Les brigands et la révolution ; violences politiques et criminalités dans le Midi (1789-1802)

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 
Offrir cet ebook

[eBook] Les brigands et la révolution ; violences politiques et criminalités dans le Midi (1789-1802)

Cruel et valeureux, avide et idéaliste, assassin et héros : telle est l'image ambivalente du brigand. Au moment où éclate la Révolution, il emprunte les traits de l'aristocrate, ennemi de la patrie, revenu à la tête de hordes étrangères après la prise de la Bastille, provoquant la « Grande Peur ». Entrés dans l'histoire de la Révolution au cours de cet été 1789, les brigands, réels ou imaginaires, ne vont plus la quitter. Endossant tantôt les habits de la Contre-Révolution, tantôt ceux d'un patriotisme radical, ils défraient les chroniques, ravagent les campagnes, suscitent des sentiments d'effroi ou d'admiration : depuis Cartouche et surtout Mandrin, le contrebandier du Dauphiné qui, durant de longs mois,défia l'administration fiscale de Louis XV et ses armées, l'image du brigand est ambiguë, entre fascination et répulsion. Qui sont donc ces « brigands » que dénoncent inlassablement les rapports des gendarmes, les juges de paix, les représentants de l'État dans les départements et les députés à l'Assemblée nationale ? Pourquoi ont-ils provoqué tant de débats passionnés, tant de lois répressives ? Pourquoi le brigandage a-t-il connu une telle recrudescence sous le Directoire ? Pour le comprendre, cette enquête minutieuse, fondée sur des archives inédites, porte sur les départements méridionaux, plus particulièrement sur la Provence, là où les conflits politiques furent précoces et intenses tout au long de la Révolution. Ce livre participe au renouvellement des travaux historiques sur la Révolution et sur la part de violences extrêmes qu'elle a comportées. Valérie Sottocasa est professeur des universités à Toulouse-2 Jean-Jaurès. Elle enseigne l'histoire politique et religieuse de la France moderne et est spécialiste de la Révolution française. Elle a notamment publié Mémoires affrontées. Protestants et catholiques face à la Révolution dans les montagnes du Languedoc (PUR) et participé à plusieurs ouvrages collectifs dont le Dictionnaire de la contre-révolution sous la direction de Jean-Clément Martin (Perrin).

  • EAN 9791026700883
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 413 Pages
  • Copy Authorized

Valérie Sottocasa

Valérie Sottocasa est professeur des universités à Toulouse-2 Jean-Jaurès. Elle enseigne l'histoire politique et religieuse de la France moderne et est spécialiste de la Révolution Française. Elle s'intéresse notamment aux violences révolutionnaires et aux affrontements populaires.ÿElle a publié Mémoires affrontées. Protestants et catholiques face à la Révolution dans les montagnes du Languedoc (PUR, 2004) et participé à plusieurs ouvrages collectifs.

empty