Fou trop poli
Offrir cet ebook
 / 

Les mots clés

Minuit roman

Fou trop poli

À propos

« Par son caractère foisonnant de tentative d'écriture de toute une vie, Fou trop poli peut être, si l'on veut, un roman. Mais, par la brièveté ainsi que par la densité des chapitres, c'est aussi de la poésie sans vers. Du théâtre sans représentation. Une autobiographie fuyante. Un pamphlet merveilleux. Un tombeau sans douleur. Une douleur sans tombeau. C'est aussi un jeu presque oulipien avec le vocabulaire où pourtant se reconnaît à chaque pas la riche personnalité terrestre et terrienne de ce Wallon de Liège et Bruxellois d'Uccle qu'est Eugène Savitzkaya. Eugène, autrement dit le bien né, fête ici, en littérature, "cinquante années de folie", en déchargeant devant nous "trente-sept brouettes de bonne bouse, dix-neuf de terre de taupinière, dix de crottin d'ânesse, quatre de diverses variétés de pommes de terre. [Sans compter] vingt brouettes d'eau limpide de la fontaine du Roy et vingt autres brouettes de terreau extra-fin. Puis des tonneaux d'eau de pluie bruxelloise et des pichets et des pintes de l'eau de la Meuse liégeoise". Fou trop poli est en effet ce fruit, plutôt toute une grappe de ces fruits, explosant partout dans nos cerveaux leurs graines. La force, l'audace, toujours terriblement concrète, des images, la liberté, voire le culot des enchaînements, cette aptitude caractéristique de l'auteur à passer d'une émotion à l'autre, à se libérer des carcans intellectuels et des abstractions pour s'enfoncer dans les choses sensibles, tout cela est porté dans son dernier livre à son degré de perfection. » (Georges Guillain, La Quinzaine littéraire) Ce texte est paru en 2005.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782707331243

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    127 Pages

  • Poids

    194 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Eugène Savitzkaya

Eugène Savitzkaya est né en 1955 à Liège. Écrivain belge de langue française, il a publié ses premiers poèmes très jeune qui lui ont valu en Belgique et en France une reconnaissance précoce. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome. En 1994, il a reçu en Belgique le Prix Triennal du roman pour Marin mon coeur publié aux éditions de Minuit. On lui doit aussi des textes de théâtre, notamment pour le groupe Transquinquennal. Capolican a été coédité une première fois par les éditions Arcane 17, le Centre de Recherche pour le Développement Culturel (Pays de la Loire) et la Bibliothèque de Saint-Herblain, à l'occasion de la création de l'exposition «Insolitudes» en 1987 à Saint-Herblain. Concernant son actualité, parution chez Gallimard, des Lettres à Eugène (Savitzkaya) d'Hervé Guibert et d'Eugène Savitzkaya en 2013. L'auteur séjourne en résidence en mars et avril 2014 à la Maison des écrivains étrangers et des traducteurs de Saint-Nazaire.

empty