La paternité dans la psychologie primitive

Traduction ANGELLIAUME CHRISTIAN ISIDORE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Les croyances relatives à la conception des enfants trouvent, dans les îles Trobriand, archipel de la Mélanésie, une expression originale, dans une culture où règne une grande liberté sexuelle. Pour les Trobriandais, un enfant ne naît pas de l'union entre un homme et une femme, mais réincarne l'esprit d'un mort. Il appartient dans sa chair au clan de la mère. L'homme ne fait qu'ouvrir le vagin pour que l'esprit y pénètre. Aussi, le père n'apparaît pas aux yeux des Trobriandais comme un géniteur. Son rôle n'en est pas moins essentiel : il protège la femme, pourvoit aux nécessités économiques de la famille et c'est lui qui prend soin des enfants et se charge de leur éducation. Rôle ensuite relayé par l'oncle maternel. Cet essai bouleverse la vision traditionnelle de la paternité et de la sexualité en Occident et relativise nécessairement le complexe d'OEdipe qui, depuis Freud, tient une si grande place en psychanalyse. Il montre également avec brio la méthode qui fut celle de Malinowski : une anthropologie de terrain, une immersion à laquelle il invite en retour le lecteur. Ce petit ouvrage est en tout fascinant.

Categories : Sciences humaines & sociales > Anthropologie

  • EAN

    9791030401219

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    491 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty