Résumé

Entre le 29 février et les premiers jours de mars, la presse a fait état de la mise en garde à vue d'un artiste et du directeur du musée d'art contemporain de Marseille (MAC). Ce qu'il en ressortait, malgré le motif jubilatoire, c'est une histoire d'agression contre une oeuvre subversive et contre l'audace d'une institution qui cherchait à susciter le débat, à mobiliser la pensée. Tout commence avec le titre de la pièce exposée : Tout ce que je vous ai volé, qui prend tout son sens quand on pense que les musées sont pleins de « tout ce qui nous a été volé » depuis que l'art existe, de toutes les oeuvres détournées de leur lieu, de leur origine, de leur réalité vivante pour être recelées et mises en détention provisoire. Le musée étant le lieu du recel de toute culture, il est logique qu'il en soit venu à receler le vol lui-même, à voler le vol à sa propre réalité et à en faire une oeuvre. Donc tout aussi logique (et ubuesque) qu'il soit mis en accusation pour recel et pour vol.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782402036610

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    573 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

empty