Le Merle Moqueur 51 - Ce que les villes font aux migrants / Rencontre au Merle moqueur

Le 15 février 2018 - 19h30 à 20h00

51 rue de Bagnolet 75020 PARIS

Le jeudi 15 février à 19h30, rendez-vous au Merle moqueur pour une rencontre avec Michel Agier, Véronique Bontemps et Stefan Le Courant. La soirée, animée par Eugénie Barbezat, journaliste de L'Humanité, sera autour du livre "Entre accueil et rejet : ce que les villes font aux migrants". Paru aux éditions le passager clandestin en janvier, l'ouvrage s'inscrit dans la collection Bibliothèque des frontières dirigée par Michel Agier dans le cadre du programme de recherche Babels. Le débat vous permettra de comprendre la diversité et la complexité des formes de l’accueil des migrants (Paris, Copenhague, Berlin, Barcelone, Istanbul).
La rencontre sera suivie d'un apéro-dédicace.

// LE LIVRE //
3e titre de la collection « Bibliothèque des frontières » dirigée par Michel Agier, ce livre permet de mieux comprendre la diversité et la complexité des formes de l’accueil des migrants sur notre continent. Il nous fait saisir comment cet enjeu refaçonne les liens sociaux, les valeurs et les émotions collectives, et interroge les définitions pratiques de la citoyenneté prise dans un jeu de frontières. Dans un contexte d’anxiété identitaire qui se manifeste par la fermeture des frontières, le confinement et les expulsions, ce livre montre que la ville peut constituer un pôle de résistance et de contournement, voire de renversement des décisions de l’État central.
Il est constitué d’enquêtes claires et approfondies menées dans plusieurs grandes villes européennes (Paris, Copenhague, Berlin, Barcelone, Istanbul…), et de témoignages d’acteurs concernés (migrants, militants, observateurs directs…).
Cet ouvrage a été coordonné par Véronique Bontemps, Chowra Makaremi et Sarah Mazouz.

// LA COLLECTION //
« Bibliothèque des frontières » est une collection de 7 titres dirigée par Michel Agier et Stefan Le Courant pour penser la violence des frontières contemporaines et réinventer les politiques d’hospitalité. Surinformés, nous pensons tout savoir sur les migrants et pourtant, le débat public n’a jamais été aussi loin de la réalité.« Crise migratoire », « afflux massif de réfugiés », « contrôle des frontières »... Toutes les informations que nous recevons jouent sur la peur et l’insécurité.Un décalage sans précédent avec les idées communes acceptées par tous les sociologues aujourd’hui, qui considèrent que l’immigration est positive économiquement, que ce sont les accords de Dublin qui ont favorisé la crise migratoire... Cette collection permet de faire bouger les lignes en rendant disponible l’état actuel des connaissances.

> Retrouvez l'événement facebook en cliquant ici.

empty