alain bauer

  • Il existe des génies du crime. Des faussaires, délinquants, voleurs, escrocs, dealers, assassins, tellement organisés et inventifs qu'on ne peut se retenir de les traiter de « beaux voyous ».
    La plupart des biographies policières, gendarmiques ou magistrales, font leur part à ce petit moment de nostalgie ou d'émotion devant le souvenir d'une rencontre avec un ou une formidable criminel(le).
    Et il y a les autres. Au masculin, ou au féminin. Seul(e) ou en groupe.
    Tous les autres. Malchanceux, mal organisés. Emotifs. Désorganisés.
    Ou tout simplement idiots.
    Voici les histoires, collectées et vérifiées pour l'essentiel. Et d'autres introuvables, relevant d'autres catégories, qu'on n'a pas pu ne pas conserver.

  • Le livre de la franc-maçonnerie t.2 ; au coeur des loges Nouv.

    De l'équerre au compas.
    Depuis son apparition, il y a plus de trois siècles, la franc-maçonnerie a toujours été un mouvement protéiforme, aux obédiences multiples. Les différentes loges reflètent ces courants. Toutes ne suivent pas le même rite et chacune est porteuse de son propre système de valeurs.
    Ce livre, complémentaire au Livre de la franc-maçonnerie (2019) paru dans la même collection, décrit les principales loges françaises. Quelle est la plus ancienne ? Laquelle accueille des soeurs ? Laquelle est mixte ? Quel rite la Grande Loge de France suitelle ?
    Un guide qui vous fera entrer dans des lieux habituellement fermés au grand public...

  • Société de pensée, ordre initiatique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
    Née au XVIIIe siècle, attachée à des rites et des symboles, la franc-maçonnerie française a aussi fait place à l'esprit des Lumières. Au XIXe siècle, elle s'est impliquée dans la vie du pays, exprimant des conceptions civiques et politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.

  • La Franc-maçonnerie a, entre autres, pour but l'étude de la morale, le perfectionnement de l'homme et de la société. C'est pourquoi en France, depuis plus d'un siècle, les obédiences ont mis en place une procédure dite « questions à l'étude des loges » pour réfléchir collectivement sur des sujets touchant à l'éthique, à la justice sociale, aux libertés et toutes questions visant à améliorer la condition humaine... C'est ainsi que nombre de progrès sociaux ont d'abord fait l'objet de débats dans le secret des loges avant d'être concrétisés dans des textes de loi. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus dans les loges françaises depuis la création de cette procédure. Ainsi apparaît, loin de l'image parfois négative, la facette la plus méconnue de la Franc-maçonnerie : celle d'une société de pensée où, loin du tumulte de la cité, des femmes et des hommes « de bonne volonté » se rassemblent pour penser les conditions d'amélioration de l'humanité, favoriser l'émergence d'un mieux-vivre ensemble et l'évolution de notre société, en ayant comme repères les principes de Liberté, d'Égalité et de Fraternité.

  • Depuis plus de trois siècles, la franc-maçonnerie participe de l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe. Or, elle revendique aussi une identité « profonde », qu'elle refuse de donner à voir au monde « profane ». Comment faire comprendre et concilier cette dimension essentiellement initiatique et celle, plus politique, qui veut changer la société ?
    Cette somme, qui retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, qui décrit les principales loges et donne des clés pour déchiffrer les symboles maçonniques, est le fruit des réflexions croisées de plusieurs auteurs engagés, familiers du monde maçonnique et soucieux de permettre au plus grand nombre de voir la franc-maçonnerie telle qu'elle est.
    Une bible, où vous apprendrez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'univers maçonnique !

  • Depuis plus de trois siècles, la franc-maçonnerie participe de l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe. Elle revendique aussi une identité « profonde » qu'elle refuse de donner à voir au monde « profane ».
    Comment donner à comprendre et concilier cette dimension essentiellement initiatique et celle, plus politique, qui veut changer la société ?
    Cet ouvrage propose une introduction générale à la franc-maçonnerie. Il est le fruit des réflexions croisées de deux spectateurs engagés, familiers du monde maçonnique et curieux de son histoire. Grâce à un regard duel, à la fois empathique et distancié, il offre au lecteur un guide de voyage dans un monde parfois déroutant et éclaire le sens du projet maçonnique.

  • La Franc-maçonnerie offre à ses adeptes un univers de signes, de figures, d'objets ou de mots qui sont tous dotés d'un sens moral ou spirituel. Rien, ou presque, n'est insignifiant dans une loge maçonnique, qu'il s'agisse de sa décoration, de son agencement ou de sa disposition. Il en va de même pour les ornements dont se parent les francs-maçons ou les termes utilisés dans les rituels. Pour autant, la plupart de ces symboles ne sont pas spécifiques à la maçonnerie. Si certains proviennent du métier de maçon (le ciseau, le niveau), d'autres sont astronomiques (soleil, lune), alchimiques (sel, mercure), bibliques (Temple de Salomon), voire à caractère universel comme le triangle ou le cercle.
    D'Abeille à Voûte, du nombre Quinze à la Houppe dentelée, ce lexique est une invitation à découvrir plus de 200 symboles en usage dans la franc-maçonnerie et à les replacer dans leur histoire.

  • Première grande synthèse sur la question depuis quarante ans, cet ouvrage propose à un large public la longue histoire des francs-maçonsdepuis leur arrivée en France jusqu'à nos jours.

    En 2017, la franc-maçonnerie mondiale célèbre le tricentenaire de la fondation, de la première Grande Loge à Londres. Aboutissement d'un processus entamé un siècle plus tôt en Ecosse et en Angleterre, la franc-maçonnerie évolue d'une organisation d'artisans dédiée à l'entraide mutuelle à une institutiondésormaisphilanthropique,qui deviendra bientôtintellectuelleet philosophique.

    Dès 1725, la franc-maçonnerie va commencer en France une nouvelle page de son histoire.
    Célébrant la tolérance et la fraternité tout au long du XVIIIe siècle, elle atteint son apogée sous l'Empire avant de devenir peu à peu le refuge des républicains et de tous ceux qui souhaitent contenir l'influence de l'Église catholique au sein de la société française. Interdite sous l'Occupation, renaissant difficilement après la Libération, elle va se composer jusqu'à nos jours une identité renouvelée.

  • Vous êtes fasciné par la criminologie, la police scientifique et le travail d'enquête ? Cette deuxième édition entièrement mis à jour vous entraîne dans les profondeurs du monde du crime, et vous offre une meilleure compréhension des sombres recoins de l'esprit criminel et des moyens d'action des défenseurs de la loi.

    Vous comprendrez ce qu'est un crime, comment le mesurer, et ses conséquences sur les victimes et la société en général. Vous explorerez les différentes théories qui cherchent à expliquer pourquoi les individus commettent des crimes. Vous identifierez les différents types de crimes, du crime en col blanc au crime organisé ou au terrorisme, l'un des plus grands défis de notre époque. Vous suivrez les policiers pendant qu'ils poursuivent et arrêtent les criminels. En somme, vous découvrirez les véritables motivations du crime, la façon dont la société réagit face à cette menace, et, surtout, les moyens de limiter son expansion.

  • Être franc-maçon, c'est être initié entre autres à un vocabulaire propre à cette institution secrète et en reconnaître les symboles. C'est aussi adhérer à une certaine vision du monde et de la société, s'accorder sur des expressions qui marquent cette communauté de valeurs. D'« équerre » à « hermétisme », de « Jules Ferry » à la « Légende d'Hiram » ou encore « agapes », à travers 100 termes clés regroupés en sept chapitres, ce livre retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, précise les modalités de la vie maçonnique, le sens des symboles, l'organisation institutionnelle, les principales valeurs et les enjeux intellectuels qui lient les maçons. Il nous donne à comprendre les fondamentaux d'une institution singulière, plurielle et finalement mal connue.

  • Si le terrorisme n'est pas un phénomène récent, il interroge notre société avec une acuité nouvelle depuis le 11 septembre 2001. Mais qu'y a-t-il de commun entre les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa et la Bande à Baader ? Au travers des 100 mots choisis, cet ouvrage nous invite à appréhender une réalité complexe et à cerner les multiples facettes du terrorisme en présentant ses principaux courants mais aussi ces figures d'hier et d'aujourd'hui et leurs méthodes.
    Il montre comment, aussi polymorphe soit-il, l'acte terroriste sert toujours à dire autant qu'à tuer : il tue pour dire. Le sang n'est alors que le vecteur d'un message comminatoire, aujourd'hui amplifié par le recours aux techniques les plus modernes de l'information et de la communication.

  • Depuis le 9 septembre 1986, date de la première loi contre le terrorisme, une quinzaine d'autres textes ont été adoptés et les incriminations se sont multipliées. La procédure pénale a également évolué afin de donner aux services spécialisés de la police et de la gendarmerie des moyens d'investigation adaptés et un cadre légal. La loi du 3 juin 2016 confirme la tendance vers la spécialisation d'un droit du terrorisme dérogatoire au droit commun, à mi-chemin entre prévention et répression.

  • Le gastronome rêve-t-il d'abord avec les mots ? En entrant dans un restaurant, c'est bien la lecture du menu qui titille en premier les papilles...
    Certains chefs ont leur produit fétiche, d'autres ont porté une technique culinaire particulière à un degré de perfection inégalé. D'autres encore procèdent par variations autour d'un classique de la gastronomie souvent découvert à l'enfance. À chacun, Alain Bauer et Laurent Plantier ont proposé un mot mijoter, chocolat, garbure, citron, poivre, piano, etc. À travers la sensibilité de chaque chef, critique ou gourmet qui raconte son mot gourmand, s écrit une chronique de la gastronomie actuelle, où la diversité des cultures et des approches culinaires semble composer un accord unique : le goût de l'excellence.

  • L'histoire du Rite français se superpose en grande partie à celle de la maçonnique française, terriblement marquée par l'histoire politique, sociale et religieuse du pays, ayant connu mille aventures et destins plus ou moins contrariés. Fortement inspiré d'Anderson, officiellement fixé entre 1784 et 1786, le Rite français transmet - même s'il a su évoluer au fil des siècles - la plus ancienne tradition maçonnique spéculative.
    Et s'il est essentiellement identifié au Grand Orient de France, il ne saurait s'y réduire. Aujourd'hui, ce sont des dizaines de milliers de Frères et de Soeurs qui appartiennent en France à des loges ou des chapitres du Rite français. En retraçant l'histoire de ce rite, cet ouvrage éclaire ce que peut signifier, au-delà de la variété de leurs conceptions maçonniques et de la diversité des rituels pratiqués, leur commune appartenance au Rite français.

  • Après le succès des Guetteurs, le premier ouvrage sur l'histoire du renseignement par ses chefs, voici Les Protecteurs, une histoire intérieure et intime de la gendarmerie nationale.

    Pour la première fois, une véritable histoire fouillée des origines de la connétablie, sénéchaussée, maréchaussée, gendarmerie, qui retrace la genèse et l'évolution de la plus ancienne force nationale de sécurité.

    Une plongée en profondeur dans la gendarmerie des temps modernes, sortant de l'aimable maréchal des logis-chef Cruchot pour entrer dans le millénaire, le numérique, le 3.0.

    Nouveaux dispositifs, nouvelles méthodes, nouveaux moyens, nouvelle organisation : une gendarmerie qui change, qui évolue, qui se transforme.

    Une gendarmerie modernisée qui fête ses dix ans d'intégration au ministère de l'Intérieur sous les auspices de son nouveau héros, le colonel Beltrame.

    Mais aussi une gendarmerie des héros du quotidien, présente sur tout le territoire, défendant les valeurs et les institutions de la République.

  • Les activités criminelles et les actions des forces de sécurité alimentent au quotidien l'actualité présentée par les médias, les discussions de comptoir comme les séries télévisées : faits divers, actions criminelles, poursuites, recherches, interpellations peuplent notre imaginaire collectif.
    De « violence » à « loi », de « bavure » à « argot », de « procès-verbal » à « garde à vue », de « témoin » à « mandat », cet ouvrage présente 100 mots afin d'aider à une encore plus grande compréhension de cet univers si particulier, dans sa quotidienne complexité.

  • Le Grand Orient de France est à la fois la plus ancienne et la plus importante obédience maçonnique d´Europe continentale. Elle est aussi peut-être la plus atypique. Si sa fidélité aux origines de la franc-maçonnerie et à son texte fondateur (les Obligations de 1723, rédigées par James Anderson) est sans faille, cette obédience plurielle se revendique adogmatique. Elle accueille croyants et non-croyants, pourvu qu´ils n´imposent rien aux autres. Cette organisation à vocation républicaine est aussi implantée sur presque tous les continents.
    À travers l´histoire du Grand Orient de France s´affirme ainsi toute la complexité d´une franc-maçonnerie appuyée sur des valeurs de liberté que cet ouvrage invite à comprendre.

  • Confrérie de notables, club de pensée, école de réflexion, ersatz laïque de la religion... que n'a-t-on écrit sur la Franc-maçonnerie ? En fait, l'originalité de la Franc-maçonnerie tient à sa nature même de société initiatique et à ses méthodes. Elle n'est ni une secte car elle n'a pas de doctrine à imposer aux autres hommes, ni un parti car elle ne cherche pas à conquérir le pouvoir, ni une église car si elle se veut universelle, son prosélytisme est limité et surtout n'exclut aucune croyance. D'Abd El-Kader à Jean Zay, le choix des entrées consacrées à l'histoire, aux mots, à la symbolique mais aussi aux figures emblématiques de la Franc-maçonnerie est significatif de l'écriture de ce Dictionnaire Amoureux. Il est tout à la fois didactique et personnel.

  • Les notices biographiques des vrais et faux frères depuis le XVIIIe siècle sont présentées. Face aux diverses publications à la véracité relative, les deux auteurs francs-maçons ont voulu faire le tri, tout en respectant les contemporains qui souhaitent garder le secret.

  • Recherche de la criminologie

    Alain Bauer

    • Cnrs
    • 26 August 2010

    Qu'est-ce que la criminologie ? La leçon inaugurale d'Alain Bauer au CNAM. Le livre : Une science en plein essor, la criminologie. Un spécialiste, Alain Bauer, « boîte à idées » de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité. Une polémique à forte connotation politique, opposant les tenants du vieux déterminisme sociologique aux adeptes d'une éthique de la responsabilité.
    Anciens contre modernes, « culture de l'excuse » contre culture de l'efficacité, moralisme angélique contre analyse objective de la délinquance. A contre-courant de la pensée dominante, Alain Bauer signe un vibrant plaidoyer pour une criminologie renouvelée. Non, cette discipline ne doit pas être une annexe du droit pénal, mais une science à part entière, adaptée aux défis de la globalisation. A l'heure du chaos mondial, de l'effacement des frontières culturelles, de la démocratisation d'Internet, de nouvelles menaces criminelles apparaissent, plus difficiles à déceler et à prévenir . Alain Bauer nous montre que la criminologie, en tant que science, permet d'analyser ces phénomènes et donc de les anticiper.

  • La publication, pour la première fois, des témoignages personnels des anciens directeurs des services français de renseignement constitue un événement majeur.

    De la fin de la guerre froide aux conflits asymétriques, de la prégnance du contre-espionnage à la montée de la menace terroriste et à ses mutations ces quinze dernières années, des exigences du cloisonnement aux pressions des technologies de l'information, c'est un concentré de l'histoire du temps présent qui se dessine au fil de ces pages, une synthèse des difficultés qu'ont dû surmonter nos services pour s'adapter aux bouleversements de la situation internationale.

    ?De témoignage en témoignage, ces acteurs du secret offrent, dans ce livre, une contribution inédite permettant de mieux comprendre l'enjeu des questions de sécurité, de mesurer les évolutions de l'instrument du renseignement français jusqu'à la période la plus récente et d'appréhender la communauté du renseignement comme système nerveux de l'État.

  • Avec la puissance croissante des technologies et la multiplication des traces numériques que nous laissons quotidiennement, c'est à un véritable basculement de société auquel nous assistons. D'autant que, pour protéger la population et retrouver des criminels, la conservation, le retraitement et le rapprochement des informations sont devenus des outils indispensables à l'enquêteur. Dès lors, comment concilier ce nécessaire recours à des informations nominatives et la protection du droit à la vie privée ?
    En dressant un état des lieux des fichiers de police et en précisant au-delà des a priori leurs contours et usages, cet ouvrage cerne les termes d'un débat de plus en plus vif.
    Alain Bauer est criminologue, titulaire de la chaire de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers. Il est aussi président du Conseil d'orientation de l'observatoire nationale de la délinquance. Il enseigne également dans diverses universités françaises, au John Jay College of Criminal Justice de New York et à l'Université de droit de Beijing.
    Christophe Soullez est criminologue, chef du département de l'observatoire de la délinquance à l'INHES. Il enseigne à l'Université de Paris II, à l'École nationale supérieure de police et à l'École des officiers de la gendarmerie nationale.

  • La publication régulière de chiffres ne doit pas tromper : la mesure de la délinquance est une démarche des plus complexes. La construction de l'outil statistique, sa précision mais également l'interprétation des données sont des éléments de nature à influer sur l'analyse et sur l'usage qui en est fait. En contrepoint de ces études statistiques, les enquêtes de victimation apportent des réponses aux nombreuses questions méthodologiques soulevées par la délinquance enregistrée. On peut y mesurer la propension des victimes à signaler les atteintes subies à la police et à la gendarmerie et même la fréquence des cas de déplacements non suivis d'un signalement. Elles ne sont pas plus exemptes de biais pour autant. Cet ouvrage offre au lecteur les moyens d'appréhender les données, toujours sources de polémiques, des statistiques et enquêtes dans le domaine de la criminalité et de la délinquance.

empty