Donnez votre avis

Recommandez ce produit

 / 
Offrir cet ebook

[eBook]  Ainsi soit-elle ; ainsi soient-elles au XXI siècle

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

« A toutes celles qui vivent dans l'illusion que l'égalité est acquise et que l'Histoire ne revient pas en arrière, je voudrais dire que rien n'est plus précaire que les droits des femmes.A celles qui ne regardent ni derrière elles ni autour, je voudrais rappeler que les Allemandes de l'Est par exemple ont perdu, à la chute du mur de Berlin, des droits qu'elles croyaient acquis pour toujours. Que les Algériennes, les Iraniennes, les Afghanes et tant d'autres, qui avaient goûté aux premiers fruits de la liberté, ont disparu, du jour au lendemain, sous un voile de silence. Aux Française je rappelle que l'on déplore encore 220 000 avortements en 1999.A celles enfin qui font confiance aux hommes au pouvoir pour que les choses s'arrangent peu à peu, je voudrais citer une phrase de Virginia Woolf : "L'histoire de la résistance des hommes à l'émancipation des femmes." Si elles ne défendent pas elles-mêmes les droits conquis par leurs mères, personne ne le fera pour elles.La condition des femmes ne va pas en s'améliorant dans le monde, contrairement à ce qu'il est reposant de croire. Les hommes sont des analphabètes du féminisme, on le sait. Mais les femmes le sont à peine moins.C'est pourquoi il n'est jamais trop tard pour lire un livre féministe. Ni trop tôt. Ils n'ont hélas pas pris une ride depuis 25 ans.»Benoîte Groult est romancière et essayiste, jurée du Prix Femina. Elle a écrit, entre autres : Le Journal à quatre mains, avec sa soeur Flora, les Trois Quarts du temps, les Vaisseaux du coeur (Grasset, 1988).


Biographie

Benoîte Groult - 31/01/1920-20/06/2016 Francais France http://fr.wikipedia.org/wiki/Beno%C3%AEte_Groult
Benoîte Groult est née à Paris. Elle est la fille d'André Groult, décorateur et de Nicole, soeur du couturier Paul Poiret, et qui créa sa propre maison de couture. Sa jeunesse s'est déroulé dans un milieu "artiste", ses parents fréquentant les peintres et les écrivains d'avant guerre, Picasso, Picabia, Jouhandeau, Paul Morand etc ... Marie Laurencin fut sa marraine. Elle fera des études classiques puis Licence-ès-Lettres, Latin, Grec et Philologie, et obtient un certificat d'Etudes Pratiques d'Anglais. Enseigne le latin et la Littérature pendant 3 ans, puis entre à la radiodiffusion où elle devient journaliste pour les magazines tel que Elle, Marie-Claire, Parents... Elle fut mariée en seconde noces au grand reporter Georges de Caunes dont elle a deux filles. Puis, elle se remarie, en 1951, à l'écrivain Paul Guimard dont elle a une fille. En 1978 elle fonde un mensuel féministe avec Claude Servan Schreiber "F MAGAZINE" dont elle assure les éditoriaux. De 1984 à 1986 elle assure la présidence de la "Commission de Terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions", fondée par Yvette Roudy, alors Ministre des Droits des Femmes. Où travaillent des grammairiens, des linguistes, des écrivains (arrêté de féminisation publié au Journal Officiel en mars 86). Depuis 1982 elle est membre du Jury Fémina.

empty