Les mensonges de la mer
Offrir cet ebook
 / 

Les mensonges de la mer

Traduction CORINNE QUENTIN  - Langue d'origine : JAPONAIS

À propos

Au début des années 1930, un jeune chercheur en géographie humaine se rend dans une île isolée au sud de Kyûshû. Une île petite et dense comme un bonsaï où, entre mer et montagne, il chemine dans la forêt de brume ou les villages accrochés aux pentes abruptes, attentif à la moindre rencontre, animaux, fleurs ou humains. Il cherche les ruines d'un immense monastère bouddhiste, recueille les croyances anciennes, mène de longues conversations avec un ancien marin retiré au milieu de la forêt. C'est un monde où le temps semble s'être arrêté, dont la sérénité est cependant rompue par les traces des violentes destructions qui l'ont jadis traversé. Ce roman à l'écriture limpide nous transmet une forme de tranquillité, à la recherche de l'accord secret entre une terre et la vie qui l'anime, du lien spirituel qui nous unit à la nature et à la mémoire.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782809726664

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Poids

    727 Ko

Kaho Nashiki

Kaho Nashiki, née en 1959, est auteur pour la jeunesse et pour les adultes. Après des études à l'université Dôshisha, elle part étudier en Grande-Bretagne sous la direction de Betty Morgan Bowen, célèbre écrivain pour enfants. Puis, c'est en travaillant pour le psychologue de renommée mondiale Hayao Kawai qu'elle devient auteur.ÿElle lui soumet le manuscrit de Nishi no majo ga shinda (La Sorcière de l'Ouest est morte, 1994) afin d'avoir son avis. Il apprécia tellement l'½uvre qu'il l'envoya à un éditeur. Le succès est rapide et phénoménal : avec ce roman, elle obtient trois prix dont le 44e prix de littérature Shôgakukan en 1995. L'ouvrage est même adapté au cinéma en 2008. Son ouvrage Uraniwa (Le jardin, 1996) est couronné du Prix de littérature fantasy pour la jeunesse.ÿKaho Nashiki estime que l'image de l'auteur ne doit pas influencer la perception d'une ½uvre, c'est pourquoi elle se fait très discrète.

empty