Manuela

  • Pour une éducation non-sexiste des filles et des garçons.

    Comment permettre à ses enfants de choisir librement une activité sportive ou artistique ? Que faire face à une maîtresse qui enchaîne les stéréotypes sexistes ? L'égalité passe-t-elle aussi par les vêtements et les jouets ?
    En partant de situations auxquelles sont confrontés tous les parents - dès la grossesse -, Amandine Hancewicz et Manuela Spinelli, spécialistes des questions d'égalité entre les femmes et les hommes, décortiquent les stéréotypes et injonctions auxquels les enfants sont soumis·es. À travers ce livre instructif et engagé, elles ouvrent la réflexion sur ce qu'on juge « normal » par convention sociale, et appellent à des changements structurels, tel que l'allongement du congé paternité. Et si sortir des clichés permettait d'offrir plus d'égalité et surtout plus de bonheur à nos enfants ?

    Une invitation au dialogue, à la réflexion et à la remise en question des rôles genrés que la société nous impose. Libérateur !

  • Merveilleuses fables

    Manuela Adreani

    • Kimane
    • 27 September 2018

    Des fables amusantes, parfois cruelles, des plus connues aux plus surprenantes, pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre intemporelle du célèbre fabuliste antique.

    Superbement mises en scène par les illustrations de Manuela Adreani, ces histoires révèlent les petits et grands défauts des hommes.

    Les enfants ne se lasseront pas de ces récits distrayants et de la morale qu'ils expriment.
    Un beau livre à offrir, avec une couverture molletonnée, que les enfants auront du plaisir à lire et relire.

  • Les mendiants terribles ont pris le pouvoir. Du monde passé, il ne reste plus grand-chose. Il n'y a plus d'électricité, des oiseaux à taille humaine se mêlent aux survivants. Les immeubles tombent en ruine et les rues sont vides.

    Accompagnée de sa fidèle chienne Loka et avec l'aide de Myriam Agazaki, mi-sorcière mi-voyante, Kree essaie d'oublier ses existences antérieures et de ne pas sombrer dans un nouveau cauchemar.

    Portée par un puissant souffle romanesque, Manuela Draeger poursuit dans ce nouveau roman l'élaboration d'un univers unique en son genre.

  • JE TRACE, J'EFFACE ; l'aquarium Nouv.

    Ce cahier d'activités qui a pour thème un aquarium séduira les jeunes enfants et leur procurera l'entraînement indispensable pour apprendre à manier le stylo et en obtenir le résultat souhaité. Parmi les nombreux jeux proposés, ils trouveront des dessins à réaliser en suivant les pointillés, des labyrinthes, des jeux des différences, des points à relier... Le cahier est fourni avec un feutre pour écrire et dessiner facilement sur les pages nettoyables, tout effacer et puis recommencer.

  • Le troisième livre de cette série sur la création et le dessin de mode met sous le feu des projecteurs les accessoires de mode les plus appréciés : chaussures, sacs, ceintures, chapeaux, gants et lunettes. Brillamment illustré par Manuela Brambatti, membre incontournable de la maison de couture Gianni Versace depuis près de trente ans, et réalisé en collaboration avec le styliste Fabio Menconi (designer senior pour Escada et Armani, entre autres), cet ouvrage guide le lecteur à travers les accessoires les plus iconiques du monde de la mode, tout en donnant des informations pratiques et des conseils techniques pour les dessiner. Partant de la création du dessin de base jusqu'à l'utilisation de la couleur, la façon dont les techniques sont présentées incite le lecteur à expérimenter ce qu'il a appris. Il fournit également des renseignements détaillés sur la façon d'appréhender une large gamme de matériaux, de surfaces et de motifs - par exemple, les peaux, les fibres naturelles, la laine et les imprimés - et suggère des astuces pour trouver l'inspiration. En outre, il présente des exemples de transformations de modèles et retrace l'évolution des accessoires au fil du temps. Bref, il s'agit d'un ouvrage complet, structuré et systématique, qui s'adresse aux professionnels, aux étudiants et à tous ceux qui veulent se lancer dans la création et le dessin des accessoires de mode.

  • On connaît l'histoire, on sait comment elle va finir et pourtant le plaisir est toujours le même. Tel est le pouvoir des classiques, des contes de Grimm qui ne vieilliront jamais même à l'heure des portables et des Playstation. Que dire des illustrations de Manuela Adreani ? Epurées, d'une grande poésie, d'un trait presque zen, des détails d'une délicatesse extraordinaire. On l'aura compris, un petit trésor à ne pas se laisser échapper. Un régal de lecture à partager avec ses enfants. Histoire de se laisser bercer...

  • Adam et Ève, Abraham et Isaac, Joseph et tant d'autres protagonistes de l'Ancien Testament. Des aventures extraordinaires de promesses rompues et maintenues, d'erreurs, de repentir, de pardon et, au final, de confiance et d'amour. Des histoires d'une grande richesse pleines d'enseignements adaptées à un public jeune pour qui Manuela Adreani, grande artiste de renommée mondiale, a su interpréter chaque scène à travers de touchantes et délicates illustrations. La sensibilité du trait, la recherche du détail, les personnages aux élégantes silhouettes transporteront les jeunes lecteurs au coeur même de cette histoire qui n'a de cesse de surprendre et de fasciner.

  • Aviez-vous déjà repéré tout ce qui dans la nature se fait des câlins ? Il fallait le regard candide de ce Petit Ours, qui se promène avec son papa et s'étonne d'une fleur aux pétales serrés autour du coeur, comme prêts à s'embrasser. Papa Ours ouvre alors un amusant inventaire de tous les câlins du monde : la mer qui embrasse la côte, l'obscurité qui enlace la lune, la neige qui entoure les branches, les abeilles qui embrassent les fleurs pour fabriquer du bon miel ou les yeux qui se câlinent en un chaleureux regard... Toutes ses évocations parlent à l'ourson, qui sait fort bien que lui aussi est né d'un câlin ! D'ailleurs, il en voudrait un tout de suite, de câlin, car ça fait du bien dans ce monde peu rassurant ! Un monde que l'on peut même rêver de changer en câlinant de belles idées...

  • Nuevo vamos allá ; espagnol ; 6e ; manuel-cahier d'activités Nouv.

    Le manuel-cahier d'activités tout en un qui favorise l'autonomie de l'élève: Facile à prendre en main et personnalisableUne grande variété de documents authentiques, culturels et actuels issus du monde hispanophone et un fil rouge autour des fêtesDes chansons et des activités courtes, ludiques et motivantes pour écouter, comprendre, bien prononcer et échangerDes outils de réinvestissement variés et innovants: nombreux exercices, projets à faire en duo ou en groupe, Juegos TICE...

  • Une méthode concrète et accessible pour vous permettre de comprendre, écrire et surtout parler un portugais actuel et courant. Une méthode conviviale pour un apprentissage autonome : une introduction progressive des notions et termes nouveaux (conseils, explications grammaticales simples et exercices de difficulté croissante) ; des révisions systématiques des notions abordées dans les chapitres précédents pour consolider vos acquis et faciliter la mémorisation ; des exercices avec corrigés et des autoévaluations régulières pour pouvoir mesurer vos progrès et vous exprimer peu à peu avec plus d'assurance ; des sections et exercices relativement indépendants les uns des autres pour vous permettre d'organiser votre travail selon vos disponibilités.
    Une pédagogie originale et motivante : un apprentissage étroitement lié à vos besoins immédiats : dialogues vivants, mises en situation concrètes, exercices variés basés sur des documents authentiques ; des informations culturelles pour entretenir votre curiosité ; des activités interactives (mots croisés, QCM, phrases à trous) pour vous placer dans des situations réelles de communication.

  • Plus encore lorsqu'elles sont interprétées par le trait sensible et délicat de Manuela Adreani, illustratrice de renommée internationale. À la fois simples et raffinées, ces saynètes intemporelles raviront petits et grands. Ces derniers souriront devant les allusions critiques et ironiques du pouvoir et de la société. Les jeunes lecteurs se divertiront en découvrant des rimes donnant corps et voix à d'irrésistibles animaux parlants et à des hommes tantôt futés, tantôt stupides et orgueilleux, sincères ou menteurs mais toujours si drôles. Illustrées dans un style charmant et confortant et racontées dans une langue simple et actuelle, ces aventures conquerront les enfants tout en leur dévoilant avec le sourire de grandes vérités sur la nature humaine.

  • - Une fillette envoie un bisou de son balcon comme on lance un avion en papier. Il est pour sa grand-mère... qui le passe au grand-père qui l'offre à son frère...
    - Le vieil oncle rencontre une cousine devenue hôtesse de l'air qui déposera à son tour le bisou sur le front de son fils endormi...
    - Le bisou voyage alors dans les rêves de l'enfant, un oiseau s'en saisit, le fait rebondir sur les étoiles et, de marin amoureux en fiancée mélancolique, voilà le baiser qui atterrit... sur un beau gros chien !
    - Une puce sursaute, tout étonnée qu'un bisou lui soit destiné...
    - En fin d'album, cette cascade de bisous revient bien sûr à la petite fille sur son balcon... Une balade délicieuse à lire à deux.

  • Ce matin là, le vent ne cessait de souffler. Les bourrasques, chargées de sable du désert, faisaient claquer les volets de la maison abandonnée, à la sortie de la ville. Couverte de poussière, Eddie possédait une impressionnante collection d'étiquettes, marquant la succession sans fin de locataires. Sans fin, pas tout à fait car voilà des mois que la maison n'était plus habitée. Le petit drapeau rouge d'Eddie était en berne et les journées étaient longues. Eddie s'ennuyait. Pire, elle se désespérait de ne pas être utile.
    Le jour où ses vis tombèrent, Eddie s'en alla, à la recherche de nouvelles étiquettes et d'elle-même.

  • En face de la maison de Shiro, il y a cet homme qui sort chaque jour avec son vélo. Shiro découvre qu'il est conteur de kamishibaïs, ces petits théâtres de papier que l'on utilise au Japon pour raconter. Enfant, Shiro vient fidèlement écouter ses histoires...

  • « Miroir, mon beau miroir, quelle est la plus belle de tout le pays? » Retrouvez les célèbres personnages de Blanche-Neige, des sept nains et de la méchante sorcière et replongez au coeur du royaume imaginaire des frères Grimm.
    Basé sur l'histoire originale des frères Grimm, ce conte est illustré avec magie et sensibilité par l'artiste Manuela Adreani.

  • Réalisé à la fi n du dix-huitième siècle par Itô Jakuchû, l'un des « Excentriques » de Kyôto, ce recueil de peintures utilise une technique originale à l'expressivité particulièrement puissante.
    Connue sous le nom de taku hanga , elle s'inspire de la pratique chinoise de l'estampage. Sur un fond d'un noir profond, fl eurs, plantes, insectes, animaux se détachent en blanc, selon les lignes d'un tracé d'une énergie et d'une intensité saisissantes. Ces images en négatif, au titre évocateur de Fleurs précieuses du jardin mystérieux , n'étaient pas destinées au grand public mais réservées à un cercle restreint d'amis lettrés. Leur singulière précision, leur pouvoir de suggestion, sur ce noir à la profondeur soyeuse, presque magnétique, subjuguent par leur extraordinaire modernité.

  • Ce cahier d'activités qui a pour thème les animaux séduira les jeunes enfants et leur procurera l'entraînement indispensable pour apprendre à manier le stylo. Parmi les nombreux jeux proposés, ils trouveront des dessins à réaliser en suivant les pointillés, des labyrinthes, des jeux des différences, des points à relier... Le cahier est fourni avec un feutre pour écrire et dessiner facilement sur les pages nettoyables, tout effacer et puis recommencer.

    Dès 3 ans / 24 pages / 276 x 216 mm ;

  • Matteo déteste se laver : l'eau, c'est pas son truc, il préférerait même être fait prisonnier par les indiens pour peu que ce soit au milieu du désert.
    Tous les jours sa maman se bat pour lui faire prendre son bain, alors que c'est absurde : il se salit immédiatement après ! Toutes les stratégies sont bonnes pour retarder le moment fatidique : prolonger le temps du déshabillage, feindre la maladie, rester coincé sur les toilettes.
    Aujourd'hui le pire se profile : une douche, l'horreur ultime ! Mais, oh! surprise, quelque chose de nouveau se produit dans le secret de la cabine. De drôles de créatures assaillent Matteo. Des bestioles rigolotes qui le gratouillent, le mordillent, le chatouillent, se repaissent des saletés de sa peau. Des Mange-taches, des Aspire-prouts, des Parfumines qui font tant rire Matteo que sa maman n'arrive plus à le faire sortir de la douche ! Tout joyeux et récuré de frais, le petit garçon sort de la salle de bain - et se précipite dans le jardin pour déterrer le canard en plastique qu'il y avait enfoui.
    Le voilà à nouveau tout crotté...
    Youpi !

  • L'herbier de Manuela Draeger" Rappelons, comme c'est l'usage, les principes formels auxquels toute Shaggå doit obéir : sept séquences rigoureusement comparables en volume et en intention ; un sujet qui privilégie l'incertitude, qui ne règle pas la question de l'action, accumule les ambigüités concernant les motifs de la prise de parole, l'identité et le statut du ou des auteurs ; et un parti-pris de détachement, d'intemporalité, de tranquillité poétique et même d'inertie. "Les trois Shaggå qui composent ce livre sont des sortes de réquisitoires poétiques, en forme d'inventaires et de légendes. Dans la " Shaggå de la voix et des herbes ", sept prisonnières prennent successivement la parole du fond de leur geôle pour articuler chacune 111 appellations d'herbes, leur rendant ainsi un hommage qui les amène à parcourir mentalement la steppe et apaise leur souffrances. Ce sont deux femmes violées et battues à mort par leurs gardiens, les valets du pouvoir militaro-industriel, qui se relayent dans la " Shaggå du golem presque éternel " pour évoquer le folklore religieux de l'Europe centrale et faire revivre une figure traditionnelle du golem, un prétexte à exorciser la violence à laquelle leur corps a été soumis, les blessures les plus intimes qui ont été infligées à leur chair. La " Shaggå de la révolte des humbles simples " est l'oeuvre d'un comité de soutien qui a décidé de nommer - afin d'imposer leur respect et leur reconnaissance - les ivraies inconnues qui exhalent l'odeur des saisons.Le discours de ces femmes, brisé mille fois, devient un intarissable flot poétique. Qu'elles soient vivantes ou disparues, toutes témoignent de la violence des hommes et inventent des formes littéraires pour exprimer leur rupture avec le monde qui les entoure.

  • Voici l'incroyable aventure de Pinocchio, la marionnette qui a enchanté tant de jeunes lecteurs à travers le monde. Elle est enrichie d'illustrations magnifiques mettant en lumière toute la magie et la poésie de ce classique intemporel.

  • Derrière la ville, prisonnière de la grisaille de ses fumées et de ses volets fermés, derrière la zone, triste étendue de terre et de houille, à l'ombre d'un bosquet, elle se tient là, sans porte ni volets. Toute cabossée, toute effritée, avec un air penché, on sent bien qu'elle a bien voyagé.
    Pourtant ce qu'elle est coquette , cette caralotte douillette, coiffée de lampions aux couleurs de fête et au parfum de galette. C'est grâce à Margaux et à ses pinceaux. Elle y retape les rêves oubliés par les hommes devenus trop grands pour leurs rêves d'enfants. Et elle les confie aux enfants qu'on a forcés à devenir grands. Mais, un jour de distribution, le coeur de Margaux chavire, désarçonné. Dans la foule, un beau marin donne lui aussi des rêves, sans compter. Ce sont les siens, il en a plein. Mais incapable d'en choisir un, il préfère les offrir tous à ceux qui n'ont rien. Et pourtant, tapi au fond de lui, un vieux rêve lui fait prendre la mer. De chagrin, la douce Margaux en oublie ses rêves et sa caralotte. Mais les enfants qu'elle a aidés ne l'ont pas oubliée et ils viennent lui offrir leurs rêves retapés. Alors le coeur de Margaux se réveille et, ses pinceaux à la main, elle peint la ville et en fait un arc-en-ciel de bleu lavande et de violet lilas. Et quand le marin revient, Margaux l'invite dans son monde de couleurs et ensemble, dans leur caralotte, ils continuent à retaper les rêves oubliés.

  • Alice, qui voit passer le Lapin Blanc, se lance à sa poursuite, puis tombe dans un trou qui s'avère être un passage vers un monde extraordinaire, un monde où les lois de la physique sont remplacées par celles de l'imaginaire, merveilleusement mis en images par des illustrations qui portent toute la magie du Pays des merveilles.

empty