Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Modernité et sécularisation

À propos

SÉCULARISATION : « Action de transférer un bien d'Église dans le domaine public. - Action de soustraire une fonction, une institution sociale à la domination, à l'influence religieuse, ecclésiastique, de (la) mettre entre les mains des laïcs, des pouvoirs publics. - Action de donner à quelque chose un caractère laïc, non religieux, non sacré. » MODERNE : « Qui est, a été réalisé depuis peu de temps et souvent d'une manière différente de ce qui avait été fait précédemment et qui est représentatif du goût dominant de l'époque. - Qui ne s'inspire pas des réalisations antérieures par les principes, les règles établies et apporte quelque chose d'inédit, d'original. - Qui se veut à l'avant-garde du progrès, de la mode. » L'époque moderne peut-elle congédier son passé et ne se revendiquer que d'elle-même ? Ou la théorie du progrès historique ne serait-elle qu'un succédané profane des théodicées religieuses classiques ? Et les concepts prégnants de la politique contemporaine ne seront-ils que des concepts théologiques laïcisés ? Hans Blumenberg, Karl Löwith, Carl Schmitt et Leo Strauss, la métaphysique, le droit, la politologie sont au coeur de cet ouvrage dirigé par Michaël Foessel, Jean-François Kervégan, Myriam Revault d'Allonnes.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782271091321

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    173 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Share

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty