Iconoclasme et révolutions ; XVIII-XIXe siècles

À propos

Les gestes iconoclastes sont présents au cours de la plupart des processus révolutionnaires : statues déboulonnées, portraits brûlés, emblèmes effacés, souvent en public. Ces destructions ou profanations visent l'effacement d'une mémoire, la « régénération » culturelle, le simple défoulement de haine dans un contexte de surenchère émotionnelle, l'expression d'une opinion dans l'espace public (forme extrême du graffiti), ou encore une appropriation de souveraineté. Cet ouvrage pluridisciplinaire (historiens, historiens de l'art, anthropologues) étudie l'iconoclasme de la France en Révolution au Printemps des Peuples, de la Commune à la Révolution bolchevique, de la Révolution hongroise à la Révolution culturelle chinoise, de la chute du Mur de Berlin à la « révolution » talibane en Afghanistan.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782876739840

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    351 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    2 304 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Emmanuel Fureix

Emmanuel Fureix est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Paris-XII. Il travaille sur l'histoire de la mort et de la violence, des protestations collectives, les cultures, pratiques et rituels politiques.

empty