parle-t-on ? Qui connaît les multiples visages de ce millefeuille surréaliste où se croisent au quotidien des dizaines de cultures ? Assurément les treize auteurs de ce recueil. Stars du polar ou jeunes plumes prometteuses, scénaristes de bande dessinée ou journalistes, tous ont Bruxelles dans le coeur et vous entraîneront de kabberdouch en stamcafés dans les rues et quartiers où ils vivent. Bienvenue dans les méandres du Palais de justice ou dans les serres du Palais royal. Welkom dans les Marolles et rue d'Aerschot. Willkommen parvis de Saint-Gilles et boulevard Reyers.
    Avec des textes de Barbara Abel, Ayerdhal, Émilie de Béco, Paul Colize, Jean-Luc Cornette, Patrick Delperdange, Sara Doke, Kenan Görgün, Edgar Kosma, Katia Lanero Zamora, Nadine Monfils, Alfredo Noriega, Bob van Laerhoven.

    Michel Dufranne est né en 1970 à Bruxelles. Il est journaliste à la RTBF, spécialisé dans les « mauvais genres », et scénariste de bandes dessinées. Sa dernière publication en date est Journal d'une Femen (Le Lombard), dessiné par Séverine Lefebvre.

  • Une ville grise et jamais nommée, baignée par les pluies acides, survolée par des hélicoptères menaçants. Des hordes d'affamés dorment sur les trottoirs et des chiens clonés rôdent dans les rues. Tous les matins, une armée de travailleurs en col blanc sort des bouches du métro pour regagner servilement leur bureau. Parmi eux, un employé, l'employé, est prêt comme les autres à toutes les humiliations pour conserver son travail...
    Jusqu'au jour où il tombe amoureux et commence à rêver de devenir un autre. De quoi peut se rendre capable un homme qui s'accroche à son rêve ?? L'Employé est une dystopie glaçante, empreinte d'une sombre poésie. Son narrateur assoiffé d'amour évolue dans un univers qui évoque autant J. G. Ballard que le Terry Gilliam de Brazil. Préface de Rodrigo Fresán. Traduit de l'espagnol (Argentine) par Michèle Guillemont.
    "Etonnant et oppressant". Livres Hebdo "? Avec sa prose décharnée et médullaire, sa trame impitoyable et sombre, admirable à tous égards, L'Employé est la meilleure porte d'entrée à la nuit obscure de l'âme de l'univers saccomannien". Rodrigo Fresán

  • Tant de chiens

    Boris Quercia

    Encore une mauvaise période pour Santiago Quiñones, flic à Santiago du Chili. Son partenaire Jiménez vient de mourir au cours d'une fusillade avec des narcotrafiquants. Pire encore, le défunt semble avoir été mêlé à des histoires peu claires, et il avait les Affaires internes sur le dos. Il était également lié à une « association de divulgation philosophique » aux allures de secte, la Nouvelle Lumière.
    Interrogé par les Affaires internes, Santiago a du mal à croire ce qu'on lui dit de Jiménez. En se rendant à la Nouvelle Lumière, par curiosité autant que par désouvrement, il tombe sur la jeune Yesenia, qu'il connaît bien. Tous deux ont grandi dans le même quartier, puis leurs chemins se sont séparés. Entretemps, Yesenia a connu l'enfer : elle raconte à Santiago avoir été séquestrée et violée par son beau-père. Depuis, elle ne vit plus que pour une seule chose, et elle va demander à Santiago de l'aider, au nom de leur amitié passée : il s'agit d'abattre son bourreau.

  • Arjun Clarkson, immigré indien modèle, travaille à New York dans la publicité digitale. Après avoir poignardé une ancienne collègue, il a l'idée de faire croire à l'existence d'un tueur en série chassant ses proies sur les réseaux sociaux. Cela implique de se trouver d'autres victimes mais, pour le jeune homme, c'est l'occasion rêvée de se venger de tous ceux qui se sont moqués de lui. Au fil des meurtres, la rumeur d'un assassin rôdant sur Internet va semer la panique sur la toile...

empty