Bacon, juillet 1964

Over...

En juillet 1964, Francis Bacon, alors âgé de cinquante-quatre ans, est au sommet de son art. Pierre Koralnik tourne, presque par hasard, un bref documentaire sur l'artiste pour la Radio Télévision Suisse. Vingt et une minutes d'une vérité énigmatique, au cours desquelles on suit le peintre, le verre à la main, entouré d'une petite cour amicale et amoureuse. De ces images visionnées encore et encore, Gilles Sebhan décante les forces en présence dans l'atelier de Reece Mews, ces Parques qui poursuivent Bacon, l'amant malheureux qui se donnera la mort, l'ami ténébreux qui tente d'empêcher le tournage. Bacon, qui répond en français aux questions du journaliste Émile de Harven, laisse échapper dans la béance de la langue de fulgurantes mèches de lucidité qui donnent à percevoir, selon un mot de Chaplin, « un homme si profondément pessimiste qu'il pouvait se permettre d'être magnifiquement frivole ».


  • Auteur(s)

    Gilles Sebhan

  • Uitgever

    Éditions du Rouergue

  • Verdeler

    Actes Sud

  • Verschijningsdatum

    10/05/2023

  • Serie

    La brune

  • ISBN

    9782812624711

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    118 Pagina's

  • Selecteren en plakken

    Toegelaten voor privé-gebruik

  • Afdrukken

    Toegelaten voor privé-gebruik

  • Bestandsgrootte

    4 608 Ko

  • Verdeler

    Actes Sud

  • Ebook magazijn

    ePagine

  • Formaat

    ebook (ePub)

  • Epub versie

    2.0.1

Gilles Sebhan

  • Naissance : 1-1-1967
  • Age : 57 ans

Gilles Sebhan est né en 1967. Il a consacré deux essais à l'écrivain Tony Duvert, vivement salués par la critique (Denoël, 2010 ; Le Dilettante, 2015). Il s'est également intéressé à la figure de Jean Genet (Denoël, 2010) et à celle du peintre Stéphane Mandelbaum (Les I. N., 2014). On retrouve dans ses romans, en grande partie autobiographiques, une
réflexion sur la transgression, la criminalité, les générations et un questionnement constant des rapports entre la cité et l'individu.

empty