Seuil

  • Téhéran, de nos jours.-- Comment un garçon et une fille peuvent-ils se rencontrer et vivre une histoire d'amour alors que la République islamique a instauré une rigoureuse séparation des sexes, aussi bien dans la rue et dans les jardins publics que dans les bibliothèques ?-- Comment publier un roman d'amour, alors que l'impitoyable censeur pourchasse non seulement toute prétendue incitation à la contre-révolution mais la moindre allusion érotique ?Sara et Dara s'aiment par messages codés inscrits dans des livres empruntés à la bibliothèque, par téléphone ou ordinateur interposé et au cours de promenades dans les rues en jouant à cache-cache avec les miliciens de la campagne contre la Corruption sociale.Au fait de toutes les théories littéraires, Shariar Mandanipour rédige sous nos yeux un poignant roman d'amour " postmoderne ", à la fois réaliste et fantastique, placé sous l'égide des grands poètes persans, des écrivains et des cinéastes occidentaux. Dans des apartés marqués par la dérision et l'autodérision, il nous révèle les difficultés auxquelles est confronté un romancier iranien contemporain qui écrit sous l'oeil intériorisé du censeur.En censurant un roman d'amour iranien réconcilie Le Procès de Kafka et de Welles, La Ferme des animaux d'Orwell, le Journal des Faux-monnayeurs de Gide et les Contes des Mille et Une Nuits.

  • Avant de s'engager dans l'armée iranienne pour combattre l'ennemi irakien, Amir Yamini était un playboy, qui passait le plus clair de son temps à séduire les femmes et exaspérer sa très pieuse famille. Cinq ans plus tard, sa mère et sa soeur le retrouvent, amputé de son bras gauche, dans un hôpital psychiatrique pour soldats traumatisés. Quasi amnésique, Amir est hanté par la vision d'une mystérieuse femme sans visage, au front orné d'un croissant de lune.

    De retour à Téhéran, le fils prodigue est tour à tour salué comme un martyr de la Révolution islamique et confiné dans sa chambre comme un fou dangereux. Avec la complicité de sa soeur, il s'évade en escaladant le mur de leur jardin et repart sur le champ de bataille à la recherche de celle qu'il surnomme « Front de lune », accompagné dans ce périple au fil de la mémoire par deux scribes perchés sur ses épaules - l'ange de la vertu et l'ange du péché - qui consignent depuis toujours son histoire.

    Avec cette épopée amoureuse, guerrière et poétique d'une inventivité exubérante, porteuse d'un regard subtil sur la société iranienne contemporaine et empreinte d'une sensualité tout droit héritée de la grande tradition des contes persans, le grand romancier iranien Shahriar Mandanipour signe une oeuvre forte, envoûtante et pleine d'humanité.

empty