Littérature traduite

  • Si le Japon est connu comme un pays de fine gastronomie, sa littérature porte elle aussi très haut l'acte de manger et de boire. Qu'est-ce qu'on mange dans les romans japonais ! Parfois merveilleusement, parfois terriblement, et ainsi font leurs auteurs, Kôzaburô Arashiyama, Osamu Dazai, Rosanjin Kitaôji, Shiki Masaoka, Kenji Miyazawa, Kafû Nagai, Kanoko Okamoto, Jun'ichirô Tanizaki...
    Du xiie siècle à nos jours, dix gourmets littéraires vous racontent leur histoire de cuisine, joliment illustrée.

  • Manger fantôme

    Ryoko Sekiguchi

    Tout aliment s'associe trois qualifications, comme les humains : une substance, un nom, une provenance.
    Pourtant, il n'est pas rare que nous soyons amenés à consommer des nourritures auxquelles l'un de ces attributs fait défaut; c'est "l'alimentation vaporeuse". Manger des nuages, la brume, la transparence...
    Dans un style tout à la fois poétique et humoristique, émaillé de textes insolites, l'auteur nous conduit peu à peu vers des horizons plus inquiétants, pour parvenir jusqu'à ce monde qui "mange fantôme", cette évidence, pour ne pas la nommer, qui s'est imposée à nous depuis le 11 mars 2011.

  • L'astringent

    Ryoko Sekiguchi

    Qu'est-ce que l'astringent ? En France, le mot reste largement méconnu.
    Au Japon, il connaît une amplitude surprenante. On parlera ainsi d'un "homme astringent" ou de "couleurs astringentes" pour évoquer le bon goût, un certain raffinement.
    Comment expliquer une telle variété de l'univers astringent ?
    Pour le découvrir, l'auteur nous convie à un parcours éclairé entre l'Orient et l'Occident, qui, du haïku à l'artisanat de l'astringent de kaki, nous introduit à l'étonnante richesse d'un "goût", tant esthétique que gustatif.

  • Si un poète écrit sur une catastrophe à la veille d'un événement désastreux, ce n'est pas un hasard.
    Si le récit d'une catastrophe débute immanquablement par la veille, ce n'est pas un hasard. Chronique tenue du 10 mars au 30 avril 2011, sur la superposition des images, la mémoire des villes, le hasard, la temporalité de la description et les noms propres qui surgissent, fantomatiques, lors d'une catastrophe.

empty