Y'a-t-il de bons dictateurs ? Mussolini, une amnésie historique

Traduction OLIVIER VILLEPREUX  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Mussolini aurait inventé la retraite pour tous et donné un toit à chaque Italien, tout en redressant l'économie du pays. Défenseur de la justice et féministe dans l'âme, il aurait finalement été un grand dirigeant et un « bon » dictateur, quasi humaniste. C'est en tout cas l'image que continuent de véhiculer une partie de la presse italienne et les nationalistes : le fascisme avait ses bons côtés.
À l'heure où le populisme gagne du terrain partout en Europe, il était temps de rétablir la vérité. Jeune historien à la plume aiguisée, Francesco Filippi s'attaque à tous les mythes entourant le fascisme, décryptant les lois de l'époque et dénonçant une à une les affabulations nées de la propagande.
Un manuel d'autodéfense pour en finir avec les raccourcis de la pensée actuelle, un passé fantasmé qui crédite le régime fasciste de réalisations sociales et économiques bénéfiques à l'Italie qui, dans les faits, sont inexistantes.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782311103328

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Poids

    1 091 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Francesco Filippi

Historien italiend e 38 ans, Francesco Filippi est spécialiste de l'histoire des mentalités. Il est membre de l'association Deina Torino qui sensibilise les étudiants italiens à la déportation des Juifs.

empty