Librairie Bisey - Soirée intime avec Christine de Mazières - Trois Jours à Berlin

Google Calendar

Le 13 novembre 2019 - 18h45 à 20h00

35 place de la Réunion 68100 MULHOUSE

Le soir du 9 novembre 1989, à Berlin- Est habituellement désert sitôt la nuit tombée, de petits groupes silencieux convergent vers les postes-frontières. Tous ont entendu, sur l'unique chaîne de télévision, le porte-parole du Parti bredouiller ab sofort, « dès maintenant », à la question d'un journaliste sur la date de l'ouverture du mur. Son invraisemblable réponse ne correspond pourtant à aucune décision du Comité central, réuni pour trois jours sur fond de manifestations massives des Allemands de l'Est en faveur de la liberté de voyager. De ce colossal cafouillage naît l'événement historique majeur que vivent, incrédules, les protagonistes de ce premier roman : Anna, une jeune Française amoureuse de l'Allemagne, rêvant de retrouver Micha, naguère croisé à l'Est ; Micha lui-même, fils en rupture de ban d'un hiérarque communiste, que hante sa tentative de fuite, quinze ans plus tôt ; le jeune cinéaste et sa mère, transfuges de l'Est, chez qui Anna est hébergée à l'Ouest... Mais aussi les soldats désemparés d'un des postes- frontières, le lieutenant-colonel dont les appels à son propre supérieur de la Stasi restent sans réponse, les membres du Parti furieux, et même l'informateur chargé de tenir à l'oeil Micha. Anna découvre la foule en marche vers les checkpoints en sortant d'un cinéma où elle est allée revoir Les Ailes du désir. Avec le sentiment irréel que le film se poursuit, elle participe aux scènes de liesse qui déjà saluent les premiers citoyens de l'Est. Prolongeant la magie, la romancière ajoute à la ronde de ses personnages celui de Cassiel, l'ange des larmes de Wim Wenders : seul capable de survoler les lieux et de pénétrer dans la demeure de chacun, il est le spectateur complice et ému du formidable élan d'un peuple en route vers son destin, et de ses retrouvailles avec les voisins de l'Ouest, dont il était coupé depuis si longtemps. Trente ans après la chute du mur, Christine de Mazières nous rappelle, en incarnant au plus juste les acteurs de ces trois journées pendant lesquelles l'his- toire a basculé, les si belles espérances qu'elles ont soulevées.

empty