Bandes dessinées Avril - Mai - Juin 2018

  • The end

  • Seuls T.11 ; les cloueurs de nuit nouv.

  • Aspirine t.1 nouv.

  • Mortelle Adèle T.14 ; prout atomique

  • Ki & Hi T.3

  • Calpurnia t.1

    Un roman au naturel

    1899, Texas, Calpurnia Tate, n'a pas envie de se contenter de sa condition de jeune fille. Les cours de cuissine et de couture ne comblent pas son appétit scientifique. Heureusement, il y a aussi toutes ces après midis à observer les animaux ...
    Une belle écriture et un personnage attachant.

    Librairie Le Divan

    La librairie des Danaides vous recommande...

    Calpurnia Tate a un rêve: devenir naturaliste ! Mais ce n'est pas si facile pour une fille de onze ans entourée exclusivement de frères et dont sa mère aspire à lui enseigner l'art de tenir une maison. Heureusement que son grand-père est là pour aiguiser son esprit scientifique et l'ouvrir au monde !
    Le magnifique dessin de Daphné COLLIGNON sert à merveille les interrogations de Calpurnia à cet âge de la vie où on se pose beaucoup de questions.

    Louise - Librairie des danaïdes

  • Moins qu'hier (plus que demain)

    Les libraires de la Virevolte ont aimé

    Ha ha hah hahahah mais qu'il est con. Noooonnn !! ah pétard mais quelle franche rigolade. Hé! oh! tu me piques pas ma bd, si tu veux savoir pourquoi je m'esbeaudis de la sorte devant les chroniques sur le couple de Fabcaro ben t'as qu'à t'en acheter un toi aussi. Non mais. Ho ho ho hi ho ho !!

     

    Coup de c'oeur Olivier

    Olivier - La Virevolte

    "Moins qu'hier ( plus que demain)" Fabcaro - Editions Glénat

    Toujours Fabcaro et toujours autant de fous rires !!! 
    Chroniques de couples au quotidien... Avec un coup de cœur pour la liste de courses d'Aline et Nicolas !!!

    joaquim - La Parenthèse

    Une BD sur le couple

    Un livre sur le couple à lire à deux, un peu décapant, absurde et hilarant.

    Le Phare

  • Les Légendaires - origines T.5 ; Razzia nouv.

  • Bonjour tristesse

  • Gramercy Park

    Vivement Dimanche vous conseille

    Dans le New York des années 50, la rencontre d'une jeune danseuse parisienne qui élève des abeilles et d'un gangster donne corps à une BD à la fois roman noir et très douce par son dessin .
    Une belle découverte !
     

    Vivement Dimanche

    La librairie des Danaides vous recommande...

    Madeleine Whitman a quitté la France et l'opéra de Paris pour suivre Jeremiah à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Et maintenant, elle observe depuis un toit un homme dans son appartement. Mais que cherche t-elle?
    Timothée de Fombelle nous offre pour sa première bande dessinée de la POÉSIE et du MYSTÈRE.
    UN TRÈS BON POLAR !

    Louise - Librairie des danaïdes

    Gramercy Park ou les beaux matins

    Cette bande dessinée, illustrée par Christian Cailleaux, célèbre pour ses nombreuses illustrations pour Aire Libre, Futuropolis, Casterman…et scénarisée par Timothée de Fombelle, connu et reconnu pour ses romans jeunesses tel que Vango ou Le Livre de perle mais aussi plus récemment pour son incroyable Neverland…je me suis dis que le résultat ne pouvait être que bon. Mais à ce point là, je ne m’y attendais pas.

    Gramercy Park qu’est ce que c’est ?

    Gramercy Park c’est bien des choses, c’est une histoire d’amour, c’est une histoire de gangster, c’est l’histoire d’une femme et d’une autre, c’est l’histoire d’un homme et tant d’autres… C’est une histoire de passion et de calme. Et aussi de miel.

    Mais…de quoi ça parle ?

    L’intrigue se passe dans le New York des années 50, un New York aux tons pastels et moroses. Dans cette histoire, nous allons suivre Madeleine, une jeune femme française, vivant aux États-Unis et veuve depuis maintenant 3 ans. Ancienne danseuse classique elle plaque tout pour partir avec son mari et laissera derrière elle bien des choses dont son grand père et sa passion pour l’apiculture. Maintenant veuve, elle redécouvre cette pratique et préfère passer du temps avec les abeilles plutôt qu’avec les autres êtres humains. En face de chez elle, un seul voisin, un certain M. Day. On se sait rien de lui, si ce n’est qu’il semble très riche et très puissant. Madeleine passe ses journées à l’observer et ira même jusqu’à le suivre. Mais dans les rues de New York bien loin des beaux matins et des abeilles se jouent les drames humains, et parmi ces drames celui qui lie nos deux héros.

    Je n’en dirai pas plus !

    Il faut lire Gramercy Park. Je ne peux pas vous en dire plus sur cette bd sans vous gâcher le plaisir de la lecture et de la découverte. Les graphismes sont doux, étonnants, déroutants…Christian Cailleaux nous propose de véritables jeux de lumière qui sublime la complexité des personnages. Quant au scénario de Timothée de Fombelle, il parvient à nous tenir en haleine sans pour autant être violent, agressif ou pressé. Ce livre n’est que douceur, la douceur de la consolation et des beaux matins.

    Victoire - Peiro-Caillaud

  • La guerre des lulus t.1 ; 1916 la perspective Luigi nouv.

  • Je vais rester

    Je vais rester de Lewis Trondheim

    « Fabienne et Roland débarquent à Palavas pour passer la semaine. Roland a tout payé, tout organisé et scrupuleusement consigné chaque étape du séjour dans un carnet. Ils s’apprêtent à déposer leurs bagages à l’appartement.
    Soudain, elle se retrouve seule.
    Stupeur, déni…
    Contre toute attente, elle décide de rester. »
    Rarement le moment des vacances où la foule déroule son insatiable besoin de vivre, jour après jour, des jours heureux, n’aura été montré avec une telle pertinence que renforce  un scénario qui donne véritablement le vertige. 
    Fabienne, donc, va poursuivre ses vacances un peu comme Annie Girardot le faisait il y a une quarantaine d’années*. Certes, les conditions ne sont pas les mêmes mais la bulle dans laquelle Fabienne évolue, son somnambulisme, ressemble au célibat d’Annie Girardot qui sera bousculé par un certain Philippe Noiret. 
    Durant cette semaine de vacances où tant de choses ont subitement changé, Fabienne observe  la vie qui s’ébroue autour d’elle tandis qu’en son for intérieur tout s’est figé pour un temps indéfini. Il n’empêche, Fabienne joue le jeu, y compris avec Paco, son Philippe Noiret à elle, qui lui tourne autour et avec qui elle décide de former un drôle de couple, ambigu, funambule. Paco est-il la bouée qu’elle se refuse de saisir ?
    Je vais rester affronte le sentiment de la perte avec de nombreuses cases visuelles et silencieuses. Ces cases ne perdent jamais de vue Fabienne dans son malheur. Elles la soutiennent en lui faisant passer un temps de vacances au mois d’août. Elles lui (nous) montrent que la vie, quoiqu’il arrive, reste en elle (nous).  
    * La vieille fille de Jean-Pierre Leblanc (1971)

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

    Vivement Dimanche vous conseille

    Pour leurs vacances à Palavas, il avait tout prévu.
    Mais c'est seule qu'elle va rester sous un soleil d'été bien particulier.
    Un dessin tout en émotion dans une BD poignante et très prenante.

    Vivement Dimanche

  • L'enfant et la rivière

    L'enfant et la rivière

    L'enfant et la rivière fait partie de ces textes très forts que l'on a lu enfant et qui nous ont laissé une sensation de liberté et de communion avec la nature. Adapter ce texte en Bande Dessinée comprend donc un défi de taille: entre aventure et mystère, le dessin de Xavier Coste répond totalement à nos attentes. Au plus près du héros Pascalet, jeune garçon fasciné par une rivière le long de laquelle il est défendu d'aller, le dessin s'empare de tous les sentiments qu'il éprouve et les sublime.
    Pascalet est le symbole de l'émancipation grâce aux éléments naturels: la rivière l'attire, et lorsqu'il franchit le cap de la fugue, il expérimente les plus beaux moments de sa jeune vie, vivant au rythme des bruits et des lois de la nature.
    Entre peur et courage, ce périple l'amène à rencontrer le jeune Gatzo, retenu prisonnier sur une île et qu'il va aider à s'enfuir. Les deux jeunes gens vivent alors des jours étranges, perdus au milieu de la forêt, sans attaches et vulnérables. Ensemble mais seuls, leurs regards et leurs peurs se passent de toutes conversations: leur rencontre est le fruit du hasard mais eux deux savent que ces quelques jours forgent tout leur être en devenir. 
    La puissance du trait de crayon et du choix des couleurs de Xavier Coste (notamment pour les scènes se passant dans l'obscurité) laisse une émotion transparaître tout au long de la lecture, ce qui nous fait passer un excellent moment en lien avec notre âme d'enfant.

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

  • Méto T.1 ; la maison nouv.

  • XIII Mystery T.12 ; Alan Smith nouv.

  • Psychologix BD

  • Retour sur Aldebaran T.1 nouv.

  • Les enquêtes d'Enola Holmes T.5 ; l'énigme du message perdu

  • Chacun de vous est concerné

  • One Piece T.86 ; opération régicide

empty