La France est prête ; nous avons déjà changé
Offrir cet ebook
 / 

La France est prête ; nous avons déjà changé

À propos

"Les théories déclinistes prospèrent aujourd'hui avec la même exagération que déployaient les chantres de la France « locomotive de l'Europe » des années 2000. La critique excessive du pays est devenue un filon vendeur. Très souvent, la faute du « déclin » reposerait sur la société française dans son ensemble, comme si nous avions tous été frappés d'une sorte de déterminisme culturel, maladie incurable et collective, qui ferait de nous des résistants de pacotille à la mondialisation, résignés à chuter inéluctablement. C'est cette prétendue maladie que veut dénoncer Robin Rivaton. En une décennie, la France a vécu une véritable révolution culturelle passée inaperçue. Les Français ont profondément changé leur regard sur l'argent, l'entreprise, la création de richesses, l'innovation et se sont ouverts au monde. Loin d'être des pessimistes exacerbés, les Français veulent ardemment réaccorder leur pays avec le présent. Ces changements culturels sont en parfaite adéquation avec les macro-tendances des prochaines décennies et offrent à la France toutes les chances d'un rebond digne de la Belle Époque... à condition que les responsables politiques découvrent enfin la vraie nature de leurs concitoyens. "

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782251900544

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    178 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    675 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

Robin Rivaton

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Robin Rivaton est essayiste, auteur de La France est prête : nous avons déjà changé (Les Belles Lettres, 2014) et Aux actes dirigeants ! (Les Belles Lettres/Fayard, 2016).

empty