Mon autre famille
Offrir cet ebook
 / 

Les mots clés

États-Unis

À propos

" Tôt ou tard, où que nous vivions, il nous faut partir en diaspora, nous aventurer loin de nos parents biologiques pour découvrir notre famille logique, celle qui pour nous fera véritablement sens. Il le faut, si nous ne voulons pas gâcher nos vies. " Cette famille dont Armistead Maupin s'est éloigné est une famille du Sud américain, volontiers conservatrice, parfois réactionnaire. Et la " famille logique " qu'il a longtemps cherchée, il l'a trouvée à San Francisco, au début des années 1970. Là-bas, la libération sexuelle et amoureuse se conjugue aux expérimentations narcotiques. Autant d'années folles qu'il a consignées dans ses Chroniques de San Francisco. Mais entre le moment où il a quitté sa Caroline du Nord natale et celui où il est " devenu ce qu'il est ", il lui aura fallu remettre en cause les idées qu'il avait reçues en héritage. Il aura dû se réinventer plusieurs fois. Cette autobiographie n'est pas que le récit d'une lente acceptation de soi. C'est aussi l'exploration d'un demi-siècle d'histoire américaine, de la guerre du Vietnam à l'émergence des mouvements gays et lesbiens. Avec l'humour et le talent qu'on lui connait, Armistead Maupin fait revivre une ville en ébullition, et entrouvre la porte du cabinet d'écriture où sont nés le 28 Barbary Lane et Anna Madrigal. C'est une vie bigger than life, et c'est tout un roman.

Categories : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782823612370

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    349 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Share

    Authorized with restriction

  • Share count

    6 devices

  • Poids

    1 720 Ko

  • Distributeur

    Média Diffusion

  • Support principal

    ebook (ePub)

Armistead Maupin

Armistead Maupin est né en 1944. Diplômé de l'université de Caroline du Nord, il sert comme officier de liaison en Méditerranée, puis dans la River Patrol Force au Vietnam. Il retourne en Asie du Sud-Est en tant que civil volontaire pour y construire des logements destinés aux invalides de guerre vietnamiens. Maupin est ensuite reporter pour un journal de Charleston avant d'être affecté au bureau de San Francisco de l' Associated Press en 1971. C'est en 1976 que paraissent ses premières Chroniques de San Francisco. Le succès est immédiat. En quelques années, les feuilletons sont rassemblés en livres sur la suggestion de l'éditeur HarperCollins, l'événement local devient un phénomène international, les Chroniques sont traduites dans le monde entier et la BBC lui consacre un film d'une heure, Armistead Maupin is a Man I Dreamt Up. L'adaptation des Chroniques pour la télévision lui apporte la célébrité dans son propre pays et la récompense prestigieuse du Peabody Award. Armistead Maupin a écrit par ailleurs deux romans, Maybe the Moon (Passage du Marais, 1999) et Une voix dans la nuit (Éditions de l'Olivier, 2001).

empty