martine gross

  • Mariage pour tous, PMA, GPA... l'homoparentalité est régulièrement placée au coeur des débats. Remettant en cause la composition traditionnelle de la famille, elle suscite des réactions passionnelles, terreau fertile pour les idées reçues : « Un enfant a absolument besoin d'un papa et d'une maman », « On n'a pas assez de recul », « Un couple d'hommes ne saura pas s'y prendre pour élever un enfant », « Les parents homosexuels ne transmettent pas les mêmes valeurs à leurs enfants », « Les enfants risquent de souffrir du regard porté sur l'homosexualité de leurs parents »...
    Devant l'importance des enjeux pour les parents comme pour les enfants, il est essentiel d'apporter un éclairage précis et distancié sur ce qui s'apparente encore pour beaucoup à un tabou.

  • Les homosexuels peuvent-ils fonder une famille ? l'homoparentalité fait l'objet de bien des débats : pour certains, elle nuirait aux enfants, ébranlerait les fondements de la société, perturberait l'ordre social.
    Mais regarde-t-on les familles homoparentales existantes, les enfants qui y naissent et y grandissent ? en faisant le point sur le droit français et européen, sur les études publiées en france et à l'étranger, sur les positions des psychanalystes autour de cette question et sur les revendications des associations militantes, cet ouvrage interroge notre conception de la famille, de la filiation, entre lien biologique et liens électifs d'engagements d'adultes auprès d'enfants.

  • Choisir la paternite gay

    Martine Gross

    • Eres
    • 26 January 2012

    L'originalité de cette recherche est d'explorer les motivations, le parcours, le vécu d'hommes devenus pères (ou désireux de le devenir) dans un contexte homoparental. Beaucoup se sont tournés vers la coparentalité. Quelques-uns vers l'adoption. En choisissant la gestation pour autrui, ils se trouvent confrontés à des questions totalement inédites. Fondé sur les témoignages de ces nouveaux pères recueillis lors de longs entretiens, l'ouvrage rend compte de la partition originale qu'ils ont en partie improvisée, repensée au long du parcours, parfois réévaluée avec l'arrivée de l'enfant. Ces parents hors norme interrogent la société sur la parenté, la parentalité, la place du lien biologique dans l'enfantement, la diversité des projets parentaux, la démultiplication des modalités d'enfantement, le « vivre ensemble » dans un monde marqué du sceau de la parenté plurielle.

    Martine Gross est ingénieure de recherche en sciences sociales au CEIFR (CNRS). Ses recherches ont notamment porté sur les relations intergénérationnelles, la transmission des identités religieuses, la désignation des liens dans les familles homoparentales, le désir d'enfant chez les gays et les lesbiennes.
    Martine Gross est ingénieure de recherche en sciences sociales au CNRS.
    Elle a consacré une grande partie de ses travaux à l'homoparentalité. Elle travaille également sur le vécu d'une double dimension identitaire : homosexualité et religion.

  • Depuis la montée des revendications identitaires gays et lesbiennes, l'idée que le christianisme, le judaïsme ou l'islam puisse tenir un discours autre que négatif sur l'homosexualité étaient a priori impensable. Pourtant depuis plusieurs décennies, d'abord dans le monde anglo-saxon puis dans des pays comme la France, on observe des évolutions au sein des confessions chrétiennes, musulmanes et juives sur la question de l'homosexualité. Cet ouvrage collectif donne un aperçu des différents niveaux sur lesquels s'opère l'avènement d'une nouvelle place donnée aux homosexuels dans les traditions monothéistes : identitaire, doctrinal, herméneutique, historiographique et liturgique.

  • Les enfants qui grandissent dans un foyer homosexuel sont-ils heureux et équilibrés ? Risquent-ils de souffrir du regard de la société, à l’école par exemple ? Cela fait-il une différence pour un enfant d’être élevé par deux hommes ou par deux femmes ? Cet enfant aura-t-il des difficultés à construire son identité sexuelle ? Qu’en est-il aujourd’hui du droit de la famille oeFortes de leur légitimité et de leur expérience de terrain, Martine Gross et Edwige Antier sont régulièrement sollicitées pour intervenir sur le sujet. Désireuses d’informer le lecteur sur la réalité de ces situations familiales, elles ont décidé d’écrire ce livre. Au cours de ce dialogue, vif et richement documenté, ce sont deux conceptions de la famille qui s’affrontent, deux façons de penser la parentalité, à travers un certain nombre de questions concrètes. À l’heure où l’ouverture du mariage aux homosexuels semble sur le point de rentrer dans les mœurs, mais où l'hostilité à l’adoption par des couples du même sexe reste encore majoritaire dans notre pays, ce livre apporte un éclairage précieux. Signe de l’évolution de notre société, la question de l’homoparentalité est aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

  • Les chercheurs en sciences sociales ne prennent généralement pas en compte le facteur religieux lorsqu'ils analysent les transformations des formes familiales. La démarche novatrice du présent ouvrage réside dans la mise en relation systématique du religieux et de la parenté en explorant les représentations sociales, les normes et les pratiques des acteurs pris entre normes religieuses et mutations contemporaines de la famille.

  • Placée sur le devant de la scène lors des débats sur le mariage homosexuel, l'homoparentalité dérange.
    Remettant en cause la composition traditionnelle de la famille, elle suscite des réactions passionnelles, terreau fertiles pour les idées reçues : « Les parents homosexuels ne transmettent pas les mêmes valeurs à leurs enfants », « Un enfant a absolument besoin d'un papa et d'une maman », « On n'a pas assez de recul », « Être homosexuel ou être parent, il faut choisir », « Un couple d'hommes ne saura pas s'y prendre pour élever un enfant »...
    Devant l'importance des enjeux pour les parents comme pour les enfants, il est essentiel d'apporter un éclairage précis et distancié sur ce qui s'apparente encore pour beaucoup à un tabou.
    Cet ouvrage est la 2e édition actualisée et augmentée de l'édition de poche vendue à 1 800 ex.

  • La société connaît de profondes mutations dans le champ familial. Les modes d'établissement de la filiation sont confrontés à de nouvelles pratiques comme l'aide médicale à la procréation ou la gestation pour autrui. Face à la demande sociale, la question de la prise en compte des réalités nouvelles, tout en garantissant le respect des personnes et la sécurisation des nouvelles situations sociales, se pose au droit et nourrit les débats. Cet ouvrage propose deux points de vue opposés, celui d'une sociologue et celui d'une juriste, afin de tenter d'éclairer les différents aspects du débat. Il fait opportunément le point sur les avancées et les manques de la loi française en la matière et propose des comparaisons internationales et des modalités concrètes d'évolution, alors qu'une loi sur la famille est prévue.

  • Les homosexuels peuvent-ils fonder une famille et être des parents comme les autres ?
    Reconnaître juridiquement l'homoparentalité risque-t-il d'ébranler l'ordre social ?
    Les détracteurs de l'homoparentalité ont évoqué trois arguments : l'intérêt de l'enfant, l'ordre social et l'idée que les revendications homoparentales seraient communautaristes et donc contraires à la République. Depuis les débats du Pacs, les mentalités évoluent très rapidement.
    En 2011, est née l'Association des familles homoparentales. Le souhait d'offrir à tous les enfants un même système de parenté semble trouver des solutions qui paraissaient encore inaccessibles il y a dix ans. La reconnaissance juridique de liens qui ne seraient plus fondés sur le sang partagé mais sur l'engagement parental n'est peut-être plus si lointaine.
    Voici donc une nouvelle édition entièrement remise à jour du livre de Martine Gross qui fait le tour de ces questions - le droit en France, les études publiées, les positions des psys, les revendications des associations militantes - et de tout ce que doivent savoir les homosexuels qui souhaitent devenir parents.

    Indisponible
  • " bourdieu avait déjà considéré que la famille, loin d'être une "donnée immédiate de la réalité sociale" était en fait "un instrument de construction de cette réalité".
    Quelle signification donner alors au présent ouvrage consacré aux familles homoparentales ? il y a dans cet intitulé l'expression d'une revendication qui a pris toute sa force au cours des dernières décennies : celle de pouvoir être parent et homosexuel, cette revendication étant indissociable de l'aspiration à constituer une famille comme les autres. c'est bien dans ce mouvement que s'inscrit cet ouvrage, militant au meilleur sens du terme.
    L'objectif est en effet l'existence dans l'espace public d'un fait social dans toute sa complexité, c'est-à-dire avec la volonté d'un traitement raisonnable (au sens de faire appel à la raison) fondé sur un recours intensif aux sciences de l'homme. distinguer la procréation de la sexualité et considérer que le couple conjugal et parental peut ne pas être fondé sur la différence des sexes, ceci tout en revendiquant le droit au label "famille", c'est consacrer le fait que la famille ne s'impose plus aux individus comme une institution immuable à laquelle il n'ont comme choix que celui de s'ajuster ; ils se donnent désormais le droit de concevoir l'organisation de leur univers privé en fonction de leurs propres aspirations et en référence à des valeurs qui prétendent relever tout autant de l'intérêt général que de celui des enfants éventuellement concernés.
    " jacques commaille. rendant compte des études théoriques sur la parenté et des recherches sociologiques, ethnologiques, anthropologiques, juridiques et cliniques sur les familles homoparentales et leurs enfants, cette nouvelle édition, revue, mise à jour et augmentée, constitue une référence incontournable pour aborder les interrogations suscitées aujourd'hui par la très controversée question de l'homoparentalité.

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.


  • que doivent savoir les homosexuels qui souhaitent devenir parents ? pour la première fois sont ici traitées une à une toutes les questions pratiques, éthiques, juridiques et psychologiques qu'il convient de se poser.
    en cas de recours à une maternité pour autrui ou à une insémination artificielle, l'enfant pourra-t-il connaître celle ou celui qui a contribué à lui donner la vie ? comment gérer la résidence alternée dans une famille construite en coparentalité ? comment préparer son enfant à affronter le regard de ses camarades parce qu'il appartient à une famille pas comme les autres ? comment protéger les liens qu'il aura tissés avec le parent qui participe tous les jours à son éducation sans avoir de statut légal ?
    grâce aux témoignages de familles homoparentales et de leurs enfants, grâce à l'éclairage d'experts (psychanalystes, sociologues.
    ), les futurs parents pourront envisager concrètement chaque étape de leur projet familial. adoption, maternité pour autrui, insémination artificielle avec donneur ou encore choix d'une co-parentalité, parents ex-hétéros, chaque cas de figure est abordé avec précision. un guide très complet et très pertinent pour les gays et lesbiennes qui ont décidé de fonder une famille, comme pour les citoyens soucieux de connaître la réalité de leur parcours ou désireux d'approfondir leurs propres projets parentaux.
    par son ouverture sur les sujets familiaux actuels, il devrait intéresser tout parent ou futur parent.

  • Martine Camillieri propose une centaine d'activités à partir d'objets que l'on trouve facilement chez soi :
    Pots de yaourts, boîtes de fromage, emballages de shampooing, brochettes, cures-dents, punaises, pinces à linge... Prônant la récupération, l'imagination et la créativité, Le gros livre des petits bricolages permettra de réaliser des décors ou des accessoires pour jouer : l'appartement en kit, la cabane écolo, salle de bain gourmande, villes, skatepark, landeau...
    Au fil des 224 pages de cet ouvrage, l'enfant évoluera à travers trois niveaux de difficultés pour réaliser des bricolages de toutes sortes, guidé par des personnages rigolos.

  • Gros Lion

    Martine Bourre

    Voilà Gros lion.
    Il est féroce quand il a faim.
    Il rugit et tout le monde a très peur.

    Voici la nouvelle série « petite enfance » imaginée Martine Bourre comme un clin d'oeil aux jeux d'enfants et à leurs facultés d'imitation.

  • Le gros livre des petits jardinages Nouv.

  • L' histoire tourne autour de la cabine téléphonique 288, rue Brigal, à Bruxelles, prête à être démantelée par Belgacom. Elle revêt une importance capitale pour l'héroïne du roman, Jacotte Tripatin, pour de multiples raisons. C'est l'histoire d'un cadavre découvert dans la cabine, d'un enlèvement, d'une bande de mafieux russes et d'une ferme avec ses deux habitants, la fermière Iris et son fils, Bébert. Jacotte et Jef, deux seniors retraités, s'ennuient et se voient propulsés dans une enquête pas comme les autres, tout en ne perdant pas de vue leur projet « cabine » à valeur socio-culturelle et l'avenir de Bébert, fort compromis par les circonstances.

    Sur commande
empty