Nos temps modernes - une sélection (mars 2018)

  • Mobile home

    Littérature et Cinéma

    Marion Vernoux nous touche par sa sincérité. Elle est jalouse, franche, heureuse. Une histoire des années 80.

    Stéphane - Les Temps Modernes

  • Des jours sans fin

  • My absolute darling

    Le mot du libraire

    Un roman saisissant, une héroïne inoubliable… Dans la grande tradition naturaliste américaine – on pense à Donald Ray Pollock, Dan Woodrell ou Ron Rash – Gabriel Tallent nous donne à lire un roman passionnant, le roman d’une jeune fille se construisant sur ses propres ruines, se débattant pour échapper à l’emprise écœurante de son propre père, se révoltant d’être si faible, si incapable, si seule… Et pourtant pleine de vie.
     Le texte est au diapason ! Et s’il nous brutalise bien souvent, nous éprouvons aussi une empathie lumineuse pour ce personnage. Qu’elle soit Julia,  Turtle ou Croquette (son nom officiel,  le nom qu’elle se donne, son surnom de victime), elle m’a marqué, elle m’a donné envie de l’aider...
     A l’heure où l’actualité et le bruit du monde nous mettent face aux violences faites aux femmes et aux filles, nous interrogent sur la force destructrice d’une emprise malveillante, nous sidèrent sur la fascination américaine pour les armes à feu,  lire My absolute darling, c’est prendre conscience nous-même de la proximité de ces drames mais c’est prendre, aussi, une grande gifle.
    Pour conclure je rappellerai le début d’un autre formidable livre Exterminons toutes ces brutes du suédois Sven Lindqvist, rééditer dans Le Voyage saharien : « Vous en savez déjà suffisamment. Moi aussi. Ce ne sont pas les informations qui nous font défaut. Ce qui nous manque, c’est le courage de comprendre ce que nous savons et d’en tirer les conséquences. »

    Mr H. - Librairie Durance

    Into the woods

    Les descriptions grandioses des forêts et des côtes de Californie du Nord sont aussi complexes, subtiles et ciselées que celles qui racontent le monstrueux amour d’un père pour sa fille. Face aux évidences brutes - la nature et l’inceste - la plume de Tallent est délicate, affutée comme les armes de son héroïne. Un roman noir baigné d’une indicible beauté, qui cultive les contradictions et les ambiguïtés. Un père bourreau amoureux fou, aussi solaire que sournois, éco-guerrier acharné, pervers et entier. Une enfant reine de la forêt, martiale et méditative, aveuglée par trois petits mots depuis toujours scandés - petite moule illettrée.
    Préparez-vous, parez les coups : cette lecture vous mettra K-O.

    (Nota Bene : My Absolute Darling n’est pas sans rappeler Débâcle, premier roman également de la jeune belge Lize Spit. Ou encore Top of the lake, la sublime série engagée de Jane Campion)

    Librairie Martin-Delbert

    Librairie le Failler vous conseille

    Jusqu'où peut-on aller par amour pour son père ? Turtle a 14 ans et se bat chaque jour pour vivre selon ses rêves, malgré l'ombre qui la surveille. Une histoire d'amour et de haine, de colère et de peur. Fascinant et angoissant ! 

    Rachel - Librairie Le Failler

    Vivement Dimanche vous conseille

    Un roman très noir sur la domination psychologique d'un père abusif sur sa fille. Âmes sensibles, s'abstenir...

    Vivement Dimanche

    My absolute darling

    Romain saisissant qui traite avec une grande finesse et beaucoup de subtilité des ambiguïtés et des contradictions des sentiments, de la culpabilité et du désir d'émancipation. Âpre et émouvant, entre thriller et roman d'amour, ce livre est une pépite!

    Danièle Librairie Libellule Marmande - Libellule

    (La Parenthèse) Librairie aime

    Violent et intense, ce roman loin des clichés de l'Amérique vous entrainera dans un monde insoupçonné où les liens du sang sont pervertis et dangereux.
    Inoubliable.
    Françoise.
    Quel Tallent, ce Gabriel ! Oui, je sais, elle est facile, mais je n'ai pas pu résister.
    Pascal

    (La Parenthèse) Librairie - La Parenthèse

    Gros coup de cœur !

    Un roman d’une force immense qui mêle la psychologie, l’humour et la description de la nature. Au cœur des pensées de Turtle, nous sommes confrontés à ses sentiments ambivalents qu’elle éprouve envers son père qui l’a élevée seul dans une atmosphère plus qu’oppressante, voire malsaine. Nous assistons à son apprentissage d’une vie libérée du joug de son père. Mais ce n’est pas facile d’abandonner à la fois ce qui a été sa vie depuis toujours, et celui qui l’a façonnée. Un récit intense et bouleversant que vous ne pourrez plus oublier une fois lu.

    Librairie Livresse - LIVRESSE

    My absolute darling - Gabriel Tallent

    "My absolute darling" Gabriel Tallent - éditions Gallmeister
    Que de coups de cœur pour ce roman inoubliable ! 
    Les mécanismes de l'emprise sont au cœur de ce roman: un père abusif, violent, féru d'armes et de philosophie. Sa fille ballottée entre amour/haine, soumission/révolte. Quelques uns échoueront à l'amener à prendre la seule décision qui s'impose mais c'est finalement son combat dans une nature hostile qui lui donnera la force d'affronter son père et de s'affranchir de ses liens. Isabelle

    Isabelle - La Parenthèse

    Une grand claque !

    Ce premier roman est un vrai choc ! Vous ne pourrez pas refermer ce livre avant de l'avoir terminé ! Un combat unique d'une jeune femme pour retrouver sa liberté, sauver son âme face à un père charismatique et abusif. Un sujet sensible traité avec délicatesse mais aussi avec une force inouïe ! Vous ne le regretterez pas !

    Les Saisons - Les Saisons

  • Article 353 du code pénal

    PRIX DES LECTEURS MAISON DU LIVRE 2017

    Martial Kermeur se retrouve devant le juge pour avoir assassiné Antoine Lazenec, un promoteur immobilier. Il relate les événements qui l'ont conduit au meurtre. Un face à face très dense qui démonte le mécanisme d’une vaste et très adroite imposture.

    Maison du Livre

    Le mot du libraire

    Avec Article 353 du code pénal, Tanguy Viel nous ramène en Bretagne, dans cette presqu’île de la rade de Brest balayée par les vents où un drame vient de se dérouler. Un roman très réussi qui se lit d'une traite où l'on retrouve avec plaisir le rythme personnel de l’écriture de Tanguy Viel particulièrement bien adapté à ce monologue qui nous décrit avec subtilité des personnages pris au piège et ballotés par les événements de la vie. DC

    Librairie Durance

    Choisi par Sandra

    Martial Kermeur s'est rendu coupable d'un crime, celui d'avoir provoqué la mort d'Alexandre Lazenec, promoteur véreux ayant abusé de sa confiance. Le lecteur lit ici sa confession et le juge en son âme et conscience. La parole est libre, anarchique. Tanguy Viel parvient en quelques pages à décrire la déchéance d'un homme et à dénoncer un système qui exclut les plus faibles. Magnifique !

    Librairie Privat

    Un peu d’humanité dans un monde de brute !

    Tout le long de cet entretien entre le juge et l’assassin, dont la force et l’injustice nous prend aux
    tripes, on se demande quand, quand l’humanité va-t-elle se présenter à la porte du cœur des
    hommes ?
    Un magnifique roman coup de poing.

    Vivement Dimanche

    Un huis clos d'une rare justesse

    Un huis clos d'une rare justesse dans le ton et la forme, qui met en lumière les rouages de la manipulation et ausculte les ressorts de la culpabilité. Pas de pathos inutile, des silences et une science aiguë de l'humaine condition (orgueil, aspiration sociale, honte, déception, relation père/fils) font de ce court roman une perle rare. Pour ne rien gâter, l'art consommé de Viel pour créer et habiter ses personnages, moulés dans la côte bretonne, offre au lecteur un aller simple pour Brest sans les désagréments du crachin hivernal.

    Ludovic - Fontaine Kléber

    Un beau roman humaniste

    On est dans le bureau du juge avec eux et on écoute la confession de cet anti-héros qu'est Martial Kermeur. Pourquoi, comment en est-il arrivé à balancer à la mer Antoine Lazenec, ce promoteur immobilier aux mille promesses?

    Plus il avance dans son histoire, plus on en arrive à comprendre son geste. Mais c'est un crime, et la justice doit faire son oeuvre...

    Un beau roman humaniste, qui redonne confiance en la justice, et donc en l'homme, puisque ne l'oublions pas, c'est bien lui qui l'ordonne.

    Marion - Librairie des danaïdes

    Librairie Arcadie- Luçon

    Un peu déroutée dans les premières pages par son style d'écriture, je me suis rapidement laissée happée par cette longue entrevue, plus monologue que récit, entre le personnage principal et le juge d'instruction devant lequel il comparait pour avoir poussé et laissé se noyer le promoteur véreux qui l'a escroqué, lui faisant perdre sa prime de licenciement dans l'investissement d'un bel appartement qui ne sera jamais construit.
    On entend plus Tanguy Viel qu'on ne le lit. Son écriture met dans la bouche de cet ancien ouvrier de l'arsenal de Brest des mots d'une grande justesse pour décrire la dureté de la vie, l'âpreté du climat tant social que géographique de la région et l'amour infini entre un père et un fils. Un gros coup de coeur.

    Marie - Les amis d'Arcadie - Arcadie

    Face à face dans le bureau du juge.

    Ne vous y trompez pas … Le début un peu lent laisse place à une intensité qui va crescendo. L'auteur saisit avec la pureté de son style toute l'ambiguité de l'âme humaine.
    Une lecture d'une rare profondeur.

    Emilie - Lajarrige

  • Les recettes de pepe carvalho

  • Sister

  • Lettres à Eugene ; correspondance 1977-1987

  • Benjamin Jordane, une vie littéraire

  • La bibliotheque d'un amateur

  • Black village

    Vivement Dimanche vous conseille

    Connaissez-vous le post-exotisme, mouvement littéraire dont fait partie Antoine Volodine ?
    Si non, n'hésitez pas à découvrir ce roman déroutant, où le seul rempart contre les ténèbres reste la langue.
    Un style magique qui prend nos attentes à contrepied .

    Vivement Dimanche

  • Moi, les mammouths

  • Alto solo

  • Les spectateurs

  • Traversée

  • Une terrasse en Algérie

  • Les enfants de l'Arbat t.1

  • Conversation avec le torrent ; journal (1954-1959)

  • Les invisibles

  • Un arbre en mai

  • L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique

empty