Traduire pour l'oreille

À propos

Les avatars espagnols du Symbolisme et des Avant-gardes se sont enrichis, durant une période particulièrement féconde des lettres hispaniques, grâce à l' « or étranger » apporté, selon Díez-Canedo, par d'autres littératures et notamment par les traductions du français. Ces dernières sont ici envisagées comme de nouvelles créations qui puisent, dans la langue d'origine, un souffle métrique et rythmique susceptible de déplacer les frontières entre prose et poésie. Les oeuvres choisies par les traducteurs espagnols (romantiques et symbolistes pour la plupart) témoignent d'un vif intérêt pour les questions de prosodie. Mais une fidélité au rythme et aux sonorités de l'original est-elle observée dans ces traductions ? Existe-t-il dans la langue espagnole, à l'instar de ce que Miguel Gallego Roca nomme la « poésie importée », une musique importée du français dont les traducteurs seraient les passeurs et les artisans ? Les adaptations écrites pour la scène sonnent-elles autrement que les traductions destinées à la lecture silencieuse ? Les neuf contributions réunies dans ce volume abordent les effets acoustiques des textes, tout en proposant une réflexion sur l'histoire culturelle et littéraire du premier tiers du XXe siècle espagnol.



Categories : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782878547450

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    196 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty