Le péché de chair

Donnez votre avis

Sur 9 avis clients

 / 
Offrir cet ebook

[eBook]  Le péché de chair  (GRATUIT) 

Liste

"Comment s'y prendre pour rendre au sexe le goût de l'interdit ? Nous en sommes au sexe plateau télé, au porno pantoufle (ou mules à pompons), aux parties carrées du week-end, aux clubs de fessées, aux cours de bondage par correspondance, etc. Banalisation du plaisir ; voyeurisme généralisé : chacun, pour être " branché ", s'applique à singer les clichés de la mode du cul (piercing, SM, tatouages, implants, etc.) et perd de vue l'essentiel : l'attrait du fruit défendu. Comment retrouver les plaisirs de la transgression, il n'y a plus qu'à se servir au rayon du self-sex pasteurisé ? Aux affres de la séduction et des travaux d'approche ont succédé des rapports de fournisseur à client : sex-shops, cassettes pornos, clubs d'échangisme, etc. Nous entrons dans une ère de commercialisation générale du cul, accompagné d'un discours " déculpabilisant " centré sur la notion de " plaisir ". Le sexe a été transformé en marchandise ou, pour citer Adorno et Debord : en spectacle. L'image (la mode) a remplacé la chose. Depuis que la baise est devenue une gymnastique en salle - bio-sex-tonic - le problème, pour les vrais vicelards, est d'échapper à cette morne consommation banalisée par les médias pour retrouver le " péché de chair ". Pour vous donner une idée de ce que pourrait être ce " péché de chair " avec un peu d'imagination, j'ai réuni dans ce fascicule trois récits que m'ont fait des lectrices. Je vous laisse les déguster." Esparbec Inédit

ebook (ePub)
Gratuit
Marquage Sans drm
: ePagine

Autres informations

  • EAN 9782364904484
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 31 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 4 406 Ko
  • Distributeur Editis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme


Biographie

Esparbec - Ayant écrit une centaine de "romans de gare" et en avoir produit dans son atelier près d'un millier, Esparbec est remarqué par Jean-Jacques Pauvert qui lui consacre un long chapitre dithyrambique dans sa fameuse Anthologie historique des lectures érotiques (tome 5, 1985-2000, Stock), et édite La Pharmacienne dans la collection qu'il dirige à La Musardine.ÿEn 1998, un récit autobiographique, Le Pornographe et ses modèles, attire l'attention de la critique. Quant à La Pharmacienne, il devient en quelques mois un véritable livre culte. D'autres romans vont suivre, où sa verve démoniaque se donne libre cours : La Foire aux cochons, Les Mains baladeuses, Amour et Popotin, Le Goût du péché, Monsieur est servi, La Jument, Le Bâton et la Carotte et enfin Frotti-frotta.

empty